Le blended learning : un nouveau concept arrive sur le marché de la formation

Dès janvier 2020, BetterStudy et l’École Club Migros proposeront une manière innovante de préparer les examens du Brevet fédéral de spécialiste en finance et comptabilité avec une formation en blended learning

Plusieurs façons de se former

Aujourd’hui, les comptables qui désirent se former pour passer l’examen du Brevet fédéral de Spécialiste en finance et comptabilité peuvent le faire de trois façons différentes. En présentiel par exemple, à l’École Club Migros, par correspondance à l’Institut de Formation Permanente, ou en ligne avec BetterStudy.

Depuis peu, ce dernier s’est associé à l’École Club Migros pour présenter une toute nouvelle méthode d’apprentissage : le blended learning. Il s’agit de combiner enseignement classique et leçons en ligne. « C’est un marché assez récent et encore peu étendu sur notre territoire, explique Christophe Rieder, directeur de BetterStudy. Il y a donc une réelle opportunité d’évolution. »

Un accélérateur de carrière

Les comptables sont susceptibles d’être les premiers intéressés. Notamment en souhaitant se former et développer des compétences approfondies dans la gestion comptable et financière. Et les débouchés se révèlent attrayantes. « Aujourd’hui, les recruteurs recherchent des profils de directeur.trice financier.ère ou de responsable de la comptabilité. C’est ce qui pousse les gens à se spécialiser », indique Christophe Rieder.

Cependant, une préparation pour passer ce brevet se révèle quasiment obligatoire. « Le brevet fédéral de Spécialiste en finance et comptabilité demande beaucoup de travail. D’autant plus que la formation se fait en parallèle à une activité professionnelle. C’est peut-être ce qui explique le taux d’échec actuel relativement élevé », précise-t-il. On voit là aussi l'importance de trouver un format de cours plus efficace et gérable pour les futur-es candidat-es.

La classe inversée

Pour mettre toutes les chances de réussite de son côté, il convient d’envisager en moyenne deux ans de formation en fonction des différents centres. Avec la nouvelle formule en blended, la moitié des 800 périodes de 45 minutes se fait en ligne. L’autre partie en cours se déroule dans les locaux de l’École Club Migros.

« Nous utilisons le concept de la classe inversée. Les participants assimilent en ligne les modules théoriques. Ces derniers incluent des vidéos et des exercices en ligne. Une fois en classe, en petit groupe, on fixe certaines notions, mais on travaille surtout la pratique », déclare Christophe Rieder. En effet, le directeur de BetterStudy se montre opposé à la passivité des participant.es, persuadé que l’intégration des connaissances se révèle meilleure lorsqu’elles sont exercées.

Ainsi, les cours en présentiel sont axés sur les échanges entre les participant.es, les travaux collectifs et l’analyse de cas concrets. Des moments pour du coaching plus personnalisé seront également dégagés en fonction des demandes de chacun. « C’est stimulant et cela fait sens au niveau du développement des compétences », ajoute-t-il. Convaincu que l’approche pédagogique se révèle plus efficace, le directeur de BetterStudy mise aussi sur un taux de réussite plus élevé à l’examen final.

Par ailleurs, tout le contenu de la plateforme d'apprentissage en ligne est mis à disposition des participant.es. Cela présente aussi l'avantage de pouvoir suivre le cours en cas d'absence à une session de cours en présentiel.

Un partenariat qui s’adapte aux besoins

Du côté de l’École Club Migros, la volonté d’innover avec des cours en ligne l’a incitée à s’orienter vers d’autres partenaires. Pour Thierry Delachaux, directeur de l’École Club Migros Genève, l’installation sur le site de Pont-Rouge a rendu possible l’incorporation de nouvelles technologies grâce à une infrastructure high-tech flambant neuve.

« Ce déménagement suppose une méthode originale pour incorporer le digital et le web dans les leçons. C’est donc naturellement que nous nous sommes tournés vers le blended », explique-t-il. Il indique aussi les nombreux avantages de ce type de cours, dont l’immédiateté de la disponibilité des contenus. « Nous voulons développer une nouvelle formation sur la base d’un format moderne représenté par le blended.

Il est indispensable d’adapter l’apprentissage qui change avec les modes de consommation des utilisateurs.trices. Aujourd’hui, ils/elles demandent plus de souplesse dans les horaires. Mais le plus important, aux yeux du groupe Migros, consiste à s’ajuster continuellement, sans diminuer la qualité de l’enseignement.» De par sa flexibilité et son approche didactique singulière, le blended learning a de grandes chances de séduire les futur-es candidat-es au brevet fédéral.

Article rédigé par Valérie Geneux, Journaliste

Christophe Rieder

Christophe Rieder

Christophe Rieder dirige BetterStudy Swiss Online Education, l'institut de formation en ligne qu'il a fondé pendant ses études d'enseignant de la formation professionnelle. Après avoir travaillé quatre années dans la banque privée à Genève, Christophe décide de se reconvertir dans l'enseignement. Il a été formateur d'adultes en comptabilité à Genève et à Lausanne dans plusieurs écoles professionnelles privées. Christophe est aussi Maître d'enseignement à l'Ecole de Commerce Raymond-Uldry dans le canton de Genève, où il enseigne la gestion à des jeunes qui préparent un CFC d'employé(e) de commerce ou une maturité professionnelle commerciale. Christophe est titulaire d'un Master of Science HES-SO in Business Administration de HEG-Fribourg et d'un Diplôme fédéral d'Enseignant de la formation professionnelle. Il a effectué divers séjours d'études en Chine, aux Etats-Unis, en Irlande, en Allemagne et en Angleterre.