Quel rôle jouent les banques centrales?

Il existe plusieurs types de banques. Les plus connues sont les banques commerciales. Celles-ci ont des divisions (domaines d'activité) telles que : 

  • le retail banking ou la banque de détail (pour les clients peu fortunés qui ont leur compte salaire ou compte d'épargne et service de paiement courant par carte bancaire et carte de crédit) ; 
  • la banque d'affaires ou la banque d'investissements (investment banking) : trading des capitaux de la banque ou financement du commerce international) ; 
  • la banque privée (wealth management) avec des activités de gestion de fortune destinées à des clients possédant un patrimoine important avec un objectif de protection du capital des clients tout en proposant des solutions de rendement par l'investissement de la fortune dans des valeurs mobilières sur les marchés financiers, soit des actions, des obligations, des fonds de placement, des matières premières, indices, instruments de couverture (option, forward...), etc.. 

Il existe aussi la Banque mondiale qui sert à financer le développement d'importantes infrastructures de certains pays. 

Mais le sujet qui nous intéresse ici est lié à un autre type de banque, soit les banques centrales. 

 

Quelques exemples récents des interventions des banques centrales 

Les banques centrales jouent un rôle déterminant dans la politique monétaire et économique de chaque pays et dans l'économie mondiale quand elles se coordonnent directement ou indirectement. 

Les banques centrales ont fortement contribué par exemple à relancer la croissance économique après la crise financière de 2008. 

Pour le cas de l'Union européenne, celle-ci a dû faire face à la crise de la dette des pays du Sud de l'Europe. Là aussi, la banque centrale de la zone euro, en l'occurrence la Banque centrale européenne, est intervenue massivement pour limiter les impacts des attaques des marchés contre certains pays comme le Portugal et la Grèce. La BCE a aussi acheté de la dette de la Grèce notamment pour éviter que la crise ne s'aggrave et permettre à la Grèce de pouvoir emprunter sur les marchés financiers. 

Parmi les établissements les plus cités, il y a la Banque centrale européenne (BCE), la Federal reserve bank (FED), soit la Banque centrale américaine, la Bank of England, la Bank of Japan, la Banque nationale suisse (BNS) parmi d’autres. 

 

Quelles sont les missions de ces établissements bancaires nationaux? Et pourquoi sont-ils indispensables à chaque pays ? 

La mission de la banque centrale est d'assurer la stabilité des prix, c'est-à-dire maintenir l'inflation à un niveau acceptable. Ceci a un impact sur la consommation des ménages et les investissements des entreprises et influence la croissance économique d'un pays. 

Dans chaque pays, la banque centrale s’occupe des mêmes missions et fonctions de base. Etant la plus importante institution financière dans un pays, la banque centrale se charge de la mise en place de la politique monétaire du pays en question. Une telle démarche vise à assurer la stabilité des prix, des taux d’intérêt pratiqués sur les marchés financiers et les taux de change. 

La banque centrale est aussi impliquée dans la politique économique globale en vue de garantir le maintien du taux de croissance et du plein emploi. La banque centrale est l’organisme chargé de l’émission et de la circulation de la monnaie, soit des billets de banque et des pièces de monnaie. C'est ce qu'on appelle la monnaie fiduciaire. 

En réalité, la grande partie de la monnaie en circulation dans une économie se présente sous forme scripturale, c'est-à-dire par des écritures comptables entre les banques. En situation de crise, elle peut accorder des prêts aux établissements bancaires nationaux ou aux Etats. 

 

Les autres domaines d’intervention et objectifs des banques centrales

Si les missions précitées sont communes à toutes les banques centrales, un tel organisme peut jouer des rôles particuliers qui différent d’une banque centrale à une autre. A ce propos, la banque centrale peut avoir l’aptitude d’intervenir pour le maintien du taux d’emploi ou des taux d’intérêt à un niveau donné. 

A titre d’exemple, la FED aux Etats-Unis s’occupe de ce type de fonctions, alors que la banque d’Angleterre assure le maintien de la croissance économique, au moment où la BCE garantit la stabilité des prix seulement.

Il convient de souligner que les banques centrales peuvent être totalement indépendantes ou au contraire rattachées aux autorités publiques des pays. Ainsi la BCE est très indépendante, tandis que la FED est partiellement reliée au Conseil fédéral des gouverneurs.

 

La fixation des taux d’intérêt par la banque centrale

Parmi les rôles qu’occupe une banque centrale, on trouve la fixation du taux d’intérêt directeur. Ce dernier constitue une référence pour les banques commerciales qui l’utilisent lors des transactions de financement sur le marché interbancaire et les opérations de crédits octroyés aux ménages et aux entreprises. 

En principe, la détermination du taux d’intérêt impacte différents aspects. Ainsi, lorsque le taux est bas, le nombre des emprunts est en hausse et la demande de certains produits et services augmente, ce qui se reflète sur le prix comme c'est le cas dans l’immobilier. On parle alors de politique monétaire accommodante ou expansionniste qui a vocation à faire augmenter la masse monétaire en circulation dans une économie. 

Alors que si le taux d’intérêt directeur est élevé, les ménages empruntent et achètent moins, ce qui se répercute sur la demande qui chute, au même titre que les prix. Le risque inflationniste est donc écarté ou limité avec la hausse des taux d'intérêt. À travers les taux d’intérêt, la banque centrale intervient justement pour réguler les prix et donc l’inflation. On parle alors de politique monétaire restrictive qui a vocation à réduire la masse monétaire en circulation dans une économie. 

Concrètement, cette démarche de faire varier le taux d'intérêt en fonction de la conjoncture économique et du niveau des prix demeure insuffisante, car tout dépend du comportement du consommateur. En effet, il arrive parfois que la demande reste très limitée alors que les taux d’intérêt sont au plus bas. Dans ce cas, les ménages choisissent simplement d’épargner, malgré les taux bas qui rapportent peu ou prou sur un compte d'épargne

Dans une telle situation, les pays ou la zone géographique, comme c'est le cas de la zone Euro, se trouvent en situation de blocage et les banques centrales sont tenues de proposer d’autres solutions.

Les banquiers centraux jouent un rôle capital dans l’économie des pays. C’est en remplissant leurs missions avec efficacité qu’ils peuvent faciliter la tâche aux autres acteurs et agents économiques, en l'occurrence les entreprises au niveau du marché domestique et pour les entreprises exportatrices, l'Etat, les banques commerciales et les ménages. 

 

Le sujet de l'économie vous intéresse et vous souhaitez suivre une formation pour en apprendre plus ? Tenez-vous informé(e) du lancement de notre formation en économie :

Prof. Dr. Moez Ouni

Prof. Dr. Moez Ouni

Diplômé en informatique de gestion de l’Université de Tunis en 1987, Moez Ouni poursuit ses études avec une Licence ès sciences économiques, option économie politique à l’Université de Neuchâtel en Suisse en 1998. Il complète son cursus avec un Master en économie et finance de l’Université de Genève en 2000. Moez Ouni a été chargé de cours d’économie politique à la Formation universitaire à distance (FUAD). Aujourd’hui, il enseigne l’économie et la gestion d’entreprise dans les hautes écoles spécialisées, tout en étant consultant et collaborateur scientifique à Eco’Diagnostic et l’Université de Neuchâtel. Il a développé ses compétences et s’est spécialisé dans les domaines de l’application de méthodes quantitatives en socio-économie, l’interaction entre l’économie et la sphère financière, et les études d’impact socio-économique. Il maîtrise l’anglais et l’arabe. Doctorat ès sciences économiques de l’Université de Neuchâtel en 2011