Investir sur les marchés financiers : comment franchir le pas ?

En 2007, la bourse de Paris a connu un évènement marquant, avec son indice CAC 40 qui a franchi un seuil parmi les plus élevés de son histoire.

Mais depuis, l’indice oscille entre le vert et le rouge ce qui constitue une difficulté pour les arbitrages.

Après 10 ans, les investisseurs sont toujours dans l’expectative de l’inversion de la tendance. Quant aux marchés, ils présentent des opportunités de progression pour les personnes intéressées et qui savent saisir leur chance.

Si certains peuvent penser que l’investissement en bourse est assez difficile ou qu’il s’agit d’un vrai casse-tête, ils doivent savoir que ce n’est pas forcément le cas, si on respecte certaines règles de base et qu’on collabore avec un intermédiaire compétent.

L’investissement selon le profil

La valorisation d’un capital nécessite de la patience, surtout qu’elle s’inscrit dans la durée et il faut savoir faire preuve de sérénité. Le marché boursier se caractérise par d’amples cycles économiques et la majorité des titres ne progressent que sur une durée qui varie entre 5 et 10 ans.

Evidemment, les investisseurs doivent fixer leurs objectifs en termes de performance et décider du bon moment pour passer un ordre d’achat ou de vente.

La situation actuelle des marchés, présage une variation haussière au cours des prochaines années, après la confirmation du changement économique et technologique.

La diversification du portefeuille

L’adage populaire stipule, qu’il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier et c’est vrai aussi en bourse, car c’est le moyen le plus efficace pour la répartition des risques.

Boursorama offre à ses clients la possibilité de diversifier leurs portefeuilles en optant pour différentes classes d’actifs.

En effet, ils peuvent choisir d’investir dans des actions, des obligations, des devises, etc. Comme ils peuvent opter pour des fonds avec des profils diversifiés que ce soit au niveau géographique ou sectoriel.

Evidemment, chaque investisseur doit composer son portefeuille en fonction de ses moyens, de ses objectifs en termes de performance et de risque ainsi que ses attentes. Il peut alors choisir une combinaison de titres sûrs et d’autres prometteurs.

La sélection des bons titres

Les établissements financiers proposent une large gamme de produits à commencer par les comptes titres et jusqu’au PEA et PEA-PME, permettant d’acquérir des actions dans les petites et moyennes entreprises.

Le PEA présente un avantage fiscal indéniable avec une exonération d’impôt sur les plus-values réalisées sous réserve de le garder pendant une durée minimale de 5 ans sans effectuer de retrait.

De son côté Boursorama, met à la disposition de ses clients différents produits innovants à l’instar du compte d’épargne financière pilotée, une solution qui présente quatre profils d’investisseur allant du profil défensif qui cherche à sécuriser ses placements tout en réalisant une performance moyenne, et jusqu’au profil défensif qui est fortement exposé au risque.

Les frais et le grignotage du capital

Un investisseur en bourse se préoccupe du rendement et néglige souvent les frais associés aux différentes transactions, ce qui risque d’impacter ses gains et son enthousiasme par la même occasion.

Boursorama applique des frais modérés et à des conditions avantageuses. Ainsi pour le transfert d’un PEA domicilié dans un autre établissement, les frais sont remboursés le double du montant dans la limite de 3000 euros.

En plus, le client est exempté des frais d’entrée et des droits de garde, comme il ne verse pas d’abonnement ou de frais d’inactivité.  Le client peut se faire rembourser les frais de courtage au bout de deux mois après l’ouverture de son compte chez Boursorama.

La banque en ligne présente aussi son offre 0% le dispensant des droits d’entrée sur quelque 850 fonds.

L’information au cœur de la décision

L’information est un élément clé pour tout investissement et Boursorama veille à fournir des informations utiles et pertinentes à ses clients pour les aider dans la prise de décision au sujet de leurs placements.

La banque en ligne présente les cotations en temps réel streaming, le flux d'information Reuters et Dow Jones et l’expertise d’une communauté active et réactive.

Il est possible d’accéder aux conseils courts terme en temps réel à travers le Day By Day Trading, ce qui permet à l’investisseur de décider en toute connaissance de cause. L’enseigne dispose de spécialiste des marchés financiers qui assistent les investisseurs en continu et répondent à leurs questions.

Le partenaire de confiance

Il va sans dire que l’épargne réglementée sous ses différentes forme, Livret A, épargne logement et autres, est sécurisée, mais son niveau de rendement est des plus bas.

Tandis que les fonds en euros de l’assurance vie, offrent des rendements peu intéressants, au moment où la bourse présente des perspectives des plus attractives de valorisation.

Evidemment, ceci implique la présence d’un partenaire de confiance et de qualité. Boursorama chamboule le monde de la finance avec un investissement boursier qui se caractérise par sa simplicité, sa souplesse et son coût abordable.

L’ouverture d’un compte est une affaire de quelques clics seulement, le transfert d’un PEA offre la possibilité de se faire rembourser deux fois le montant des frais de transfert, en plus du remboursement des frais de courtage.

Christophe Rieder

Christophe Rieder

Christophe Rieder dirige BetterStudy Swiss Online Education, l'institut de formation en ligne qu'il a fondé pendant ses études d'enseignant de la formation professionnelle. Après avoir travaillé quatre années dans la banque privée à Genève, Christophe décide de se reconvertir dans l'enseignement. Il a été formateur d'adultes en comptabilité à Genève et à Lausanne dans plusieurs écoles professionnelles privées. Christophe est aussi Maître d'enseignement à l'Ecole de Commerce Raymond-Uldry dans le canton de Genève, où il enseigne la gestion à des jeunes qui préparent un CFC d'employé(e) de commerce ou une maturité professionnelle commerciale. Christophe est titulaire d'un Master of Science HES-SO in Business Administration de HEG-Fribourg et d'un Diplôme fédéral d'Enseignant de la formation professionnelle. Il a effectué divers séjours d'études en Chine, aux Etats-Unis, en Irlande, en Allemagne et en Angleterre.