Christophe Rieder 21 janv. 2018 17:26:06

Quel est le salaire d'un-e aide-comptable en Suisse?

Travailler dans la comptabilité

Sommaire 

Partie 1 - Descriptif, condition d’embauche et évolution de carrière de la fonction d’aide-comptable

  • Descriptif de la fonction d’aide-comptable 
  • Les conditions d’embauche de l’aide-comptable 
  • Les opportunités de développement de carrière 

Partie 2 - La répartition salariale pour un-e aide-comptable en Suisse 

  • En fonction de l’âge 
  • Par secteur économique 
  • Par nombre de langues étrangères parlées 

Descriptif, condition d’embauche et évolution de carrière de la fonction d’aide-comptable 

Descriptif de la fonction d’aide-comptable 

L’aide-comptable s’occupe de la saisie des écritures comptables des différents comptes débiteurs et créditeurs avant de générer le bilan. Il ou elle se charge aussi de la passation des écritures des règlements et de la trésorerie

C’est, certes, un poste d’entrée dans le monde de la comptabilité, mais avec de très belles perspectives de progression de carrière dans les métiers de la comptabilité et de la finance et avec des hausses de salaires régulières tout au long du parcours professionnel. 

En effet, avec de l’expérience professionnelle, l'aide-comptable peut prendre en charge d’autres tâches relatives au grand livre et des travaux de clôture. Il ou elle peut effectuer les décomptes TVA en plus des tâches administratives diverses. 

L’aide-comptable prend ses directives et dépend hiérarchiquement d’un comptable ou du (de la) chef-fe comptable

Le poste d’aide-comptable est majoritairement occupé par les femmes, qui représentent 77% des employés-es, alors que les hommes n’occupent que 23% des positions. 

Les conditions d’embauche de l'aide-comptable 

Pour occuper le poste d’aide-comptable en Suisse, il faut suivre des études de commerce ou un programme de formation continue d’aide-comptable. Une première expérience professionnelle est hautement appréciée pour augmenter ses chances sur le marché de l’emploi. 

Une telle profession implique une solide connaissance des outils informatiques, notamment le Microsoft Office ainsi que la maîtrise d’un logiciel comptable. L'aide-comptable doit être précis-e et rigoureux-se dans l’exécution de ses différentes tâches. 

L'aide-comptable doit être capable de s’adapter à la flexibilité des horaires de travail notamment pendant les phases de pic, par exemple en fin de mois pour la gestion des salaires, en fin de trimestre pour les décomptes TVA, en fin d’année pour le bouclement des comptes (en fin d’exercice comptable) et en début d’exercice comptable (ouverture de l’année comptable). 

De plus, l’aide-comptable doit se rendre disponible selon différentes périodes de l’année comptable pour fournir les informations demandées par les auditeurs, autorités fiscales (par exemple lors d’un contrôle TVA) ou pour remplir la déclaration d’impôts (ou les déclarations d’impôts si l’aide-comptable travaille pour une fiduciaire) et ce, en plus de son activité courante. 

Les opportunités de développement de carrière 

Les opportunités d’évolution ne manquent pas pour les profils d’aide-comptable. Mais le développement se fait à travers les formations continues. A ce propos, il existe des programmes adaptés pour les aide-comptables, qui peuvent poursuivre leurs études et décrocher un diplôme d’une école supérieure. 

Ils/Elles peuvent aussi obtenir par la suite un brevet fédéral qui sanctionne la formation continue de spécialiste en finance et comptabilité, sous réserve d’avoir cumulé au moins 5 années d’expérience pertinente dans le secteur de la finance et la comptabilité. L’aspect pratique est donc essentiel pour l’obtention d’un brevet ou un diplôme. 

C’est une spécificité typique du système éducatif suisse dans le domaine de la formation professionnelle. Par ailleurs, les Hautes études spécialisées (HES) font partie aussi de la formation professionnelle, mais avec un niveau universitaire, avec la Haute école de gestion par exemple pour ce qui est des disciplines académiques liées à la finance, la gestion d’entreprise (management) et l’administration des affaires (business administration). 

Les études de niveau universitaire et les formations professionnelles ne constituent qu’une partie de l’équation pour pouvoir évoluer dans le domaine comptable et financier une fois avoir occupé un poste d'aide-comptable. Un-e aide-comptable peut donner de l’élan à sa carrière en prenant en charge les comptabilités auxiliaires comme les comptes débiteurs ou créanciers. De même, il/elle peut exercer dans une fiduciaire après l’obtention d’un brevet de spécialiste en finance et comptabilité. 

La répartition salariale pour un-e aide-comptable en Suisse 

En Suisse, le salaire médian pour le poste d’aide-comptable s’élève à 75 800 CHF (francs suisse). 

Le salaire d’un-e aide-comptable en fonction de l’âge 

Pour les personnes de moins de 30 ans, elles peuvent toucher entre 65 000 et 70 000 CHF, alors que la rémunération perçue par les personnes âgées de 31 à 40 ans se situe aux alentours de 76 000 CHF. Quant aux salariés âgés de plus de 41 ans, ils peuvent prétendre à un salaire de  81 900 CHF

 

Âge de l’aide-comptable 

 

Moins de 30 ans 

Entre 31 et 40 ans 

Plus de 41 ans 

Salaire médian annuel 

Entre 65 000 et 70 000 CHF 

76 000 CHF 

81 900 CHF 

La rémunération d’aide-comptable en Suissevarie donc en fonction de l’âge, mais aussi de son niveau de formation. En effet, un-e aide-comptable avec un CFC (certificat fédéral de capacité) d'employé-e de commerce et ayant à son actif une expérience professionnelle pertinente dans le secteur de la comptabilité ou la finance, peut obtenir le même salaire qu’un-e homologue ayant suivi une formation plus élevée. 

Pour toucher une rémunération médiane plus importante, il serait avisé de suivre une formation en finance et comptabilité sanctionnée par un brevet fédéral. Ceci dit, il est fréquent que l’obtention d’un brevet fédéral se traduise par une réorientation de carrière pour travailler à des postes plus exigeants et plus rémunérateurs. 

Le salaire d'un-e aide-comptable Suisse par secteur économique 

Les salaires perçus par un ou une aide-comptable varient en fonction des secteurs économiques. A ce propos, 41% des aides-comptables travaillent dans les services, ONG (organisations non gouvernementales) et services publics en contrepartie d’une rémunération médiane de 72 800 CHF. Leur part s’élève à 25% dans les industries et 17% dans les fiduciaires pour un salaire médian de 72 000 CHF. 

Leur représentativité dans le secteur commercial est de 13% pour une rémunération médiane de 72 900 CHF et ils représentent 4% dans l’industrie pharmaceutique avec un salaire médian de 74 000 CHF. 

 

Secteur économique 

 

Services, ONG, services publics 

Industries 

Fiduciaires 

Commercial 

Industrie pharmaceutique 

Répartition de la population 

41 % 

25 % 

17 % 

13 % 

4 % 

Salaire médian annuel 

72 800 CHF 

72 000 CHF 

72 900 CHF 

74 000 CHF 

Ainsi, globalement, les salaires restent proches entre les secteurs, bien que l'industrie pharmaceutique offre des salaires légèrement plus élevés pour le poste d'aide-comptable. 

Les salaires en fonction de la connaissance de langues étrangères 

Contrairement à d’autres métiers, le salaire des aides-comptables n’est pas grandement affecté par la connaissance de langues étrangères. 72% de ces professionnels ne parlent aucune langue étrangère et touchent un salaire médian de 72 800 CHF, alors que 28% connaissent au moins une langue étrangère et perçoivent une rémunération médiane de 72 540 CHF. 

 

Nombre de langues étrangères parlées 

 

Aucune 

Au moins une 

Répartition de la population 

13 % 

87 % 

Salaire médian annuel 

78 000 CHF 

73 125 CHF 

La maîtrise d'une langue étrangère n'a globalement donc pas d'impact sur le niveau de rémunération pour cette profession. 

Pour consulter toutes les offres d'emploi en comptabilité du moment en Suisse romande pour le poste d'Aide-comptable, nous vous invitons à visiter notre page "Offres d'emploi d'Aide-comptable" sur le site de notre institut de formation BetterStudy. 

Source : Etude salariale 2020 du cabinet de recrutement CareerPlus 

avatar

Christophe Rieder

Titulaire d'un Master of Science HES-SO in Business Administration obtenu à HEG-Fribourg et du Diplôme fédéral d'Enseignant de la formation professionnelle, Christophe Rieder est le Fondateur et Directeur de l'institut de formation professionnelle en ligne BetterStudy. Christophe est aussi Maître d'enseignement en gestion d'entreprise à l'Ecole supérieure de commerce. Avant de se réorienter dans le domaine de la formation, Christophe a travaillé 4 ans dans la gestion de fortune à Genève. Pendant son temps libre, Christophe fait de la guitare et joue aux échecs, il aime aussi voyager.