La comptabilité qu'est-ce donc?

La comptabilité est un outil d’enregistrement et d’organisation des différentes opérations réalisées par l’entreprise comme l’achat, la vente, la location, etc. Le but est de ressortir avec des états financiers récapitulant la situation des finances de la structure. 

Elle permet aux dirigeants de se faire une idée sur les actifs, la trésorerie, les gains ou les pertes de leur affaire. Comme elle fournit des données pour redresser la situation en agissant par exemple sur le financement, l’endettement, les délais des créances, entre autres.


Qu’est-ce que le cycle comptable ? 

Le cycle comptable commence avec la première transaction ou opération enregistrée dans les comptes de l’entreprise. L’enregistrement des opérations commerciales et financières, constitue ce qu’on appelle la comptabilité. Quant au cycle comptable, il commence avec la saisie des opérations et se termine avec la sortie des états financiers et comptables.

Généralement le cycle se compose de six étapes à savoir l’analyse et l’enregistrement des opérations issues principalement des factures et des relevés bancaires, la consignation des transactions dans le grand livre dans le respect du principe de la partie double, la préparation de la balance, l’ajustement de la balance avec les écritures de clôture, la finalisation de la balance générale ajustée et la préparation des états financiers. 

La saisie et le traitement des données sont assurés par des logiciels qui automatisent l’ensemble de ces étapes.

En ce qui concerne les états financiers, ils représentent l’ensemble des tableaux et documents récapitulant et synthétisant l’activité de l’entreprise. Il s’agit principalement du compte de résultat, du bilan et du tableau des flux de trésorerie. 

Grâce à ces états, la structure a la possibilité de connaître le détail des dépenses, des recettes, des investissements, des dettes, des créances, entre autres. 

Il est possible d’utiliser des logiciels pour les éditer systématiquement, sinon il suffit d’en demander au comptable qui peut fournir des états financiers mensuels afin de faciliter la tâche pour les décideurs.


Les principes de la comptabilité

Les principes comptables constituent un langage permettant la normalisation de la comptabilité des entreprises afin de faciliter la comparaison entre elles malgré les caractéristiques distinctives de chaque structure. Il s’agit de procédures, de critères et de règles respectés par les comptables pour l’édition des états financiers.

Les entreprises en Suisse doivent se conformer aux principes de la comptabilité tels qu’ils sont définis dans le code des obligations. A titre d’exemple l’article 957 alinéa1 détermine le type de structures qui doivent tenir une comptabilité à savoir les entreprises individuelles et de personnes ainsi que les sociétés morales dont le chiffre d’affaires annuel est supérieur ou égal à 500'000 CHF. 

Toujours d’après le code des obligations, chaque écriture comptable doit être justifiée par une pièce comptable. L’ensemble des pièces comptables doit être conservé pendant une durée minimale de 10 ans. 

Et si les petites structures sont tenues d’établir un compte de résultat et un bilan, les plus grandes sociétés qui désirent tenir une comptabilité conforme aux normes IFRS, Swiss GAAP RPC ou US GAAP, peuvent produire des états financiers additionnels dans le respect de ces normes.


Quels sont les types de comptabilité existants ?

On distingue entre différents types de comptabilité à savoir :

  • la comptabilité financière : Il s’agit des états financiers produits annuellement par l’entreprise et qui peuvent servir de base pour les analyses effectuées par les investisseurs, les partenaires, les actionnaires et les auditeurs pour s’assurer de la santé financière de la société.
  • la comptabilité de gestion : elle se base sur les mêmes états que la comptabilité financière sauf qu’ils sont à usage interne et qu'ils sont édités périodiquement tous les mois ou tous les trimestres. Dans le cadre de la comptabilité de gestion, le comptable produit des compte-rendus et procède à leur interprétation. Le but est de garantir une meilleure gestion de l’entreprise et de son activité.
  • la comptabilité analytique : cette comptabilité est un outil d’analyse des coûts qui permet de fixer les prix de vente et les marges bénéficiaires. Elle se penche sur les coûts fixes et variables ainsi que sur la gestion de stocks, les salaires, entre autres. 
  • Elle constitue un bon complément de la comptabilité de gestion pour faciliter la prise de décision en fournissant plus d’éléments sur la composition des coûts. 


Comment en savoir plus sur la comptabilité ?

En tant que prestataire de cours en ligne, BetterStudy propose des formations d'introduction à la comptabilité suisse ainsi que des formations diplômantes. 

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre page cours de comptabilité

Christophe Rieder

Christophe Rieder

Christophe Rieder dirige BetterStudy Swiss Online Education, l'institut de formation en ligne qu'il a fondé pendant ses études d'enseignant de la formation professionnelle. Après avoir travaillé quatre années dans la banque privée à Genève, Christophe décide de se reconvertir dans l'enseignement. Il a été formateur d'adultes en comptabilité à Genève et à Lausanne dans plusieurs écoles professionnelles privées. Christophe est aussi Maître d'enseignement à l'Ecole de Commerce Raymond-Uldry dans le canton de Genève, où il enseigne la gestion à des jeunes qui préparent un CFC d'employé(e) de commerce ou une maturité professionnelle commerciale. Christophe est titulaire d'un Master of Science HES-SO in Business Administration de HEG-Fribourg et d'un Diplôme fédéral d'Enseignant de la formation professionnelle. Il a effectué divers séjours d'études en Chine, aux Etats-Unis, en Irlande, en Allemagne et en Angleterre.