Comment améliorer sa mémoire ?

 
Technique de Mémorisation : Mode d’Emploi

Pour faciliter l’apprentissage, la lecture rapide, et la mémorisation, il y a certaines techniques à adopter qui rendent ces processus beaucoup plus aisés.

La mémoire étant très sollicitée dans différents domaines, il serait beaucoup plus intéressant de se pencher sur les techniques de mémorisation pour apprendre de façon plus efficace et rapide avec aussi beaucoup plus de plaisir.

Dès lors, comment améliorer sa capacité de mémorisation ?

Les BA ba des techniques de mémorisation

La mémorisation s’appuie sur quelques principes simples mais pas simplistes, il s’agit notamment de l’intention, l’imagination dirigée, l’association et la répétition.

1. L’intention

Il faut d’abord avoir la volonté de retenir les informations et s’engager activement dans ce processus car c’est primordial. En effet, il est très fréquent qu’on oublie un film ou un roman qu’on a consulté car on n’a pas eu l'envie de le retenir ou de s’en rappeler.

En souhaitant mémoriser quelque chose, on mobilise sa volonté à 100% pour enregistrer toutes les informations pertinentes. Il serait judicieux de se demander si on a réellement envie de se rappeler de quelque chose avant de se lancer. La motivation et l’intérêt pour un domaine ou un sujet accentue le désir de s’y intéresser de près.

D’un autre côté, si la personne est désintéressée d’un sujet, elle ne peut pas se concentrer dessus. Mais il est toujours possible d’apprendre à développer sa motivation. Pour relever ce défi, il suffit de visualiser dans son imagination la réalisation de l’objectif final.

A titre d’exemple pour passer avec succès un test ou obtenir une promotion, il serait judicieux de suivre une formation même si le sujet nous rebute. Dans ce cas pour se motiver, il faut revivre en pensée le sentiment de réjouissance, de satisfaction et d’accomplissement. Une méthode qui dynamise la volonté avant de commencer le processus d’apprentissage requis.

2. L’imagination dirigée

C’est un fort mobilisateur pour développer sa mémoire, il s’agit de l’imagination dirigée. Mais avant d’avancer un peu plus dans ce concept, il convient de s’arrêter sur la définition et la signification de l’imagination.

Cette notion souligne l’aptitude innée à créer une image partielle ou complète issue d’éléments perçus de façon sensorielle dans la vie réelle. Cette capacité peut être sollicitée pour s’inventer un monde imaginaire afin de combattre l’ennui ou la solitude.

En définitive, l’imagination consiste en la capacité à se constituer un univers intérieur en sollicitant ses sens. Et, de ce fait, l’imagination dirigée est l’usage en toute conscience de cette aptitude pour servir un but bien déterminé. On peut dire que c’est une visualisation de la finalité, mais c’est beaucoup plus qu’une image mentale car il s’agit de mobiliser l’ensemble de ses sens.

Il suffit d’utiliser son imagination pour créer des images, des sensations, des sons etc. afin de mémoriser un livre, un film, une histoire, entre autres. Une méthode efficace qui a fait ses preuves et qui génère des émotions qui seront enregistrées pendant très longtemps dans le cerveau limbique.

3. L’association

L’association est tout un art à maîtriser qui contribue grandement à la mémorisation. C’est une technique qui fait partie de ce qu’on désigne comme les mnémotechniques.

Il s’agit en fait de générer des liens entre les informations pour les assimiler et se les rappeler plus aisément. Il est possible que l’association se fasse entre les informations elles-mêmes afin de mieux les retenir et se les rappeler ultérieurement. On se crée une scène mentale qui conduit vers une autre et ainsi de suite.

Il se peut aussi que les informations à retenir soient associées à des éléments qu’on appelle les crochets de mémoire. Ceux-ci permettent de se rappeler les données en pensant à des objets ou à des idées auxquelles on les a associé mentalement.

Par exemple, pour faire une liste de courses, on peut associer chaque élément à une pièce de la maison afin de se la rappeler plus facilement le moment venu. Une combinaison de cette méthode d’association à l’imagination dirigée peut se révéler fort efficace dans le cadre de la mémorisation.

4. La répétition

L’une des méthodes les plus en vogue de la mémorisation est la répétition. Pour retenir une information, il faut se la répéter afin de se la mémoriser. En effet, dès que l’on apprend un nouvel élément on risque d’oublier les plus anciens. Il faut veiller donc à se rafraîchir la mémoire en constance.

C'est ce que les cognitivistes appellent la mémoire à court terme ou la mémoire de travail.

Découvrez dès maintenant nos formations et cours de comptabilité !
Christophe Rieder

Christophe Rieder

Christophe Rieder dirige BetterStudy Swiss Online Education, l'institut de formation en ligne qu'il a fondé pendant ses études d'enseignant de la formation professionnelle. Après avoir travaillé quatre années dans la banque privée à Genève, Christophe décide de se reconvertir dans l'enseignement. Il a été formateur d'adultes en comptabilité à Genève et à Lausanne dans plusieurs écoles professionnelles privées. Christophe est aussi Maître d'enseignement à l'Ecole de Commerce Raymond-Uldry dans le canton de Genève, où il enseigne la gestion à des jeunes qui préparent un CFC d'employé(e) de commerce ou une maturité professionnelle commerciale. Christophe est titulaire d'un Master of Science HES-SO in Business Administration de HEG-Fribourg et d'un Diplôme fédéral d'Enseignant de la formation professionnelle. Il a effectué divers séjours d'études en Chine, aux Etats-Unis, en Irlande, en Allemagne et en Angleterre.