Apprendre la comptabilité depuis chez soi pour trouver un emploi

La tenue d’une bonne comptabilité est l’un des éléments clés qui fait fonctionner une entreprise. La comptabilité lui est en effet indispensable.

Un comptable de formation peut facilement trouver un emploi car n’importe quelle entreprise est obligée de tenir une comptabilité. De ce fait, il y aura toujours une demande de profils liés à la finance et à la comptabilité.

Selon la taille de l’entreprise, le niveau de complexité de la comptabilité sera plus ou moins grand. Par conséquent, il se peut que le besoin de spécialistes en finance et comptabilité avec un brevet fédéral soit exigé.

En revanche, pour des postes de travail moins complexes pour des petites et moyennes entreprises (PME) ou très petites entreprises (TPE), des diplômes plus courts et moins spécialisés suffisent largement à décrocher un emploi dans le secteur comptable et financier.

Il existe alors plusieurs options pour apprendre la comptabilité afin d’augmenter ses chances de trouver un emploi.

De plus, les emplois dans la comptabilité sont connus pour offrir de bonnes conditions de travail, notamment avec une activité professionnelle stable et bien rémunérée.

Est-il facile de trouver un poste stable en tant que comptable en Suisse ?

Trouver un emploi n'est jamais quelque chose de facile, même dans un pays comme la Suisse, où le taux de chômage est très bas en comparaison internationale. En effet, le taux de chômage en Suisse se situe à environ 3,2% à fin 2016. Dès lors, il s'agit de bien se préparer dans ses recherches d'emploi, mais surtout de mettre toutes les chances de son côté en affinant son CV en y intégrant des diplômes recherchés dans le monde du travail, tout particulièrement dans le secteur économique dans lequel vous souhaitez évoluer.

Actuellement, en Suisse, il y a les fiduciaires (cabinet de conseil en comptabilité) qui traitent les comptes de plusieurs entreprises à la fois. C’est ce genre de cabinet qui a besoin de beaucoup de personnes ayant des compétences professionnelles dans la pratique de la comptabilité. Cela peut être de grandes fiduciaires comme ce qu'on appelle les big four (les quatre plus grandes fiduciaires présentes sur le marché au niveau international), soit PriceWaterhouseCoopers, KPMG, Deloitte, Ernst&Young. Ces cabinets proposent principalement des services d'audit comptable, mais aussi du conseil fiscal, stratégique ou opérationnel.

Ces cabinets engagent principalement de jeunes diplômés universitaires ou des hautes écoles de gestion HES qui doivent obtenir leur diplôme d'expert-comptable dans les deux à trois ans après leur engagement. C'est généralement une condition sine qua non pour continuer à travailler dans les big four.

Il existe aussi d'autres fiduciaires de différentes tailles, notamment de petites structures. Il en existe de nombreuses en Suisse romande comme par exemple LemanWest basée à Genève.

Que ce soit dans le tri des documents, la saisie comptable, la tenue des comptes ou l'établissement des états financiers, ce travail est recherché par de nombreuses sociétés en dehors des fiduciaires. Il est donc relativement facile d’entrer dans le monde professionnel en ayant les connaissances et compétences que demande le poste.

Comment suivre une formation en comptabilité ?

Plusieurs formats existent, du plus traditionnel au plus innovant. Il est possible d'apprendre de façon totalement autonome, mais avec des accompagnements de professeurs plus ou moins poussés selon les objectifs et besoins du moment. De nos jours, accéder à des cours pour devenir comptable est très accessible pour tous.

Il y a les cursus dans les instituts traditionnels de formation en comptabilité et finance, des cours par correspondance avec des courriers à envoyer constamment pendant toute la durée de la formation. Mais il y a aussi les formations en ligne.

L’apprentissage en ligne présente des avantages évidents. Il est en effet véritablement plus pratique pour ceux qui ont un emploi du temps chargé. Les contraintes de la vie quotidienne sont écartées grâce à une flexibilisation totale des périodes d’apprentissage.

Obtenir les connaissances approfondies des normes et réglementations générales de base de la comptabilité est donc désormais à la portée de tous en ligne pour peu que qu’on prenne la peine de s’y atteler.

Une certaine motivation, discipline et autonomie est requise, ce qui pourra être valorisé dans un curriculum vitae (CV) ou lors d’une interview pour un recrutement comme un argument supplémentaire pour vous faire engager auprès d’un employeur.

Comment bien choisir ses cours en ligne et l’institution scolaire qui les propose ?

Il est important de prendre soin de choisir les sites et écoles qui proposent des cursus d’apprentissages à distance, surtout dans la comptabilité.

L’objectif de votre apprentissage est de développer des compétences comptables pour vous rapprocher au plus près des exigences demandées par un recruteur ou un employeur sur le terrain.

Il est exact que les cours en ligne sont plus abordables et faciles d’accès pour tout le monde, ce qui est un point très positif pour les apprenantes et les apprenants.

Néanmoins, la qualité des apprentissages et des compétences développées à travers ces cours seront déterminants pour votre vie professionnelle. Cela dépendra du niveau de qualité de l'institut de formation que vous choisirez, de ses cours et de ses programmes de formations. Il est fortement recommandé de choisir un diplôme reconnu par un label de qualité, par exemple EduQua pour la Suisse.

Les offres de formation comptable en Suisse romande sont nombreuses. C'est pour cela que nous vous recommandons de vous renseigner auprès de plusieurs écoles pour comparer les offres et programmes. Pour aider nos futurs-es apprenants-es à cibler les formations selon leurs besoins, BetterStudy propose sur son site un petit formulaire en ligne avec quelques questions à remplir.

De plus, un conseil personnalisé par téléphone permet d'être orienté vers la meilleure formule de formation possible, compte tenu des options sélectionnées pour le cours.

De plus, BetterStudy travaille avec plusieurs écoles de comptabilité bien établies en Suisse romande et peut ainsi proposer à ses apprenants-es une formule de cours qui leur correspondra le mieux parmi son catalogue de formations. Le but est en définitive de rendre l'expérience d'apprentissage la meilleure possible, soit pour qu'elle soit la plus agréable, la plus rapide et la plus efficace possible. Tout ceci participera à préparer l'entrée de nos apprenants-es dans le monde de la comptabilité pour y décrocher un emploi.

Est-il important d'apprendre avec les bons outils d'apprentissage?

Oui, absolument, c'est capital ! Tenez compte des outils d’apprentissages utilisés par l'école que vous choisissez. Certaines écoles livrent tout simplement des classeurs sur un modèle de cours par correspondance.

D’autres organismes se sont adaptées aux évolutions technologiques et offrent leur technologie avec du contenu didactique de premier plan. Ces écoles ont conçu des protocoles pédagogiques avec pour but de maximiser le développement des compétences professionnelles au niveau comptable et financier.

Ces innovations pédagogiques sont délivrées à travers des plateformes éducatives en ligne de dernière génération avec des fonctionnalités uniques et surtout extrêmement pertinentes du point de vue pédagogique au niveau de la motivation, de l’individualisation des apprentissages et sur des approches collaboratives.

Christophe Rieder

Christophe Rieder

Christophe Rieder dirige BetterStudy Swiss Online Education, l'institut de formation en ligne qu'il a fondé pendant ses études d'enseignant de la formation professionnelle. Après avoir travaillé quatre années dans la banque privée à Genève, Christophe décide de se reconvertir dans l'enseignement. Il a été formateur d'adultes en comptabilité à Genève et à Lausanne dans plusieurs écoles professionnelles privées. Christophe est aussi Maître d'enseignement à l'Ecole de Commerce Raymond-Uldry dans le canton de Genève, où il enseigne la gestion à des jeunes qui préparent un CFC d'employé(e) de commerce ou une maturité professionnelle commerciale. Christophe est titulaire d'un Master of Science HES-SO in Business Administration de HEG-Fribourg et d'un Diplôme fédéral d'Enseignant de la formation professionnelle. Il a effectué divers séjours d'études en Chine, aux Etats-Unis, en Irlande, en Allemagne et en Angleterre.