Pourquoi est-il important d'apprendre l'économie?

La motivation d'apprendre une discipline comme l'économie peut être diverse. Tout d'abord, la simple curiosité, l'envie de comprendre le monde dans lequel on vit, le plaisir sont des motivations louables et suffisantes pour apprendre l'économie. 

En outre, il est aussi particulièrement important d'apprendre l'économie pour des raisons très pratiques au niveau professionnel. 

Chaque manager, dirigeant(e) et toute personne désireuse d'évoluer professionnellement à des postes à responsabilité devraient suivre un cours d'économie afin d'en comprendre les fondements. 

Pourquoi faut-il apprendre l'économie?

Apprendre l’économie permet d’initier les professionnels et les étudiant(e)s et leur permettre d’assimiler les raisonnements économiques afin qu’ils ou elles puissent prendre leurs décisions futures en toute connaissance de cause. 

La compréhension de l’économie permet d’être un.e bon.ne gestionnaire. En effet, dans le cadre de la politique économique, ceci se manifeste à travers une gestion optimale des ressources rares. Il important de souligner que les ressources dont on dispose sur la planète sont très limitées. Mais l’humain a toujours su développer un savoir-faire lui permettant de trouver des solutions pour dépasser cette rareté notamment à travers l’avancement technique.

Ainsi, les personnes qui ont vocation à gérer les finances ou à travailler avec l'argent (banque, comptabilité, fiduciaire) devraient avoir des notions d'économie que cela soit dans le cadre direct de leur activité professionnelle ou pour comprendre des enjeux plus globaux (comme le réchauffement climatique, la transition énergétique, l'impact de la transformation digitale sur le marché de l'emploi) qui sont discutés au bureau ou entre partenaires d'affaires. 

Le fait de maîtriser les fondamentaux de l'économie permet de décrypter les actualités économiques de façon plus structurée avec des modèles et des outils à appliquer dans les raisonnements. Cela permet de créer des liens entre les différents événements, points de vue et courants de pensées. 

Certes, les économistes ne disposent pas toujours d’assez d’informations pour connaître par exemple l’investissement nécessaire pour se protéger contre le réchauffement climatique. On ne sait pas non plus exactement le stock mondial en pétrole sur lequel on peut compter ni les ressources requises pour éradiquer la famine. 

Toutefois, grâce aux savoirs acquis dans le domaine de l’économie, on devient un.e. meilleur.e gestionnaire, à travers l’analyse des différents facteurs permettant d'aboutir à des décisions plus judicieuses, en tout les cas moins hasardeuses parce que méthodiques. 

La connaissance de l’économie permet encore d’être un.e meilleur.e citoyen.ne surtout dans un contexte de crise économique et sociale. Grâce aux connaissances acquises dans le domaine, on peut filtrer rapidement les discours des politiciens et décoder le jargon des économistes. C'est très utile lors d'élections ou de votations populaires pour le cas de la Suisse. Les professionnels et étudiants en formation professionnelle par exemple peuvent acquérir le raisonnement économique, ce qui est susceptible de changer leur perception et leur vision des choses. L'on parle alors de faire évoluer son modèle mental (Weltanschauung en allemand). 

Assimiler l’économie se révèle indispensable pour étudier et comprendre les comportements humains. Bon nombre des actions de l’Homme sont irrationnelles et imprévisibles, mais certaines actions sont prédictibles et répondent à des incitations (incentives en anglais). Ainsi, pour favoriser certain.es comportements qualifiés comme étant bons pour la société ou pour la santé par exemple, des actions vont être menées pour tenter de les influencer. On tentera d'agir sur certains mécanismes psychologiques.

De ce point de vue, on peut dire que l'économie est une sciences sociales interdisciplinaires ou en tous les cas qui s'appliquent dans des contextes très différents : santé, environnement, individus, société, entreprises, Etat, etc. 

 
L'économie permet de mieux comprendre le passé pour mieux anticiper l'avenir

L’économie étant une science humaine, elle se penche sur les éléments incitatifs et les actions générées en procédant à une analyse statistique. Cette dernière assure le traitement des informations pour ressortir avec des décisions et des recommandations dans un environnement qui se caractérise par une grande abondance des données accumulées.  

Que ce soit à titre personnel ou professionnel, il faut savoir gérer les informations et décider ce qui convient de partager ou pas. Dans l’univers des affaires, celui ou celle qui analyse les données détient un avantage comparatif indéniable, car il aura une meilleure compréhension du passé et une vision claire de l’avenir avec à l’appui des prévisions, lui donnant la possibilité de ressortir avec des solutions concrètes et efficaces.

Celui qui a une compréhension même basique de l’économie développe une pensée rationnelle et stratégique. Parmi les principes économiques les plus importants, on trouve la diversification. L’un des exemples illustratifs est celui de Lehman Brothers qui a fait faillite à cause d’un manque de diversifications de son portefeuille. Cela peut aussi arriver chez les particuliers qui placent la totalité de leur épargne auprès d'un même établissement bancaire ou dans le même type de produits financiers.

S’intéresser à l’économie permet aussi tout simplement une meilleure compréhension du monde dans lequel on vit. ll y a donc un clair intérêt à suivre des cours en économie en parallèle avec un cursus de finance, droit, de psychologie ou toute autre discipline.

La nouvelle formation en économie proposée par BetterStudy vous intéresse ? Contactez-nous pour plus d'informations :

Christophe Rieder

Christophe Rieder

Christophe Rieder dirige BetterStudy Swiss Online Education, l'institut de formation en ligne qu'il a fondé pendant ses études d'enseignant de la formation professionnelle. Après avoir travaillé quatre années dans la banque privée à Genève, Christophe décide de se reconvertir dans l'enseignement. Il a été formateur d'adultes en comptabilité à Genève et à Lausanne dans plusieurs écoles professionnelles privées. Christophe est aussi Maître d'enseignement à l'Ecole de Commerce Raymond-Uldry dans le canton de Genève, où il enseigne la gestion à des jeunes qui préparent un CFC d'employé(e) de commerce ou une maturité professionnelle commerciale. Christophe est titulaire d'un Master of Science HES-SO in Business Administration de HEG-Fribourg et d'un Diplôme fédéral d'Enseignant de la formation professionnelle. Il a effectué divers séjours d'études en Chine, aux Etats-Unis, en Irlande, en Allemagne et en Angleterre.