10 conseils pour changer de carrière

Planification pour changer de carrière

Les raisons qui poussent au changement de carrière sont multiples. Parmi celles qui reviennent souvent, les conditions de travail qui ne sont pas satisfaisantes, l’envie de changer de vie pour mieux s’épanouir et évoluer professionnellement et personnellement.

Quel que soit l’âge auquel la reconversion s’opère, il est important d’anticiper les évènements pour bien s’y préparer en définissant un plan d’action clair afin de réussir son projet professionnel. La clé du succès réside principalement dans la planification, l’anticipation et la formation.

Changer de cap professionnel ou changer de secteur d'activité, ce n'est pas toujours simple de trouver son job idéal. Pour en savoir plus sur les étapes à respecter avant de faire le grand saut du changement de carrière, lisez nos 10 conseils pour une reconversion réussie :

1. Pensez d’abord à ce qui vous motive

La reconversion peut donner une nouvelle dynamique à votre carrière, et ce quel que soit l'âge : Travailler dans un autre domaine avant ou après 30 ans, changer de métier à 50 ans ou l'envie d'évoluer dans sa carrière à 45 ans. Soyez convaincu de votre démarche en établissant les enjeux du changement de carrière.

Cette étape vous permet d’établir le chemin qu’il vous faut parcourir pour atteindre vos objectifs, sachant qu’une fois votre décision prise, vous devez préparer la transition.

2. Etablissez un plan d'action

Embrasser une autre carrière est une affaire sérieuse. C’est pourquoi, il vous faut un plan d’ensemble personnalisé qui s’appuie sur vos motivations et des objectifs d’étapes. Tout ce planning va prendre en compte les aspects coût, formation, financement et disponibilité.

Ces différents éléments vont soit être déterminants, soit déterminer la décision d’abandonner ou de continuer à occuper votre poste actuel dans la phase de transition vers votre nouvelle profession.

Peu importe si votre plan n'est pas parfait dès le début, vous pourrez le modifier en cours de route. Il s'agit surtout de définir ses grandes lignes. Et comme le dit l'adage, "il vaut mieux avoir un mauvais plan que pas de plan du tout".

3. Pensez à faire un bilan de compétences

Qu’est-ce que je sais faire ? Que me faut-il pour réussir dans un autre métier ? Quel métier choisir ? Voilà quelques-unes des questions importantes auxquelles doit répondre cet examen de vos compétences professionnelles.

Une analyse de vos forces et de vos points à améliorer ainsi qu’identifier les besoins en compétences recherchés par les entreprises sur le marché du travail vous aidera à clarifier votre situation.

Dans la plupart des cas, une ou plusieurs formations s’imposent après cette phase. Il existe de nombreux cabinets de bilan de compétences en Suisse. Pour le canton de Genève, nous vous recommandons le CEBIG (Centre de bilan de compétences) qui dépend de l’OFPC (Office pour l'orientation, la formation professionnelle et continue).

4. Choisissez la formation qui vous garantira la réussite dans votre nouvelle profession

Il existe un véritable parcours de reconversion professionnelle. Rediriger sa carrière passe par l’acquisition de plus de connaissances et de compétences et c’est une possibilité qu’offrent les cours à distance, notamment avec les nouveaux dispositifs d’apprentissage en ligne qui connaissent un fort succès.

Il existe des formations que l'on peut facilement suivre par ce biais comme la comptabilité, la gestion d’entreprise, la finance, etc. Les critères guidant le choix sont les qualifications souhaitées, l’accessibilité, le coût de la formation et les bénéfices escomptés. Parfois vous n’avez pas besoin de changer de branche de métier.

5. Pensez à un cours diplômant complet

Ce qui convient du point de vue pratique pour conserver votre emploi, ce sont des cours flexibles, faciles d’accès et personnalisables selon votre projet professionnel. L’un des meilleurs compromis qui s’offre sur le marché est la formation accessible en ligne avec des certifications et diplômes reconnus sur le marché du travail et délivrés par des écoles publiques ou privées bien établies dans votre région.

6. Optez pour la validation des connaissances acquises

Ce choix vous permet de faire la démonstration des compétences acquises tout au long de votre parcours précédent sans avoir suivi un cursus standard. Faire valider ses acquis a l’avantage d’être parfois plus rapide, mais peut s’avérer insuffisant pour réaliser un changement radical dans sa carrière comme pour entrer dans un nouveau métier ou un nouveau secteur.

Les procédures de validation des acquis en Suisse peuvent s'avérer aussi longs et incertains. Néanmoins, une excellente façon de valider ses acquis est d'évaluer ses compétences pour obtenir un diplôme.

Souvent, le candidat pourra suivre une formation accélérée et de façon autonome vu ses prérequis. Les formations en ligne ou à distance sont donc d'autant plus pertinentes si vous faites partie de ce genre de public.

7. Soyez à l’écoute du marché du travail et de vos ambitions

Pour changer d'activité professionnelle, il convient de faire un choix ambitieux et valorisant. Les raisons qui vous motivent doivent vous guider en cela. Si vous êtes comme la majorité des suisses qui changent d’emploi, faites-vous former dans le métier qui allie confort, perspectives de progression, aisance et stabilité financière, équilibre entre vie privée et vie professionnelle, mais aussi potentiel de reconversion rapide.

8. Faites un examen du coût financier de la formation

L’évaluation financière est indispensable à toute bonne anticipation dans la reconversion. Elle vous permet d’estimer le coût global du projet et de le rapporter à vos moyens pour savoir si vous pouvez l’auto-financer ou pas.

Lors d'une transition de carrière, il est recommandé de ne pas démissionner directement de votre travail quand vous devez supporter seul la charge de votre apprentissage. Sachant par ailleurs, qu’il peut s’écouler un temps entre la fin des cours et l’entrée effective dans le nouvel emploi.

9. Cherchez des financements extérieurs

Lorsque l'on souhaite changer de métier, il existe des aides à la reconversion au niveau cantonal ou autres. Toutefois, ces apports sont accordés par profession d’origine sous conditions de ressources et d’heures d’étude à faire.

Des aides substantielles et ciblées existent pour les personnes qui sont en contrat à durée déterminée (postes temporaires) ou selon d'autres critères grâce à des bourses privées et publiques.

10. Gardez votre motivation

La réorientation de carrière peut procurer un certain stress, comme si vous démarrez une nouvelle vie. Dans ces moments, fixez vos pensées sur les gains que vous en tirerez. Gardez vos objectifs en tête, car cela vous aidera à maintenir votre cap, surtout si un plan d'action a été prédéfini comme mentionné au point numéro 2 plus haut.

Nous espérons que ces éléments vous aideront à mieux initier vos démarches dans un changement de carrière et vous souhaitons d'ores et déjà beaucoup de succès au niveau personnel et professionnel. N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations ou à réagir à cet article en partageant votre expérience.

Christophe Rieder

Christophe Rieder

Christophe Rieder dirige BetterStudy Swiss Online Education, l'institut de formation en ligne qu'il a fondé pendant ses études d'enseignant de la formation professionnelle. Après avoir travaillé quatre années dans la banque privée à Genève, Christophe décide de se reconvertir dans l'enseignement. Il a été formateur d'adultes en comptabilité à Genève et à Lausanne dans plusieurs écoles professionnelles privées. Christophe est aussi Maître d'enseignement à l'Ecole de Commerce Raymond-Uldry dans le canton de Genève, où il enseigne la gestion à des jeunes qui préparent un CFC d'employé(e) de commerce ou une maturité professionnelle commerciale. Christophe est titulaire d'un Master of Science HES-SO in Business Administration de HEG-Fribourg et d'un Diplôme fédéral d'Enseignant de la formation professionnelle. Il a effectué divers séjours d'études en Chine, aux Etats-Unis, en Irlande, en Allemagne et en Angleterre.