5 trucs pour former et développer ses collaborateurs

La formation représente une chance de développement pour les salariés, mais c’est aussi le cas pour les entreprises. En effet en prévoyant des plans d’apprentissage et de formation pour les collaborateurs, la structure s’assure de disposer des compétences et des qualifications nécessaires à la croissance de son activité actuelle et à venir. De leur côté, les employés acquièrent des savoirs et de nouveaux acquis qui servent leurs intérêts personnels. Ils gagnent en termes de motivation, ce qui se répercute favorablement sur leur engagement et booste leur productivité. De même qu’on observe un impact positif sur le taux de rétention au sein de l’entreprise. En définitive, le développement des équipes de travail se révèle très bénéfique. Mais quelle démarche à suivre pour instaurer un plan de formation pertinent et réussi dans une entreprise ?

Ci-après quelques conseils à suivre pour optimiser les efforts et les ressources dédiés à la formation de ses collaborateurs.

1. Procéder à une analyse et définir les priorités

Il est primordial d’analyser les besoins immédiats en formation, en prenant en considération les buts et la vision de la structure de même que les intérêts personnels des salariés. Il importe aussi d’impliquer les cadres supérieurs et la direction afin de déterminer avec précision les pénuries en compétence et y répondre de façon pertinente. L’étape à suivre est l’établissement des priorités pour débuter la formation par les initiatives les plus primordiales.

2. Prévoir les ressources financières nécessaires

Les responsables de l’entreprise doivent penser à la part du budget à réserver à la formation. Un montant qui doit tenir compte de la durée ou du nombre d’heures consacrées à la formation, le retour sur investissement attendu en termes d’efficacité des employés, le coût de recrutement et d’intégration d’un nouveau collaborateur. De tels facteurs reflètent l’importance de la formation pour l’entreprise et ses salariés et le budget requis pour cet apprentissage.

3. Planifier et organiser la formation

Après les premières étapes préparatoires, il serait temps de planifier les sessions de formation et prévoir les solutions les mieux adaptées à l’entreprise et ses besoins. Il faut voir si le choix des options les moins chères est adéquat et s’il convient que les formations soient animées par un manager au lieu d’un formateur. D’autres options sont disponibles, auxquelles il faut penser, notamment la formation de pair à pair, les webinars, les conférences et événements externes, de même que l’organisation de formations animées par un expert extérieur. Il faut étudier ces solutions pour sélectionner la mieux adaptée ou décider de réaliser ses propres formations, en adaptant le contenu aux attentes de la structure et son staff.

4. Evaluer la formation et obtenir des feedbacks

La formation est un investissement dont les retombées ne seront perceptibles que plus tard mais il convient d’évaluer son déroulement, son impact sur la productivité et l’efficacité des collaborateurs, le feedback concernant l’utilité du contenu et les difficultés rencontrées lors des sessions ou la présentation des cours. Il ne faut pas négliger de vérifier si le choix du type de formation est adapté et s'il ne faut pas augmenter le budget si les décideurs ont choisi l’option la moins onéreuse.

De tels éléments doivent être évalués minutieusement dans le but d’améliorer les programmes de formation en fonction de l’avancement des cours.

5. Recourir aux services d’un expert

Dans le cas où l’entreprise n’est pas certaine de la gestion de la formation en interne, elle peut toujours faire appel à un expert externe. Les établissements de formation aident les entreprises intéressées à monter des sessions susceptibles de répondre aux besoins de chaque structure. Ceci dit, de tels établissements ne disposent pas d’une connaissance approfondie de l’entreprise et n’ont pas la même motivation ni la même implication qu’un manager interne, ce qui peut se répercuter sur leur intervention qui peut être moins productive. Dans le but d’éviter ce type de scénario, il serait plus intéressant de développer les compétences des dirigeants à travers des formations ciblées, qui permettront de mettre en place des stratégies de formation pour les autres collaborateurs et d'en assurer une bien meilleure gestion.

Un pilotage pertinent du programme de formation aboutit sur d’excellents résultats. Il suffit d’analyser et d’évaluer la situation en interne pour mieux gagner en performance et motiver plus les équipes de travail.

Christophe Rieder

Christophe Rieder

Christophe Rieder dirige BetterStudy Swiss Online Education, l'institut de formation en ligne qu'il a fondé pendant ses études d'enseignant de la formation professionnelle. Après avoir travaillé quatre années dans la banque privée à Genève, Christophe décide de se reconvertir dans l'enseignement. Il a été formateur d'adultes en comptabilité à Genève et à Lausanne dans plusieurs écoles professionnelles privées. Christophe est aussi Maître d'enseignement à l'Ecole de Commerce Raymond-Uldry dans le canton de Genève, où il enseigne la gestion à des jeunes qui préparent un CFC d'employé(e) de commerce ou une maturité professionnelle commerciale. Christophe est titulaire d'un Master of Science HES-SO in Business Administration de HEG-Fribourg et d'un Diplôme fédéral d'Enseignant de la formation professionnelle. Il a effectué divers séjours d'études en Chine, aux Etats-Unis, en Irlande, en Allemagne et en Angleterre.