6 habitudes pour être plus heureux

Dans le cadre du concept : choix du bonheur, une équation est évoquée, à savoir : E + R = A. Il s’agit en fait de vos réactions face aux évènements extérieurs, qui sont directement liées à l’aboutissement de votre émotion finale. C’est-à-dire en prenant les choses sous un angle qui n’est pas forcément intuitif, on peut tout de même trouver du bon dans tout ce qui peut nous arriver. C’est une attitude réactive face au bonheur.

Voici ci-après 6 habitudes proactives, cette fois-ci, face au bonheur. Il faut être convaincu qu’on peut anticiper et mettre toutes les chances de son côté pour être heureux. Le bonheur n’est pas quelque chose qu’on devrait rechercher ou attendre, mais qu’on devrait cultiver au quotidien. Il émane de petites choses pouvant paraître évidentes et simples, mais qui servent de piqûres de rappel sur l’essentiel.

Habitude 1 : ayez des actes de gentillesse

Le fait de donner sans rien attendre en retour va renforcer votre sentiment de bonheur. Les actes de bonté non planifiés sont très efficaces. Offrir un café à un inconnu, donner un coup de main à une personne en difficulté, aider une femme enceinte à charger sa voiture avec ses achats, entre autres. Soyez généreux avec le monde, et le monde vous le rendra bien.

Habitude 2 : savourez le moment présent

Cette habitude rappelle curieusement le film « Le cercle des poètes disparus », notamment à travers l’expression « Carpe Diem » qui est incarne une philosophie de vie. Les plus jeunes peuvent employer YOLO « You Only Live Once », mais en gros l’idée est la même. À travers ce concept, on se rend compte que la vie est courte et qu’on n’est jamais loin d’un accident ou d’un évènement dramatique.

Et de ce fait, il faut savoir profiter des bons moments, se rendre compte que les petits plaisirs de la vie sont très importants. C’est le cas lorsqu’on plonge sa main dans sac de grain et que ce fait prend un sens inhabituel. Ou de casser la croûte de la crème brûlée avec le bout de la petite cuillère, ce qui nous apporte beaucoup de joie.

Pour la majorité des gens, de telles choses peuvent paraître ringardes mais peu importe, du moment qu’elles sont sources de joie. Avoir conscience de ces petits plaisirs tout au long de la journée, c’est comme remplir ses poches de bonheur.

Elles représentent l’occasion d’avoir de constituer un stock de doses de joie pour mieux faire face aux moments difficiles. C’est aussi une façon de se rappeler qu’on n’est pas sur terre pour ne faire que souffrir. Se rappeler ces petits instants, c’est simplement VIVRE. Alors vivez, profitez de chaque moment !

Habitude 3 : exprimez votre gratitude

Se rendre compte des choses qui nous font plaisir au quotidien est une bonne chose, mais l’exprimer clairement à haute voix ou par écrit c’est encore mieux. C’est facile à faire, mais aussi tellement facile à oublier ou à négliger dans nos vies quotidiennes, aussi chargées que stressantes.

Exprimer sa gratitude est tellement puissant. Si vous voulez faire du bonheur une priorité, alors faites de la gratitude, une de vos priorités. Vous pouvez noter chaque jour, trois choses pour lesquelles vous avez de la gratitude. Il vaut mieux le faire avant de vous coucher pour finir votre journée sur une note positive.

Il peut s’agir de choses très simples comme : être heureux d’être en bonne santé, avoir une famille que vous aimez, avoir un job qui vous passionne, etc. Ceci peut paraître ringard pour quelqu’un d’autre. Si certains vont penser que c’est enfantin, l’essentiel est que de telles choses sont importantes pour vous. C’est quelque chose de fondamental dans la construction d’une meilleure version de vous. Une version qui cultive continuellement le bonheur.

Habitude 4 : soyez optimiste

Êtes-vous de ceux qui voient le verre à moitié plein ou à moitié vide ? Lorsqu’un évènement contrariant vous arrive, vous savez faire la part des choses ? Ne soyez pas rancunier, ne ressassez pas le passé, car ce qui est fait est fait. Une astuce à mettre en application, consiste à prendre de la hauteur par rapport à un évènement déplaisant.

Il suffit de se poser la question suivante : est-ce que ce qui vous arrive aujourd’hui aura un gros impact dans 10 ans ? Est-ce qu’il ne sera pas oublié et dilué parmi d’autres évènements heureux ? Est-ce que s’apitoyer sur votre sort va résoudre le problème ? Certes, c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire, mais pour avoir une action proactive par rapport à ce genre de circonstance, prenez l’habitude de réciter des affirmations positives !

Les pratiquants de la routine A de Savers, proposée dans « The miracle morning », en savent quelque chose.

Les affirmations sont idéales pour développer un esprit heureux, booster son côté optimiste, avoir un bon mindset et se préparer au mieux aux obstacles de la vie.

Voici quelques exemples d’affirmation à réciter : J’atteins les objectifs que je me fixe, je pense grand et je peux aider des milliers et des milliers de personnes à progresser dans leurs vies, je suis le capitaine de ma vie et le maître de mon destin.

Si vous vous plaignez à longueur de journée de tout ce qui vous entoure, si vous ne voyez jamais le bon côté des choses et si vous voyez toujours le verre à moitié vide, il est clair que vous aurez du mal à être heureux.

Vous êtes ce à quoi vous pensez le plus. Affirmez des choses positives quotidiennement et cela vous aidera à surmonter les difficultés rencontrées sur votre parcours.

Habitude 5 : faites attention à votre alimentation cérébrale

Tout le monde est d’accord que pour être en bonne santé physique, il faut manger sain et équilibré. Car se nourrir d’aliments industriels et de la malbouffe ne peut générer que des maladies. Il va de même pour le bonheur !

Sélectionnez avec grand soin ce que votre cerveau va ingurgiter ! Si vous l’exposez à longueur de journée à de la violence, à des faits graves, à des images attristantes, les chances que vous soyez de bonne humeur sont minces. Et pourtant c’est ce que font certaines personnes.

Le journal papier le matin, les infos à la radio sur les trajets en voiture, et le JT le soir en rentrant. Cette analogie ne va pas plaire à tout le monde, mais l’actualité est comme la malbouffe pour notre cerveau.

En quoi est-ce bon de se faire bombarder d’images violentes et attristantes à longueur de journée? Évidemment chacun est libre de faire ce qu’il veut.

Mais un auteur du nom de Tim Ferrys appelle, dans son livre « La semaine de quatre heures », à faire une diète médiatique, car c’est beaucoup plus sain pour l’esprit. Si un évènement important se passe, vous serez forcément informé, alors épargnez-vous l’exposition intensive.

Dans le livre « Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent », l’auteur Stephen Covey parle du cercle d’influence. Pensez-vous pouvoir changer quelque chose dans une guerre qui se déroule à des milliers de kilomètres de chez vous. N’y a-t- il pas assez à faire autour de vous? Ne devriez pas plutôt faire du bien à votre entourage, à vos amis, à votre famille?

Cela peut paraître être égoïste mais c’est surtout réaliste de dire qu’il y a assez de choses à améliorer autour de nous et sur lesquels nous avons vraiment de l’influence. Faire de la diète médiatique est une chose qui peut vous rendre vraiment heureux ou à la rigueur moins malheureux. Pour changer le monde, il faut commencer par vous-même. Et si tout le monde procède de la même façon le monde deviendra meilleur.

Habitude 6 : pardonnez !

Soyez plus adulte que l’autre personne ! Pardonner c’est faire preuve de courage, c’est tendre la main pour cesser tout conflit inutile.

Soyez conscient que si l’autre personne a agi comme elle l’a fait à un moment donné, c’est qu’elle pensait que c’était la bonne chose à faire, ou qu’elle n’avait pas le choix, ou qu’elle n’avait pas prévu les conséquences de ses actes.

Si vous ne le faites pas pour l’autre, alors faites-le pour vous-même, afin que votre cœur et votre esprit ne soient pas remplis d’amertume ou de rancune. Les erreurs font partie de la vie. Vivre dans la rancune ne sert à rien et n’apportera que du malheur.

L'épanouissement personnel passe aussi par l'épanouissement professionnel. Pour être heureux, choisissez le secteur d'activité qui vous plaît et vous convient. Le vôtre est la comptabilité ou la finance ?

La sécurité des métiers de la comptabilité ou la rémunération vous attire ? Alors contactez-nous pour obtenir plus d'informations sur nos formations en comptabilité dès maintenant !

DEMANDE  D'INFORMATION

Christophe Rieder

Christophe Rieder

Christophe Rieder dirige BetterStudy Swiss Online Education, l'institut de formation en ligne qu'il a fondé pendant ses études d'enseignant de la formation professionnelle. Après avoir travaillé quatre années dans la banque privée à Genève, Christophe décide de se reconvertir dans l'enseignement. Il a été formateur d'adultes en comptabilité à Genève et à Lausanne dans plusieurs écoles professionnelles privées. Christophe est aussi Maître d'enseignement à l'Ecole de Commerce Raymond-Uldry dans le canton de Genève, où il enseigne la gestion à des jeunes qui préparent un CFC d'employé(e) de commerce ou une maturité professionnelle commerciale. Christophe est titulaire d'un Master of Science HES-SO in Business Administration de HEG-Fribourg et d'un Diplôme fédéral d'Enseignant de la formation professionnelle. Il a effectué divers séjours d'études en Chine, aux Etats-Unis, en Irlande, en Allemagne et en Angleterre.