Le quadrant de cash-flow

Dans le livre "Père riche père pauvre" de Robert Kiyosaki, l’auteur a évoqué que le secret pour devenir riche, réside dans le fait de minimiser les dépenses, limiter les passifs et se concentrer sur les actifs.

Le quadrant de cash-flow, présente quatre catégories de sources de revenus, à savoir :

1- Les employés qui sont représentés

Ils constituent la majorité de la population et monétisent leur temps et leurs efforts contre de l’argent. S’ils ne travaillent pas, ils ne sont pas payés, sauf dans le cadre d’un congé payé ou autres IRTT. Cette catégorie recherche surtout la sécurité. Une fois qu'ils quittent les bancs de l’école, ils se mettent en quête d’un CDI. Et c’est le cas de la majorité des personnes. On nous a toujours appris, qu’avoir de bonnes notes à l’école était important pour détenir un CDI qui symbolise la sécurité. Et c’est cette notion qui prédomine sur toute cette catégorie du quadrant.

2- Les travailleurs autonomes

Ces travailleurs ont leurs propres business, ils représentent les professions libérales telles que les médecins, les vétérinaires, les avocats ou les dentistes. Ces personnes attachent de l’importance à leur indépendance et préfèrent prendre les choses en main. En général ils gagnent plus d’argent que les employés composant la catégorie précédente. Mais à l’instar du premier cas, ils échangent leur temps contre de l’argent. Autrement dit, si ils ne travaillent pas, ils ne sont pas payés.

3- Les propriétaires d’un grand business ou d’un système particulier et non pas un job

Ces personnes mettent en place un système qui leur donne la possibilité de générer de l’argent, même si elles ne se trouvent pas physiquement derrière les commandes. D’autres personnes travaillent pour elles et même en s’absentant, elles gagnent toujours de l’argent par le biais de leurs employés et leur système. Les personnes de cette catégorie, ne sont pas forcément les plus intelligentes, au contraire elles recrutent des personnes très compétentes pour faire fonctionner leur système à leur place et elles délèguent au maximum. C’est donc le leadership et une bonne communication qui les caractérisent. Ces personnes-là ne travaillent pas pour leur entreprise, au contraire, c’est cette dernière qui travaille pour elles. Les blogueurs et les youtubeurs à succès font également partie de cette catégorie. Personne ne travaille pour eux mais c’est leur système ou support (articles, vidéos ou formations) qui génèrent des revenus sans qu’ils soient obligatoirement devant leurs écrans.

4- Les investisseurs

Ils développent des solutions pour faire rentabiliser leur argent. Ils ne travaillent pas à proprement parler, mais en plaçant leur argent judicieusement, ils vont générer systématiquement plus d’argent encore. Actions, dividendes, loyers et immobilier sont leur terrain de prédilection. Ils sont financièrement intelligents, ils utilisent leur argent et parfois même celui des autres pour créer leur richesse. C’est le cas pour leurs locataires, qui par leurs loyers paient le crédit de leurs investissements immobiliers. Le constat général est à peu près le suivant : 95% des personnes ont 5% des richesses, alors que 5% de la population détiennent 95% des richesses.

Les deux dernières catégories disposent de plus d’argent et de temps. Ils atteignent une liberté financière au bout d’un certain temps. Et c’est dans cet esprit que Robert Kiyosaki a écrit son livre. Si des personnes sont intéressées par leur liberté financière, elles doivent devenir financièrement intelligentes et basculer du statut d’employés et de travailleurs autonomes vers celui de propriétaires de business et d’investisseurs.

En parlant de sources de revenus, vous souhaitez une bonne rémunération en travaillant dans un secteur d'activité attractif ? Et si vous optiez pour une formation en comptabilité ? Pour toute demande de renseignement, contactez-nous !

DEMANDE  D'INFORMATION

Christophe Rieder

Christophe Rieder

Christophe Rieder dirige BetterStudy Swiss Online Education, l'institut de formation en ligne qu'il a fondé pendant ses études d'enseignant de la formation professionnelle. Après avoir travaillé quatre années dans la banque privée à Genève, Christophe décide de se reconvertir dans l'enseignement. Il a été formateur d'adultes en comptabilité à Genève et à Lausanne dans plusieurs écoles professionnelles privées. Christophe est aussi Maître d'enseignement à l'Ecole de Commerce Raymond-Uldry dans le canton de Genève, où il enseigne la gestion à des jeunes qui préparent un CFC d'employé(e) de commerce ou une maturité professionnelle commerciale. Christophe est titulaire d'un Master of Science HES-SO in Business Administration de HEG-Fribourg et d'un Diplôme fédéral d'Enseignant de la formation professionnelle. Il a effectué divers séjours d'études en Chine, aux Etats-Unis, en Irlande, en Allemagne et en Angleterre.