Qu'est-ce qu'un bilan?

Un bilan en comptabilité est un état de l'actif, du passif et du capital d'une entreprise ou d'une autre organisation à un moment donné.

 

Un bilan peut également être décrit comme une photo de la situation patrimoniale d'une entreprise, c’est-à-dire ce qu’elle possède et ce qu’elle doit.

Un bilan est divisé en 3 sections : actifs, passifs et capitaux propres.

La différence entre les actifs et les passifs est le capital de la société, également connu sous le nom d'actif net ou de valeur nette.

Imaginons que vous créez une entreprise. Vous allez à la banque et obtenez un prêt. (cliquez sur le lien ci-après pour visionner notre vidéo sur les découverts et emprunts bancaires).

Dans votre bilan, ce prêt se place dans le passif car il devra être remboursé à la banque. Il se présente également comme un actif pour le même montant qui correspond à ce vous avez emprunté. Ainsi, le bilan est équilibré.

Admettons que vous devez acheter un ordinateur pour votre nouvelle entreprise.

La trésorerie diminue, mais votre nouvel actif informatique permet d'équilibrer cela.

Lorsque vous vendez à vos clients, le produit de vos ventes va augmenter vos bénéfices qui sont enregistrés dans la section du capital.

L'encaissement de ces bénéfices est comptabilisé dans la section des actifs et le bilan reste équilibré.

Chaque mois, vous faites un remboursement de prêt à la banque.

Vos dettes se réduisent et vos actifs diminuent pour le même montant au niveau de la trésorerie.

Pour connaître la valeur de votre société, revenez à la formule vue précédemment : actif moins passif = capital.

Remarque

Bien que cette vidéo fasse une distinction entre passifs et capitaux propres, il est important de ne pas oublier le principe de base :  l’égalité que le bilan doit présenter entre ses actifs (emplois) et ses passifs  (ressources) : ACTIF = PASSIF

  • L’actif étant tout ce que l’entreprise possède.
  • Le passif étant l’ensemble des ressources mises à disposition de l’entreprise pour le financement de ses actifs. (Capitaux étrangers et Capitaux propres)

En posant la formule :

ACTIF – PASSIF = CAPITAUX PROPRES

cela revient à dire que seules nos dettes et engagements (Capitaux étrangers) représentent les Passifs.

Or, les investissements pour l’acquisition d’actions, parts sociales, tout comme le fait de réinvestir les bénéfices de l’entreprise constituent eux aussi des ressources, et donc des passifs.

Cependant, les fonds propres n’ont pas cette connotation négative (« passif ») d’obligation envers un tiers, puisqu'il s’agit de ressources propres à l’entreprise (propriétaires, actionnaires), raison pour laquelle cette formule est parfois retenue.

Afin de respecter l’équilibre du bilan (Actif=Passif), retenons plutôt :

Actif – Capitaux Etrangers = Capitaux Propres

= Fortune nette de l’entreprise

Pour un approfondissement du bilan, voici une deuxième vidéo :

 

Découvrez la comptabilité suisse avec l'introduction à la théorie en comptabilité suisse avec l'institut de formation en ligne BetterStudy !

 

Nicolas Goumaz

Nicolas Goumaz

Nicolas Goumaz est titulaire du Diplôme fédéral d'Expert en finance et controlling ainsi que du Brevet fédéral de Spécialiste en finance et comptabilité. Il est référent pour la formation de préparation au Brevet fédéral de Spécialiste en finance et comptabilité chez BetterStudy. Il bénéficie d'une longue expérience dans le domaine de la comptabilité au sein de sociétés internationales et suisses. Il parle couramment l'anglais, l'allemand et le suisse-allemand. Durant son parcours professionnel, il a été plusieurs fois été appelé à remettre à jour des comptabilités et à instaurer des processus comptables. Il aussi fait partie du team auditeurs de la zone EMEA pour le groupe Cargill.