Présence vs. Distance : nouvelle donne dans la formation professionnelle

Les organismes de formation professionnelle pour adultes qui répondent à des appels d’offres sont de plus en plus confrontés à une demande de formation mixte, mélangeant présence / distance.

On appelle aussi ce type de dispositif le blended-learning ou formation hybride.

L’organisme, habitué à monter des formations en présence, se doit d’inventer la partie à distance. Que faire à distance, comment procéder, avec quels outils, quid de la posture du formateur?

Et les ressources (textes, images, sons, vidéos)? Comment créer de l’interactivité?

Un lieu privilégié pour les apprentissages

La partie à distance ne se réalise pas par un envoi papier sous enveloppe timbrée. C’était avant, lorsque l’on a inventé le timbre poste.

Utiliser l’email convient à des échanges, mais pas à la mise en place d’un réel dispositif.

Aujourd’hui avec Internet et les réseaux sociaux, la formation est hébergée sur un espace en ligne. On parle de plateforme de formation. Il en existe plus de trois cents dans le monde. 

L’apprenant(e) se connecte avec un identifiant et un mot de passe. Les consignes de travail sont déposées sur ce lieu partagé avec les ressources (textes, images, sons, vidéos) utiles aux tâches proposées. Un carnet de suivi des apprenants remonte les informations de connexions, les activités suivies, les résultats aux devoirs et quiz.

Un protocole pédagogique est clairement défini avec des programmes de formation pour guider l’apprenant(e) dans ses apprentissages. Cela se substitue au formateur en présentiel.

L'accompagnement, pierre angulaire du dispositif de formation en ligne

Se retrouver seul(e) dans ce lieu serait très inconfortable. Un accompagnement par un tuteur expert est très souvent mis à la disposition des apprenant(e)s. Cela peut se traduire par un rendez-vous hebdomadaire en ligne, par des échanges de messages à travers la plateforme elle-même, des appels téléphoniques, un direct sur Skype ou autre moyen de communication incluant la vidéo.

Le tuteur conseille, oriente, aide, donne des pistes.

Classe inversée : comment définir les activités en présence et à distance?

La classe inversée consiste à faire acquérir des connaissances aux apprenant(e)s avant le cours en présentiel. Ainsi, l’apprenant(e) arrivera au cours en présentiel préparé sur un sujet et l’intervenant(e) pourra capitaliser sur les notions acquises à distance. Ainsi, les apprentissages seront consolidés. 

Cela implique de changer la façon d’enseigner. En effet, pour le formateur (la formatrice), il est nécessaire de questionner le scénario pédagogique initialement réalisé en présence. Une méthode simple pour démarrer consiste à se poser la question suivante:

“Mon premier cours en présentiel dure N périodes de 45 minutes. J’ai pour objectif de présenter les grandes lignes du plan comptable. Quels éléments seront déjà vus en ligne ?”

Voici une proposition d’étapes à suivre :

Etape 1 - Distance 1

Distance Remarques
Avant la séance en présentiel, les apprenant(e)s doivent découvrir les grandes lignes du plan comptable dans une activité sur la plateforme. Ils ont des vidéos et quelques exercices d’application:
Technique de la classe inversée
L’apprenant suit le cours en ligne sur la plateforme d’apprentissage. Il est nécessaire pour le formateur (la formatrice) de prendre connaissance des contenus en ligne. 

Etape 2 - Présentiel 1

Présence Bénéfices du Distance de l’étape 1 Remarques
Rappel des notions acquises en ligne en questionnant les apprenant(e)s. 
Présentation des grandes lignes du plan comptable par l’intervenant avec des compléments au besoin. 
Mise en activité des apprenant(e)s en groupe sur des analyses de cas et/ou situations de problèmes à résoudre avec des restitutions à la classe. 
L'intervenant(e) s’appuie sur les travaux réalisés à distance pour affiner sa présentation (activité transmissive)


Les apprenants connaissent déjà le sujet, la présentation est d’autant plus efficace
Le but de la session en présentiel est de susciter des discussions constructives entre apprenant(e)s sous la supervision de l’expert(e)s-intervenant(e). 


En fin de cours, les consignes sont données pour le travail à réaliser en Distance 2 afin de préparer le cours en présentiel suivant.

Etape 3 - Distance 2

Distance Remarques
Une activité est proposée en ligne consistant à classer des opérations comptables dans le bon numéro de compte.








Par exemple un quiz élaboré qui permet de classer les éléments par nature de comptes.
Associer une vente à un numéro de compte.
Évaluation : les notes du quiz sont enregistrées dans le carnet de notes de l’apprenant(e).
Un forum d’échanges sur la plateforme permet aux apprenants d'échanger entre eux et avec la personne accompagnatrice.

Etape 4 - Présence 2

Présence Remarques
Le point sur l’activité en ligne : difficultés rencontrées, synthèse élaborée par le formateur

En fin de module, les consignes sont données pour le travail à réaliser en Distance 3.

Etape 5 - Distance 3

Distance Remarques
Une activité de travail de groupe est proposée en ligne consistant à saisir des opérations comptables sur un logiciel de comptabilité en ligne.
Approche socio-constructiviste
Travail collaboratif par groupes de deux personnes. Chaque groupe devra présenter son travail lors du présentiel 3.

Etape 6 - Présence 3

Présence Remarques
Présentation en direct par chaque groupe du travail réalisé sur le logiciel en ligne.


Evaluation par les pairs : un groupe est évalué par les autres groupes.
On peut potentiellement faire en sorte que chaque groupe ait des écritures, en partie ou totalement différentes à journaliser. 

Quels bénéfices à enseigner en blended learning?

D’entrée, il est possible de percevoir que les apprenant(e)s sont plus investis dans leur parcours de formation. Ils (elles) sont sollicité(e)s pour être acteurs.trices des activités d’apprentissage proposées. Ils (elles) ne travaillent pas isolément mais souvent en groupes. Le groupe devient force d’apprentissage.

Les apprenant(e)s n’arrivent pas le matin dans la salle de formation ne sachant pas trop ce qu’elles vont apprendre. Ils (elles) ont étudié le sujet en amont. Le temps de la présence est ainsi enrichi par le temps à distance.

Chacune et chacun peut travailler à son rythme dans les moments distants, en fonction de ses contingences professionnelles et privées.

Les déplacements vers le centre de formation sont réduits de moitié, réduisant fatigue, risques et coûts (moyen de transport et potentiellement hébergement). La réduction de l'empreinte écologique est également un point important à prendre en considération. 


Quelle plateforme d’apprentissage utiliser?

Bien entendu, cela dépend des besoins d’apprentissages. Dans le cas d’un apprentissage de la comptabilité ou de la finance, ou encore des disciplines liées à la gestion d’entreprise (marketing, marketing digital, économie, administration des RH), la plateforme BetterStudy offre une solution avec les contenus suivants : 

  • Vidéos de présentation théorique ou de concepts
  • Exercices avec corrections automatiques
  • Solutions et leurs explications pour aider l’apprenant(e) à mieux comprendre 
  • Des PDF pour résumer ou compléter les autres supports
  • Des vidéos de résolutions d’exercices ou d’anciens examens
  • Des outils de communication entre apprenant(e)s et entre les apprenant(e)s et leurs formateurs.trices

 

Jacques Cartier

Jacques Cartier

Jacques Cartier est Consultant Expert International et anciennement Enseignant honoraire à l’Université de Franche-Comté. ll est titulaire d'un Master en Ingénierie Pédagogique dans des Dispositifs Ouverts et à Distance Unité de Formation et de Recherche Sciences du Langage, de l’Homme et de la Société – Besançon en France. C'est un ancien Expert pour la Mission Numérique pour l’Enseignement Supérieur français à Paris.