6 points pour apprendre à se motiver

Comment se motiver?

La notion de motivation est assez complexe, c’est une combinaison de crainte et de désir de s’affirmer. Il s’agit de croire en soi et en ses aptitudes d’agir. Pour se motiver, il faut agir à travers trois axes principaux à savoir

- le développement de l’assurance en soi,

- la concentration et

- la focalisation sur un objectif précis.

Pour tout problème, il existe une solution. Pour toute situation, il existe une opportunité. La motivation est l'ingrédient fondamental pour rendre sa vie meilleure et plus facile. La motivation, cette force qui nous fait bouger et avancer, c'est le carburant qui mène au succès. Que cela soit pour rencontrer l'âme soeur, avancer dans sa carrière, réaliser un exploit personnel dans le sport ou l'art, démarrer une formation, etc. rien ne se fait sans motivation.

Si vous avez un projet en tête, apprenez donc à vous motiver et lancez-vous dès maintenant !

Voici 6 points pour apprendre à vous motiver

1. Ne plus penser à ses peurs

Vouloir c’est pouvoir! Cet adage prend tout son sens dans le domaine de la motivation. En effet on ne peut rien faire si on ne veut absolument rien. La peur d’entreprendre et de passer à l’action est hautement préjudiciable, c’est une entrave à la motivation car elle incarne la négativité et vide la personne de son énergie vitale. Avoir peur et s’inquiéter sans raison est très épuisant mais en plus cela inhibe toute volonté d’action.

2. Déterminer des objectifs clairs et un plan d’action pour les concrétiser

Etre positif c’est bien mais c’est encore mieux lorsque ce sentiment est bien orienté. En effet il faut se fixer des objectifs clairs et bien précis, puis lister les actions à entreprendre pour leur donner vie.

Quel que soit l’objectif fixé : augmentation de ses rentrées d’argent, perte de poids, réussite de ses études, etc. il faut établir des actions claires pour le concrétiser. En ne fixant pas les étapes ou les démarches à entreprendre, l’objectif ne sera qu’un rêve qui ne verra jamais le jour.

3. Se focaliser sur un objectif à la fois

En ayant de nombreuses tâches à faire ou des objectifs variés, ceci peut s’avérer perturbant et même effrayant. Il vaut mieux se concentrer sur un seul objectif à la fois afin de mieux gérer ses efforts et rendre le projet faisable.

En dispersant son énergie sur plusieurs choses, on risque de manquer d’efficacité et de se fatiguer rapidement. Si ledit objectif est assez conséquent il serait judicieux de le diviser en petites portions et avancer dans sa concrétisation petit à petit.

Ainsi, pour retrouver sa jeunesse d’il y a cinq ans, il vaut mieux commencer par faire de l’exercice en suivant un programme sportif bien étudié, avant de s’occuper du maquillage puis de sa garde-robe. En persistant à vouloir tout faire à la fois, on risque de se planter ou de tout laisser tomber rapidement pour cause de surcharge ou surmenage.

4. Se divertir et se faire plaisir

Lorsque l’on entreprend quelque chose qui ne nous plaît pas, on tombe rapidement dans l’ennui et la démotivation. Qu’on décide de monter une épargne ou de perdre les dix kilos supplémentaires, il vaut mieux s’amuser à le faire, autrement on va s’en débarrasser le plus tôt possible. Plus on se divertit et on s’amuse à faire quelque chose, plus on a envie de s’y engager et de s’y investir, et plus on obtient de résultats.

Il vaut mieux faire des choses qu’on aime! Ainsi pour perdre du poids, on peut faire de l’aérobic au lieu d’opter pour la course si on n’aime pas trop courir. Lorsque l’on a du mal à épargner on peut relever un challenge pour faire des économies. Il faut rester flexible pour préserver sa motivation.

5. Faire de la lecture

Retrouver de la motivation pour entreprendre quelque chose est possible grâce à la lecture. En effet, en se renseignant sur le sujet et en lisant les expériences partagées par les autres, on peut avoir l’impression que c’est plus facile et plus accessible. Une telle chose motive la personne car elle va penser que si d’autres ont pu réussir, elle le peut aussi.

Tout devient alors plus logique!

Lorsqu’on lit un article sur des personnes ayant perdu une cinquantaine de kilos, alors qu’on est soi-même en surpoids, on ne peut que se sentir capable de réaliser le même exploit. On va être plus motivé et plus engagé pour perdre les kilos superflus. C’est l’occasion d’apprendre de ces exemples notamment en motivation et en combativité.

6. S’octroyer des récompenses

Il faut avouer qu’il est difficile d’atteindre les résultats souhaités au moment où on le veut. Ainsi pour atteindre un poste à responsabilité dans une entreprise, il faut des années, et pour perdre du poids, il faut plusieurs mois. Dans ce cas, rester motivé devient de plus en plus difficile, d’où la nécessité de s’octroyer des récompenses.

Il n’est pas nécessaire d’attendre le résultat final pour profiter de sa récompense mais de se féliciter de la progression et de l’avancement. Ainsi on peut se fixer des étapes d’évolution pour s’offrir un cadeau.

Par exemple si on vise à perdre 15 kilos , il est possible de s’accorder une récompense lorsqu’on a déjà perdu 3 kg. En guise de récompense on peut s’offrir une séance de shopping ou un massage dans un spa, etc. L’essentiel est de se féliciter de l’effort et de la réalisation.

Vous avez aimé cet article?

Consultez nos autres articles sur la motivation et le succès ici :

Quelle attitude attitude adopter pour objectifs personnels et professionnels?

5 conseils pour développer sa confiance en soi

Pourquoi devriez-vous suivre une formation en comptabilité?

Christophe Rieder

Christophe Rieder

Christophe Rieder dirige BetterStudy Swiss Online Education, l'institut de formation en ligne qu'il a fondé pendant ses études d'enseignant de la formation professionnelle. Après avoir travaillé quatre années dans la banque privée à Genève, Christophe décide de se reconvertir dans l'enseignement. Il a été formateur d'adultes en comptabilité à Genève et à Lausanne dans plusieurs écoles professionnelles privées. Christophe est aussi Maître d'enseignement à l'Ecole de Commerce Raymond-Uldry dans le canton de Genève, où il enseigne la gestion à des jeunes qui préparent un CFC d'employé(e) de commerce ou une maturité professionnelle commerciale. Christophe est titulaire d'un Master of Science HES-SO in Business Administration de HEG-Fribourg et d'un Diplôme fédéral d'Enseignant de la formation professionnelle. Il a effectué divers séjours d'études en Chine, aux Etats-Unis, en Irlande, en Allemagne et en Angleterre.