Investir en bourse : les bases de l'investissement

Vous souhaitez investir en bourse? L'investissement sur les marchés financiers offre des possibilités de gagner de l'argent en le faisant "travailler". Il faut connaître certains éléments avant d'investir son argent en bourse.

Bien que les placements en bourse permettent d'accroître rapidement son capital, ils comportent aussi certains risques. Voyons ensemble les bases à connaître pour investir en bourse de façon intelligente pour générer des profits. 

Que signifie investir en bourse?

Investir en bourse consiste à passer des ordres sur le marché boursier. En tant qu'investisseur, vous achetez et vendez des titres dans le but de générer des revenus sous forme de dividendes sur les actions achetées ou d’intérêts sur les obligations. 

Une deuxième façon de gagner de l'argent en bourse est de réaliser des plus-values en mettant à profit l’évolution du prix en bourse. Vous achetez des titres de sociétés cotées en bourse à un certain prix pour les revendre plus cher. La différence entre le prix d'achat et le prix de vente représente votre gain financier. A cela, il s'agira de retrancher les commissions sur les transactions, les diverses taxes de bourse et les frais bancaires pour la gestion de votre compte. 

Par ailleurs, différents termes sont utilisés pour décrire la bourse : le marché boursier, le marché des capitaux, les marchés financiers. 

Les bases de l’investissement en bourse

La première règle de base pour ce type d’investissement en bourse est de n’engager que le surplus d’épargne dont on n’a pas besoin. C’est essentiel pour limiter le risque ! Il y a toujours une possibilité de perte et il importe pour un individu de ne pas affecter son niveau de vie ou ses projets. 

Emprunter pour investir en bourse par exemple serait une mauvaise idée, bien qu'il soit possible de le faire sur certaines plateformes de trading en ligne. 

Avant de se lancer dans cette aventure de gérer le placement de votre argent en bourse, il convient de s’informer sur les différents produits financiers échangés sur la place boursière. Il faut identifier la typologie des produits notamment les actions, les obligations et les divers produits dérivés. 

De même qu’il faut comprendre leurs modes de fonctionnement, leurs mécanismes et les risques qui leur sont associés. Il ne faut pas négliger de rassembler des données sur l’émetteur des titres, sa situation financière et ses perspectives d’avenir. 

Pour les individus qui souhaitent investir en bourse mais qui ne disposent pas du savoir-faire ou de l’expérience nécessaire, ils peuvent toujours faire appel à un professionnel agréé susceptible de les conseiller en fonction de leurs moyens et leurs objectifs.

Vous pouvez donc bénéficier des gains potentiels qu'offrent les marchés boursiers en déléguant la gestion de votre portefeuille. Bien entendu, cela a un coût et c'est moins excitant. 

Si en tant que particulier, vous préférez vous passer des services de professionnels, vous pouvez vous renseigner en consultant les données disponibles en ligne sur les valeurs mobilières et les divers produits financiers. 

Elles sont accessibles auprès des intermédiaires ou les émetteurs des titres eux-mêmes. Ces derniers sont tenus légalement de fournir leurs informations financières à travers des états financiers publiés de façon trimestrielle, semestrielle et annuelle.  

Ils ont l’obligation aussi de publier toutes les opérations de fusion ou augmentation de capital, entre autres. Les sociétés cotées en bourse sont tenues de communiquer des informations plus complètes et ce conformément aux réglementations régissant le marché boursier. 

Les marchés non réglementés, quant à eux, sont liés à des transactions qui sont réalisées sans aucune protection pour les investisseurs. Les données ne sont pas publiques pour les entreprises non cotées en bourse. 

Pour rester au courant des nouvelles de la place boursière, il est recommandé de suivre les informations économiques et boursières dans la presse ainsi que sur les sites spécialisés. Il est aussi important de comprendre le fonctionnement économique. Pour cela, un cours d'introduction à l'économie est fortement recommandé.

De toutes les façons, avant d'investir en bourse, il est important d'avoir un certain niveau de culture financière. Il est important de comprendre les principaux enjeux liés à l'argent et aux entreprises, puisque les investissements sur les marchés financiers sont avant des investissements qui se font dans des entreprises cotées en bourse.

Il est donc fortement recommandé de suivre un cours d'introduction à la finance et de comptabilité pour se familiariser avec le monde de l'entreprise.

De plus, vu que la bourse réagit en fonction de la conjoncture économique, il est également essentiel de comprendre les fondements du système économique dans lequel ces entreprises évoluent. Rien de tel pour cela qu'un cours d'introduction à l'économie.

Enfin, bien entendu, pour apprendre à investir ses avoirs en bourse de façon méthodique et pertinente, une formation dédiée aux investissements en bourse est primordial.

Découvrez le cours d'économie en ligne de BetterStudy. 

La mise en place d’une stratégie d'investissement

On ne peut se lancer à l’aveuglette dans des investissements en bourse. Il faut établir une stratégie claire avant de s’engager. L’une des choses principales à faire est d’établir une fourchette de gain et de perte en tenant compte de votre profil d’investisseur. Votre profil d'investisseur dépend notamment de votre horizon temps et de votre tolérance au risque. Plus votre horizon temps est long et plus vous pouvez prendre de risque dans vos placements financiers. Plus vous prenez de risque et plus il y a de rendement. 

Dans le milieu financier, on parle de corrélation entre le risque et le rendement d'un titre. La corrélation est un terme statistique qui indique le lien entre deux éléments ou deux phénomènes.

Il convient donc de fixer une durée de placement et de procéder à une évaluation par la suite avec des ajustements dans la sélection des titres de votre portefeuille.

La diversification du portefeuille

L’un des conseils les plus judicieux à suivre par tout investisseur en bourse est de diversifier son portefeuille de titres. Le but est de répartir de façon équilibrée le capital investi. C’est une manière pertinente pour limiter les risques en cas de perte enregistrée sur une partie des valeurs mobilières, ce qui ne va pas impacter le reste du portefeuille. C’est tout le contraire, toute perte peut être compensée par les plus-values réalisées sur les autres titres.

La répartition peut être faite de telle façon à composer un panier d’actions, d’obligations, de produits dérivés, parmi d’autres. L'investisseur peut dispatcher son portefeuille en investissant dans différents secteurs économiques en tenant compte du risque encouru dans chaque branche.

Diversifier son portefeuille de titres consiste en somme à ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier. En revanche, s'il y a trop de diversification, alors il ne sera a priori plus possible de générer des performances très élevées, surtout si les capitaux investis sont limités. De plus, plus il y a de titres, plus il y a de travail pour surveiller leur évolution, bien que le principe de l'investissement est de placer son argent à long terme, contrairement au trading qui est orienté vers le court terme. 

Au vu de ce qui précède, il faut alors trouver un équilibre entre le nombre de titres adéquat qui permette de générer des performances tout en minimisant le risque avec une bonne diversification des titres. 

La surveillance régulière du portefeuille 

Il est commun que les marchés boursiers enregistrent des fluctuations. Dès lors, tout investisseur doit surveiller de près l’évolution des cours de bourse des titres qui composent son portefeuille de valeurs mobilières, notamment pour les produits à effet de levier.

L'effet de levier est une approche pour accroître les effets de la variation des titres. Cela a pour effet d'accroître autant à la hausse des cours qu'à la baisse. 

L'effet de levier consiste à emprunter de l'argent pour l'investir en bourse. L'investisseur prend donc un crédit lié à son activité d'investissement soit auprès de son banquier, soit auprès de sa plateforme de trading en ligne (qui agirait dans ce cas comme une banque).  

Les titres peuvent être nantis, comme dans le cas d'un crédit lombard. En cas de perte de valeur du portefeuille, la banque vendra des titres pour assurer la liquidité nécessaire au remboursement des crédits lombards accordés. 

Une autre option est de faire des appels de marge. L'investisseur alimente un compte lié au crédit accordé pour assurer qu'il y a toujours le montant nécessaire pour rembourser la banque ou l'intermédiaire financier. 

La réalisation des bénéfices et la coupure des positions perdantes

Il est primordial de préciser les objectifs en termes de gain et de perte pour tout investissement en bourse. Il faut prévoir d’encaisser les bénéfices réalisés, de même qu’il faut savoir couper à temps les pertes lorsque le seuil préfixé est atteint.  

Une telle démarche se révèle utile afin d'éviter que certains investissements n'aboutissent à une perte totale des capitaux investis. Couper les positions perdantes est difficile, mais cela est nécessaire pour éviter de subir des pertes plus importantes encore sur les capitaux engagés par l'investisseur.

La prise en compte des aspects fiscaux

La fiscalité a tout son importance pour maximiser la performance finale du portefeuille.  En plus, des éléments cités ci-dessus, il faut en aussi tenir compte des aspects fiscaux. Le fixed-income (placement dans des obligations qui propose un revenu fixe) est pour bonne partie hors bourse. Les opérations over the counter (OTC), soit de gré à gré en français, versus l'exchange.

Les précautions à prendre pour un jeune investisseur

Tout investissement est assorti de risques, et s’informer sur l’investissement en bourse et les risques encourus permet de les prévenir et de les éviter à temps. 

Il faut retenir que plus le rendement d’un investissement est élevé, plus il comporte de risques. Dans certains cas la perte peut porter sur la totalité des fonds investis et même les dépasser. Alors vigilance !

Pour limiter les risques et accroître considérablement vos probabilités de gain, il est important d'apprendre à investir en bourse. Le fait de suivre un cours pour appliquer des méthodes utilisées par les meilleurs professionnels de la finance de marché est donc primordial. 

Chez BetterStudy, nous préparons le lancement d'un cours en ligne d'investissement en bourse. Nous vous invitons à consulter le programme de formation en ligne que nous proposons aux personnes intéressées de placer leur argent en bourse. 

BetterStudy est une école en ligne basée en Suisse à Genève. Genève est la capitale mondiale de la gestion de fortune privée. Le tiers de la fortune privée mondiale est géré dans les banques privées à Genève. Genève jouit ainsi d'un savoir-faire avéré dans la gestion de fortune qui consiste à investir l'argent de clients en bourse. 

Pour créer son cours en ligne sur les investissements en bourse, BetterStudy travaille en collaboration avec un expert confirmé du domaine, qui est aussi un professionnel de la formation. Dans son cours en ligne, il sera traité des aspects d'investissements, mais aussi des aspects fiscaux.

BetterStudy est certifié EduQua, le label de qualité phare dans la formation pour adultes en Suisse. 

Christophe Rieder

Christophe Rieder

Christophe Rieder dirige BetterStudy Swiss Online Education, l'institut de formation en ligne qu'il a fondé pendant ses études d'enseignant de la formation professionnelle. Après avoir travaillé quatre années dans la banque privée à Genève, Christophe décide de se reconvertir dans l'enseignement. Il a été formateur d'adultes en comptabilité à Genève et à Lausanne dans plusieurs écoles professionnelles privées. Christophe est aussi Maître d'enseignement à l'Ecole de Commerce Raymond-Uldry dans le canton de Genève, où il enseigne la gestion à des jeunes qui préparent un CFC d'employé(e) de commerce ou une maturité professionnelle commerciale. Christophe est titulaire d'un Master of Science HES-SO in Business Administration de HEG-Fribourg et d'un Diplôme fédéral d'Enseignant de la formation professionnelle. Il a effectué divers séjours d'études en Chine, aux Etats-Unis, en Irlande, en Allemagne et en Angleterre.