Quelles sont les 5 qualités à avoir pour devenir comptable ?

homme-expert-comptable-qui-ecrit

L’apprentissage de la comptabilité est-il fait pour vous ? Avez-vous les qualités requises pour devenir comptable ou évoluer dans ce milieu ? Si une appétence pour les chiffres est bien sûr obligatoire pour réussir dans ce secteur d’activité, nous vous proposons un petit tour d’horizon des 5 qualités essentielles à avoir avant de vous inscrire à un cours de comptabilité ou de vous orienter vers un métier dans le domaine de la comptabilité


1/ Le (la) comptable doit (logiquement) aimer les chiffres

Il est bon parfois de rappeler certaines évidences. La première qualité à avoir avant de commencer à apprendre la comptabilité est d’être à l’aise avec les chiffres et d’aimer jongler avec eux. Aimer les chiffres ne veut pas dire non plus être un génie des mathématiques ; cela n’a même rien à voir avec ça.  

En revanche, il est vivement conseillé à toute personne désirant apprendre la comptabilité, d’avoir une grande connivence avec les chiffres : ceux-ci seront en effet pendant des années ses compagnons de travail quotidien.

“La comptabilité est avant tout un jeu où tous les chiffres ont une signification personnelle et sont réels contrairement aux mathématiques qui sont seulement de la théorie ou même de l’abstrait. Il n'y a pas besoin de maîtriser parfaitement les mathématiques pour apprendre et pratiquer la comptabilité. Souvent, des calculs simples suffisent et un rappel des notions d'arithmétique (pourcentage, proportion) fait partie intégrante du cours.” 

Source : Témoignages d’apprenants BetterStudy

 


2/ Le comptable doit être rigoureux et organisé

L’une des qualités majeures à avoir pour un comptable ou toute personne souhaitant exercer dans le domaine de la comptabilité est la rigueur ainsi qu’un grand sens de l’organisation. En relation étroite avec cette appétence pour les chiffres, le/la comptable doit faire preuve d’un esprit d’analyse et de synthèse pour mener à bien les missions qui lui sont confiées. Il doit ainsi être capable de faire des recommandations stratégiques à partir d’une grande quantité de données, ce qui n’est pas chose aisée.

La comptabilité demande une très bonne organisation. On ne demandera pas à un comptable d’être créatif, mais au contraire, d’être bien ancré dans la réalité et d’avoir un grand sens pratique. Il doit être capable de produire un travail très précis, compréhensible par tous, et de le rendre dans les délais prévus.


3/ Le comptable doit être polyvalent

Selon le type d’entreprise dans laquelle il travaille (TPE, PME, grande entreprise, cabinet d’expertise comptable…), le rôle et les missions du comptable diffèrent.

Généralement, plus les entreprises sont de taille importante, plus les métiers de la comptabilité sont spécialisés. Toutefois, s’il y a une qualité qui est régulièrement mise en avant par les acteurs de la profession c’est bien la polyvalence : elle apparait comme une qualité incontournable au métier de comptable.

Dans une petite entreprise ou une société de taille moyenne, les missions du comptable sont beaucoup plus variées. Il doit donc être polyvalent : cela va de l’édition des fiches de salaires, jusqu’à l’établissement des documents obligatoires annuels, comme les bilans et comptes de résultat (comptes de pertes et profits).

Dans un cabinet d’experts comptables, le comptable sera amené à travailler pour des entreprises de toutes tailles (TPE, PME…) et évoluant dans des secteurs d’activités variés. La manière de travailler et les missions qui lui sont confiées seront donc différentes.


4/ Le comptable doit être sociable et avoir d'excellentes qualités relationnelles

Le comptable sera appelé à rencontrer des clients, il devra faire preuve de sociabilité, avoir un bon sens de la communication et savoir surtout adapter son langage à un public très varié. Effectivement, le comptable devra être un bon communicant et être capable d’interagir avec des collègues d’autres départements que le service financier pour lequel il travaille. Il devra notamment adapter son langage technique (le jargon financier) à des profanes et expliquer certains aspects. Une approche vulgarisée et pédagogique s’avère souvent nécessaire en fonction du contexte professionnel.

Avoir d’excellentes qualités relationnelles et des aptitudes à communiquer est sans nul doute un atout majeur pour exercer dans ce domaine d’activité.


5/ Le comptable doit maîtriser les technologies de l'information

Le comptable sera amené à recourir à divers logiciels au cours de sa carrière pour gérer les comptes de l’entreprise pour laquelle il travaille. Il est donc indispensable que ce dernier ait une certaine appétence pour les technologies de l’information afin de vivre au mieux son quotidien.

La profession de comptable, comme beaucoup d’autres, est touchée par la digitalisation de son activité. Les tâches chronophages, basiques et à faible valeur ajoutée sont de plus en plus automatisées et les clients ayant d’autant plus besoin de réactivité et de conseil, le recours aux nouveaux outils digitaux (ex : dématérialisation des factures, plateformes collaboratives, etc.) est essentiel.

D'autres qualités utiles pour exercer dans le domaine de la comptabilité

Le bon sens, l’intégrité et l’honnêteté 

Le comptable est amené à prendre de nombreuses décisions, de la gestion de conflit en passant par le processus d’achat jusqu’à la restructuration d’entreprise, il a un rôle crucial pour l’entreprise. De plus, un bon comptable doit être prêt à s’adapter à n’importe quelle situation et à faire face aux problèmes inattendus avec bon sens. Finalement, le comptable est intègre et honnête puisqu’il doit assumer de lourdes responsabilités en termes juridiques au sein de l’entreprise. 

Comme vous pouvez le constater, un bon comptable ou une bonne comptable doit utiliser tout un panel de compétences. Ces compétences peuvent être techniques, soit liées directement aux métiers de la finance et de la comptabilité, soit sociales

Les compétences sociales 

Les compétences sociales sont toutes aussi importantes, surtout selon le niveau hiérarchique visé. Ainsi, selon le niveau de responsabilité, le comptable doit être à l'aise pour s'exprimer en public, diriger une équipe ou encore user de diplomatie dans des situations de conflits inévitables tôt ou tard dans la vie professionnelle. Des cours de management feraient donc totalement sens en marge ou en supplément des cours de comptabilité si des niveaux hiérarchiques élevés sont visés comme Directeur ou directrice des finances

Pour des niveaux de responsabilité plus modestes, qui sont tout aussi valables du point de vue d'un choix de carrière, typiquement pour les aide-comptables ou assistant-comptables, la curiosité professionnelle et l'envie de se former continuellement sont des qualités toujours très appréciées par les employeurs, surtout dans le secteur comptable et financier qui évolue en permanence.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Voyez-vous d’autres qualités qui vous paraissent indispensables au métier de comptable ? N’hésitez pas à nous donner votre avis ! 

Formez-vous à la comptabilité avec BetterStudy !

Prêt à devenir comptable ? BetterStudy propose une formation en ligne préparant au diplôme de comptable. Notre formation est reconnue par les employeurs, et vous permettra ainsi de décrocher votre premier poste dans le monde de la comptabilité.

Développez vos compétences professionnelles liées au métier de Comptable

En participant à la formation en ligne de BetterStudy

Découvrir la formation au métier de Comptable
Christophe Rieder

Christophe Rieder

Christophe Rieder dirige BetterStudy Swiss Online Education, l'institut de formation en ligne qu'il a fondé pendant ses études d'enseignant de la formation professionnelle. Après avoir travaillé quatre années dans la banque privée à Genève, Christophe décide de se reconvertir dans l'enseignement. Il a été formateur d'adultes en comptabilité à Genève et à Lausanne dans plusieurs écoles professionnelles privées. Christophe est aussi Maître d'enseignement à l'Ecole de Commerce Raymond-Uldry dans le canton de Genève, où il enseigne la gestion à des jeunes qui préparent un CFC d'employé(e) de commerce ou une maturité professionnelle commerciale. Christophe est titulaire d'un Master of Science HES-SO in Business Administration de HEG-Fribourg et d'un Diplôme fédéral d'Enseignant de la formation professionnelle. Il a effectué divers séjours d'études en Chine, aux Etats-Unis, en Irlande, en Allemagne et en Angleterre.