8 habitudes à mettre en place pour devenir efficace

Comment mettre en place 10 habitudes pour devenir efficace?

Faire le premier pas est l’étape la plus difficile qui conduit vers le succès. Et l’une des options qui permettent de franchir ce pas est la méthode ZTD (zen to done). Il s’agit d’une technique qui se base sur dix habitudes à développer en les travaillant une à la fois pour bien les assimiler et les intégrer au quotidien, sous réserve de bien les appliquer.

Une bonne gestion de ces principes vous aidera à atteindre vos objectifs de carrière, comme entreprendre une formation en comptabilité ou un cours de langue, ou personnels, si vous avez par exemple décidé de prendre un cours de guitare ou de chant que cela soit pour débuter ou vous perfectionner.

Si d’autres dispositifs sont proposés, ils se sont avérés inefficaces et peu utiles, vu qu’ils consistent à changer les procédés alors que les gens ont besoin d’instaurer de bonnes habitudes et de s’y tenir pour les adopter définitivement dans leur vie de tous les jours.

D’un autre côté, certains systèmes employés insistent sur la mise en place immédiate et massive de plusieurs habitudes. Cela a le désavantage de chambouler complètement le quotidien des gens, qui s’en lassent rapidement.

Le ZTD est quant à lui un dispositif qui initie les personnes à adopter des habitudes de façon graduelle et non pas en bloc. Ceci leur permet de mieux les assimiler et les intégrer dans leur quotidien plus facilement. Ces personnes se sentent alors plus enthousiastes et plus motivées et donc plus engagées dans ce processus.

Cette démarche permet d’éviter de retomber dans les vieilles habitudes peu efficaces ou de se décourager à mi-chemin. Avec ZTD, c’est tout le contraire.

Changer ses habitudes n’est pas une affaire à prendre avec légèreté. En effet, pour avoir de bons résultats et des résultats durables, il faut engager beaucoup d’efforts, de motivation, de discipline et de contrôle de soi.

En d’autres termes, il faut beaucoup d’énergie. Et ce processus devient plus pesant et plus difficile lorsqu’on entreprend des changements en bloc. Il est donc hautement conseillé de débuter ce processus de mutation en adoptant une seule habitude à la fois et de s’y focaliser afin de bien l’ancrer dans sa vie avant de passer à une nouvelle habitude.

Bien sûr, il n’est pas évident de changer une seule habitude alors qu’on souhaite apporter un changement radical dans sa vie. Il est vrai qu’au début, on peut être motivé et enthousiaste, mais il vaut mieux se focaliser sur une chose à la fois et y consacrer toute son énergie plutôt que de disperser ses efforts sur plusieurs habitudes et d’essouffler toute sa volonté d’un coup.

Il faut savoir que le fait d’intégrer une habitude dans son quotidien nécessite beaucoup de patience et d’assiduité. Toutefois, ce n’est pas une chose impossible ou accablante si on dispose de la volonté nécessaire pour changer sa vie. En effet, certains individus ont beaucoup de mal à être organisés et productifs.

De ce fait, ils trouvent très difficile de changer leurs mauvaises habitudes avec d’autres plus saines. C’est pour cela que la mutation doit être graduelle et non pas brusque et en un bloc.

Le but est d’introduire les bonnes habitudes dans son quotidien afin que le changement soit effectif et durable.

Dans le cas où la personne est déjà initiée à quelques habitudes, elle peut les appliquer en même temps, mais il vaut mieux ne pas réunir plus de deux ou trois habitudes à la fois. En effet, plus on essaie de faire plusieurs choses, plus on risque d’échouer. Or, le but est d’atteindre un objectif précis en changeant sa vie et ce changement s’inscrit dans la durabilité des habitudes introduites dans son mode de vie quotidien.

Le mieux est de commencer par introduire des habitudes qui sont familières. Ainsi si une personne a pris l’habitude de tout noter, il lui est plus aisé d’adopter une habitude complémentaire, comme celle de traiter son courrier par exemple. Le plus pertinent est de débuter avec des choses simples et faciles à introduire dans son mode de vie sans le perturber. De plus, il faut veiller à procéder progressivement.

Si on hésite sur les habitudes par lesquelles il est possible de commencer, il est recommandé de choisir celles qui s’adaptent plus facilement à son quotidien sans trop le perturber. Chacun peut sélectionner les habitudes à introduire en premier, l’essentiel est de commencer et de s’appliquer dans l’adoption de ces habitudes en privilégiant celles qui seront plus avantageuses à sa vie personnelle ou professionnelle.

Il convient de garder à l’esprit qu’on ne peut pas passer de l’état d’une personne indisciplinée et désorganisée à l’inverse en une nuit. Il faut y consacrer du temps, de l’effort et de l’autodiscipline. Il vaut mieux adopter une ou deux habitudes en fin de mois que rien du tout.

En vue de réussir l’instauration des bonnes habitudes dans sa vie voici quelques astuces:

- L'engagement: Il est primordial de prendre la décision de changer ses habitudes et d’adopter de nouvelles habitudes, en vue d’améliorer sa vie et d’atteindre ses objectifs. L’idéal est de rendre cet engagement public en annonçant la nouvelle à des amis, des membres de la famille, des adhérents à un forum, etc. Il est avisé de faire le suivi de son progrès de façon régulière afin de garder sa motivation et sa détermination intactes en vue d’atteindre les meilleurs résultats.

- La pratique: Chaque compétence requiert une certaine mise en pratique pour la développer et c’est le cas aussi pour le changement d’habitude. Pour ancrer une habitude, il suffit de l’appliquer pendant un mois avec assiduité et en cas de rupture il vaut mieux reprendre à zéro pour mieux l’assimiler et l’intégrer. Grâce à la pratique, on atteint des résultats insoupçonnés.

-La motivation : Il est primordial d’avoir de la motivation pour mettre en application une habitude. Alors, il faut chercher les sources d’inspiration et de motivation pour être engagé à 100%.

-Observer les progrès : Pour une personne désirant réussir le challenge de changer ses habitudes, elle aura intérêt à faire le suivi de ses progrès au quotidien en les consignant dans un journal. C’est un moyen de motivation infaillible qui permet à chacun de constater son évolution et de mesurer les résultats de ses efforts jour après jour.

-L'entraide: Il est toujours conseillé de profiter du support et du soutien d’autrui pour maintenir l’effort en vue de réussir. En effet, il suffit de rejoindre un groupe d’amis ou en ligne pour se sentir engagé et en compagnie de partenaires susceptibles d’encourager chacun dans son effort. Ce qui rendra l’application d’une habitude plus aisée, car on n’est pas seul.

-Les récompenses: Mettre en place un système de récompense et s’accorder des prix permettent de persévérer et de garder sa motivation intacte. Il est possible de s’octroyer une récompense chaque semaine, chaque quinzaine ou à la fin du défi, c’est au choix.

-La concentration: Etre focalisé et concentré est l’essence même de tout succès. Il est important d’orienter son énergie et ses sens vers une habitude pendant une période donnée, par exemple un mois. Il ne faut pas hésiter à utiliser tous les outils et les moyens possibles pour demeurer concentré sur cette habitude. Il est possible de recourir à des post-it, des fiches, des alertes de rappel, etc. Toutes les méthodes sont bonnes.

-La pensée positive: L’engagement, la motivation, la concentration sont importants pour adopter une habitude, mais le plus important c’est d’avoir une pensée positive. Il est possible qu’au cours de son parcours de changement d’habitude, on se sente las, démotivé, et qu’on souhaite tout lâcher. C’est grâce à la pensée positive qu’on peut continuer pour maintenir son effort dans la durée et pour rester focalisé sur son but en chassant toute la négativité susceptible de surgir à un moment ou un autre de ce processus.

Christophe Rieder

Christophe Rieder

Christophe Rieder dirige BetterStudy Swiss Online Education, l'institut de formation en ligne qu'il a fondé pendant ses études d'enseignant de la formation professionnelle. Après avoir travaillé quatre années dans la banque privée à Genève, Christophe décide de se reconvertir dans l'enseignement. Il a été formateur d'adultes en comptabilité à Genève et à Lausanne dans plusieurs écoles professionnelles privées. Christophe est aussi Maître d'enseignement à l'Ecole de Commerce Raymond-Uldry dans le canton de Genève, où il enseigne la gestion à des jeunes qui préparent un CFC d'employé(e) de commerce ou une maturité professionnelle commerciale. Christophe est titulaire d'un Master of Science HES-SO in Business Administration de HEG-Fribourg et d'un Diplôme fédéral d'Enseignant de la formation professionnelle. Il a effectué divers séjours d'études en Chine, aux Etats-Unis, en Irlande, en Allemagne et en Angleterre.