4 façons de se former

Pour devenir une meilleure personne chaque jour, il faut se former et bien exploiter son temps. Ci-après, quatre moyens pour se former. Mais d’abord, il faut comprendre que la formation sert à l’épanouissement personnel, à travers un progrès qui se travaille au quotidien.

Le bonheur passe à travers la progression de ses compétences pour accomplir une certaine tâche que cela soit pour une activité personnelle ou devenir meilleur dans son activité professionnelle.

Premier vecteur d’apprentissage : la lecture

Il est fréquent que les gens négligent cette source qui n’est pourtant pas très chère et quasi illimitée. Il est communément admis, que la lecture de trois livres sur un sujet donné accorde à une personne le statut d’expert, étant donné qu’elle en sait plus que 99% des gens. Lire est devenu ringard à une époque dominée par les ordinateurs, les smartphones et les tablettes.

Pourtant, d’illustres exemples comme Elon Musk, montrent que la lecture est un facteur d’apprentissage incontournable. C’est un entrepreneur, connu comme étant le plus grand expert dans l’aérospatial, alors qu’il n’a jamais fait d’études dans le domaine, il a juste lu énormément de livres sur le sujet.

Aujourd’hui, il se trouve à la tête de l’entreprise Spacex, spécialisée dans la conception, la construction et la commercialisation de lanceurs spatiaux.

Deuxième vecteur d’apprentissage : Youtube

De nouvelles vidéos inspirantes sortent chaque jour sur Youtube à l’instar des TEDx, qui sont des événements internationaux au cours desquels des experts de différents domaines viennent partager leurs idées à travers de mini conférences de 18 minutes au maximum. Le timing imposé, force les intervenants à être concis et aller à l'essentiel pour faire passer leur message.

Parmi les les conférences TEDx, il a celle de Pierre Rabi, ainsi que celle de Robert Waldinger, directeur de recherche à Harvard qui a fait une étude sur le bonheur via les relations sociales.

Des instituts de formation en ligne proposent également du contenu de qualité gratuitement en ligne. C'est le cas de l'institut BetterStudy avec sa chaîne Youtube.

 

Troisième vecteur d’apprentissage : la radio de la voiture

La radio ne sert pas seulement pour se détendre ou pour écouter les infos, mais pour diffuser des conférences, pré-enregistrées sur le téléphone. En gros, on lance une recherche sur Youtube pour télécharger des conférences de personnes qui inspirent. Les téléchargements sont enregistrés sous forme de mp3 qu’on peut écouter par la suite sur l’autoradio tout au long des trajets de la journée.

Par ailleurs, même les embouteillages deviennent moins négatifs. On passe en moyenne entre 1h et 1h30 en voiture, ce qui constitue un laps de temps important pour apprendre plein de choses. Sur une semaine de travail, ceci fait plus de 5h de conférences, et plus de 20h par mois.

Accessoirement les audio écoutées peuvent être en anglais, ce qui permet de travailler cette langue en même temps que d’apprendre des choses intéressantes.

Si certains choisissent des conférences, d’autres peuvent choisir livres audio ou des podcasts qui s’avèrent des sources très enrichissantes également.

Ces trois méthodes dynamisent la créativité car elles assurent un flux continu d’informations et d’idées.

Quatrième vecteur d'apprentissage : les formations en ligne

La quatrième méthode quant à elle, soit les formations en ligne, apporte les outils techniques. Il s’agit de vous inscrire à des formations que vous pouvez acheter en ligne, à l’instar de la formation d’Olivier Rolan « Blogueur Pro ». Oliver dispose d’un blog qui s’appelle « des livres pour changer de vie ».

Et son propre parcours a été inspiré par « la semaine de 4h » de Timothy Ferriss. Blogueur Pro est une formation en ligne qui est disponible depuis de nombreuses années et qui a permis à plusieurs entrepreneurs d’avoir leur propre entreprise au lieu d’être au service d’une entreprise.

La formation s’étale sur 9 à 10 mois. Et chaque mois on reçoit une nouvelle vidéo avec des instructions sur les actions à mettre en place pour construire un business. En s’inscrivant à cette formation, on peut penser que l’idée est complètement folle surtout que le coût de la formation est non négligeable. Mais en arrivant à terme de la formation, les résultats sont perceptibles.

La formation est complète, avec une méthodologie bien précise et elle constitue l’un des meilleurs investissements qu’on puisse faire. Des rencontres sont organisées par la suite entre les différents participants à la formation. Si on a une idée de projet, mais on ne sait pas comment faire, ni par où commencer, cette formation est tout indiquée.

Une autre formation tout aussi intéressante, celle de Cédric Anicette et qui s’intitule QLRR 5.0. Elle sert plus au développement personnel. Il faut dire que l’investissement en soi est primordial. Quels que soient les moyens de la personne, il fait d’abord consacrer du temps à cette pratique. Il est courant qu’après l’obtention d’un diplôme, on arrête toute forme d’apprentissage pour s’appuyer sur ses acquis seulement. Mais en se reprenant en main, beaucoup plus d’opportunités sont offertes, même si les choix restent primordiaux bien entendu.

Ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas l’être pour un autre individu, qui a besoin d’un formateur en face de lui pour mieux assimiler. Peut-être qu’assister à des conférences en live est plus pertinent. En tout cas les quatre méthodes présentées jusqu’ici ne sont que quelques axes parmi les plus utilisés.

Mais attention quelle que soit la méthode choisie pour se former et quel que soit le domaine concerné, il faut bien avoir en tête que la connaissance seule ne sert pas à grand-chose s’il n’y a pas d’action derrière. La mise en application est fondamentale si on veut bien assimiler les choses et transformer les connaissances en compétences. Par exemple on peut savoir que la méditation stimule la concentration, améliore le bien-être et permet de mieux appréhender la vie au quotidien.

Mais le fait de le savoir sans mise en pratique, ne permettra pas de ressentir tous les bienfaits de cette discipline. De nombreuses personnes intègrent un schéma d’apprentissage mais si elles ne passent pas à l’action, leurs connaissances ne leur serviront à rien.

Peu importe le niveau de connaissance, il vaut toujours mieux commencer de manière imparfaite que d’attendre d’être parfait pour commencer. Ce qui évidemment n’arrivera jamais. Si on aspire à un avenir meilleur, il faut prendre les choses en main et passer à l’action.

Bien entendu, nous vous recommandons aussi notre propre formation en ligne, c'est-à-dire celle de l'institut BetterStudy. BetterStudy propose des cours de comptabilité en ligne avec un diplôme d'Aide-comptable ou de Comptable certifié par le label de qualité EduQua à la clé.

BetterStudy offre aussi une préparation en ligne pour le brevet fédéral de spécialiste en finance et comptabilité. En quelques mois, il est possible de développer des compétences en comptabilité qui sont recherchées par les employeurs suisses pour entrer ou évoluer dans le monde de la comptabilité.

Christophe Rieder

Christophe Rieder

Christophe Rieder dirige BetterStudy Swiss Online Education, l'institut de formation en ligne qu'il a fondé pendant ses études d'enseignant de la formation professionnelle. Après avoir travaillé quatre années dans la banque privée à Genève, Christophe décide de se reconvertir dans l'enseignement. Il a été formateur d'adultes en comptabilité à Genève et à Lausanne dans plusieurs écoles professionnelles privées. Christophe est aussi Maître d'enseignement à l'Ecole de Commerce Raymond-Uldry dans le canton de Genève, où il enseigne la gestion à des jeunes qui préparent un CFC d'employé(e) de commerce ou une maturité professionnelle commerciale. Christophe est titulaire d'un Master of Science HES-SO in Business Administration de HEG-Fribourg et d'un Diplôme fédéral d'Enseignant de la formation professionnelle. Il a effectué divers séjours d'études en Chine, aux Etats-Unis, en Irlande, en Allemagne et en Angleterre.