La formation continue dans les PME

Si la formation professionnelle continue est indispensable pour chaque structure, sa typologie et son intensité varient en fonction de plusieurs facteurs, y compris la taille de l’entreprise. Les grandes sociétés forment leurs équipes au sein de leurs propres services de formation, or pour les petites et moyennes entreprises, le défi est tout autre. Les données officielles publiées par l’office fédéral de la statistique soulignent que les PME sont moins impliquées dans la formation continue de leurs collaborateurs que les plus grandes structures. 

Pour la FSEA, il devient urgent de donner accès aux PME à la formation continue qui doit être de qualité. C’est la raison qui pousse l’organisme à mettre en place les principes de base, les méthodes et les stratégies qui servent à l’adaptation de la formation continue aux besoins et à la réalité des petites et moyennes entreprises. De même, il veille à la mise en relation des prestataires de formation continue avec l’industrie.


 Indicateurs clés

D’après les chiffres de l’OFS datant de 2015, le tissu économique suisse se compose à 99.7% de PME, dont la grande partie est constituée de petites structures comptant un effectif de neuf employés et qui constituent 90% des entreprises de la fédération. 

Les PME sont d’une grande importance au niveau du marché du travail, vu qu’elles emploient 68% des salariés du pays.  

En matière de formation continue, à l’exception des micro-entreprises employant jusqu’à neuf personnes, les autres structures de plus petite taille offrent un soutien très faible à la formation et la part des employés qui en profitent est très limitée. La taille de la structure n’est pas l’unique élément qui entre en ligne de mire dans la formation continue. En fait, de grands écarts sont observés entre les différents secteurs d’activité. 


L’application de la formation continue sous ses différentes formes dans les PME

Différentes formes d’apprentissage sont prévues dans le cadre de la formation continue, qui aident dans le traitement du contenu professionnel que ce soit au sein de la structure ou à l’extérieur. Il est possible de disposer de formulaires et de se renseigner sur les meilleures méthodes et pratiques se rapportant à la formation professionnelle sur le site http://weiterbildung-in-kmu.ch

Une étude réalisée par la FSEA au sujet de la formation continue dans les PME à partir de 2017 a mis l’accent sur les tendances qui marquent le domaine. L’adoption d’une stratégie dans le cadre de la formation continue au sein des PME dépend fortement de l’attitude personnelle des managers. D’un autre côté, même si l’évaluation des collaborateurs est une pratique en vogue dans ce type de structures, le réel challenge est de ressortir avec un dispositif de formation qui répond à la fois aux attentes des salariés et celles de l’entreprise. 

L’étude constate que les contenus de formation sont plus orientés vers les thématiques techniques. Alors qu’en ce qui concerne la forme, les PME s’appuient sur la formation en interne ou en ayant recours à des prestataires. A ce propos, les associations industrielles représentent le partenaire de choix pour la formation continue en externe et ce pour bénéficier de services particuliers et pointus plus en adéquation au contexte des PME. 


Rôle de la FSEA

Cet organisme vise à consolider les rapports entre les prestataires de la formation continue et les dirigeants des PME. Une initiative qui prend forme à travers les conférences annuelles de la FSEA au sujet des petites et moyennes entreprises, avec l’adhésion d’un groupe de soutien. 

La FSEA, en s’appuyant sur des recherches et des projets, est engagée à mettre en place un centre de compétences pour la formation continue au sein des PME. Une étude a été déjà entreprise par l’organisme, qui porte sur l’aspect qualitatif avec comme objectif principal l’amélioration des connaissances au sujet de la formation continue dans les petites entreprises. 

Christophe Rieder

Christophe Rieder

Christophe Rieder dirige BetterStudy Swiss Online Education, l'institut de formation en ligne qu'il a fondé pendant ses études d'enseignant de la formation professionnelle. Après avoir travaillé quatre années dans la banque privée à Genève, Christophe décide de se reconvertir dans l'enseignement. Il a été formateur d'adultes en comptabilité à Genève et à Lausanne dans plusieurs écoles professionnelles privées. Christophe est aussi Maître d'enseignement à l'Ecole de Commerce Raymond-Uldry dans le canton de Genève, où il enseigne la gestion à des jeunes qui préparent un CFC d'employé(e) de commerce ou une maturité professionnelle commerciale. Christophe est titulaire d'un Master of Science HES-SO in Business Administration de HEG-Fribourg et d'un Diplôme fédéral d'Enseignant de la formation professionnelle. Il a effectué divers séjours d'études en Chine, aux Etats-Unis, en Irlande, en Allemagne et en Angleterre.