Qu'est-ce que le marketing stratégique ?

Le marketing est un outil d’aide à la décision pour l’entreprise, qui permet de faire des choix en rapport avec le positionnement ou le marché cible.

Lorsqu’on parle du marketing stratégie, il s’agit de la stratégie adoptée et qui doit être adaptée à la stratégie commerciale et la vision globale de la structure.

Le but est d’atteindre les résultats préliminaires de cette vue d’ensemble.

Définition du marketing stratégique

C’est la mise en application d’une stratégie marketing qui soit en harmonie avec la stratégie commerciale de la société.

Elle mobilise tous les moyens et les outils nécessaires pour réaliser les objectifs et permettant la concrétisation des résultats préliminaires de cette vision.

Il convient de différencier entre le marketing stratégique et le marketing opérationnel qui est plus orienté vers le court terme.

Élaboration d’une stratégie marketing

Pour concevoir une stratégie marketing, il faut passer par cinq étapes principales, à savoir :

  • La réalisation d’une étude de marché permettant d’évaluer les potentialités et les opportunités du marché existant ou ciblé ;

  • Le ciblage des clients;

  • Le positionnement de l’offre ;

  • La définition d’un plan d’action entrant dans le cadre du marketing mix ;

  • L’évaluation et la révision de l’offre.

Il ne s’agit pas d’entreprendre des actions indépendantes, mais de les intégrer dans une orientation globale qui les fait travailler à l’unisson.

Il s’agit de dresser une liste des détails, des actions et des moyens qui permettront de concrétiser les objectifs visés dans des conditions optimales.

Quels buts du marketing stratégique ?

Globalement, le marketing stratégique permet de définir les buts et les objectifs à atteindre que ce soit en matière de produits ou services, des marchés ciblés, etc.

Des éléments qui servent au développement et à l’accroissement des marchés de la structure, en s’appuyant sur des contrôles réguliers et des analyses approfondies.

Le marketing stratégique peut servir d’autres objectifs à commencer par faciliter l’implantation et la consolidation de la société dans son marché, définir le positionnement de la structure chez les clients ciblés.

Ou encore créer une valeur qui répond exactement aux besoins et aux attentes spécifiques des clients, réunir toutes les orientations et choix des diverses stratégies adoptées par la société.

Les étapes du marketing stratégique

La concrétisation du marketing stratégique nécessite le passage par trois étapes principales, à savoir :

1. Analyser le marché

Cette démarche permet de définir avec précision les besoins, mais aussi de connaître les offres disponibles sur le marché. Le but est connaître le potentiel de vente et les segments les plus pertinents à cibler.

L’analyse du marché doit également s’intéresser à l’étude de la concurrence et le poids de celle-ci. C’est l’occasion de détecter les nouvelles opportunités du marché.

C’est aussi un moyen d’évaluer les besoins non satisfaits des clients, de sélectionner les produits ou services à commercialiser et d’établir des prévisions des ventes.

L’analyse du marketing stratégique permet d’anticiper les ventes, à travers une meilleure compréhension de la concurrence et des possibilités d’amélioration en se basant du benchmarking.

En effet, l’entreprise met à profit les pratiques des concurrents, comme elle analyse l’environnement de la structure que ce soit l’avancement technologique, l’évolution démographique etc.

L’analyse du marché est précédée évidemment par la collecte des données auprès des clients ou les potentiels clients. 

En fonction des informations à obtenir, l’entreprise peut réaliser un sondage exploratoire qui se base sur la formulation des problématiques, des hypothèses et des solutions. Il peut s’agir aussi d’un sondage qualitatif pour déterminer les motivations d’achat, les perceptions, etc.

Il y a aussi le sondage descriptif qui permet de récolter des données chiffrées, quant au sondage causal, il sert à la détermination des éléments inhérents à l’expérience qui seront modifiés, puis leurs impacts sont mesurés sur des sujets-testeurs.

Enfin il y a le sondage d’expérimentation, qui se base sur l’observation des sujets dans les boutique-tests par exemple.

2. Déterminer les objectifs

L’analyse du marché permettra de définir les objectifs de l’entreprise et de se projeter dans le futur. Evidemment la projection doit être réaliste, en utilisant des outils comme SMART.

En effet un objectif doit être spécifique donc défini à travers une valeur numérique et des échéances. Il doit être mesurable et chiffré, comme il doit être atteignable en étant juste sans dépréciation ou exagération.

Il doit être réalisable, en plus d’être temporel avec des délais de réalisation bien définis.

3. Définir le plan d'action

Ce type de plan réunit les composants du marketing mix soit le produit, le prix, le positionnement et la
promotion. Il doit tenir compte des résultats de l’analyse du marché et des objectifs définis.

En définitive, le marketing mix constitue le noyau autour duquel s’articule l’ensemble des stratégies de l’entreprise dans le but de commercialiser les produits et services et de fidéliser les clients de l’entreprise.

Christophe Rieder

Christophe Rieder

Christophe Rieder dirige BetterStudy Swiss Online Education, l'institut de formation en ligne qu'il a fondé pendant ses études d'enseignant de la formation professionnelle. Après avoir travaillé quatre années dans la banque privée à Genève, Christophe décide de se reconvertir dans l'enseignement. Il a été formateur d'adultes en comptabilité à Genève et à Lausanne dans plusieurs écoles professionnelles privées. Christophe est aussi Maître d'enseignement à l'Ecole de Commerce Raymond-Uldry dans le canton de Genève, où il enseigne la gestion à des jeunes qui préparent un CFC d'employé(e) de commerce ou une maturité professionnelle commerciale. Christophe est titulaire d'un Master of Science HES-SO in Business Administration de HEG-Fribourg et d'un Diplôme fédéral d'Enseignant de la formation professionnelle. Il a effectué divers séjours d'études en Chine, aux Etats-Unis, en Irlande, en Allemagne et en Angleterre.