Conseils pour réussir sa période d'essai

Quelques conseils pour réussir sa période d’essai

Pour une nouvelle recrue, la période d’essai constitue une phase de transition très délicate durant laquelle elle doit s’adapter à son environnement professionnel, s’intégrer dans l’équipe de travail, assimiler le fonctionnement de l’organisation, etc. Le nouvel arrivant est toujours observé de près par son recruteur, ses collègues et son manager pendant sa période d’essai qui est généralement de trois mois en Suisse.

Rompre avec le passé pour se focaliser sur l’avenir

En rejoignant une nouvelle entreprise, la personne embauchée se lance dans un nouveau défi et elle doit penser à aviser les autres recruteurs contactés. C’est la moindre des politesses. Il serait pertinent aussi de communiquer l’information aux personnes citées dans les recommandations et les références de la candidature. Une telle démarche reflète le respect vis-à-vis de ces personnes et permet de préserver de bonnes relations avec les différents contacts.

Dans le cas où la recrue a rejoint son nouveau poste mais qu’elle doute de pouvoir continuer après la période d’essai, il vaut mieux garder une ou deux candidatures en réserve. Cependant, il est important d’opérer en toute discrétion notamment en n’annonçant pas la nouvelle prise de poste à ses différents contacts jusqu’à la décision finale.

S’adapter au changement

Intégrer un nouveau poste est source de beaucoup de stress et de pression pour un embauché, car il doit s’adapter à la nouvelle structure, faire ses preuves dans sa nouvelle position, etc. Pour pouvoir tenir le coup et assumer ses responsabilités en toute performance, il faut savoir doser entre les exigences de la vie professionnelle et sa vie personnelle. Il importe d’adopter une bonne hygiène de vie en faisant un peu d’exercice, en se nourrissant convenablement et de façon équilibrée sans sauter de repas, et surtout en s’offrant des pauses régulières et de bonnes nuits de sommeil.

Faire preuve d’ouverture d’esprit

Pour un nouvel employé, il est obligatoire de faire bonne impression dès les premiers jours de sa période d’essai. C’est l’occasion de faire ses preuves. Il ne faut pas jouer le rôle du sauveteur ou du révolutionnaire mais d’assumer ses tâches et ses responsabilités avec entrain et professionnalisme. Il est très important aussi d’établir des relations saines et fructueuses avec ses collègues, ses collaborateurs et son manager afin de travailler dans une ambiance cordiale.

Il est très important de collaborer avec son supérieur hiérarchique en faisant le point sur l’avancement du travail toutes les deux semaines par exemple. Il ne faut pas hésiter à demander l’avis d’un supérieur ou d’un collègue pour s’assurer du bon déroulement des différents projets. Il importe de garder à l’esprit que le manager donnera son avis sur le rendement de la recrue à la fin de la période d’essai et il faut savoir le convaincre de ses aptitudes personnelles et professionnelles.

Le nouvel employé a tout intérêt à interagir avec son entourage notamment les personnes les plus importantes de la structure. Il doit veiller à développer son réseau de connaissances et de contacts au sein de l’entreprise et contribuer activement dans les différentes missions de la société pour marquer les esprits par son dynamisme et sa motivation.

Adaptation au changement

Tout nouvel arrivant doit exploiter la période d’essai pour connaître l’entreprise et faire ses preuves. Il est très important de se familiariser avec les us et les coutumes de la structure pour s’assurer de son intégration dans les plus brefs délais.

En se rapprochant de son manager, ses collaborateurs et ses collègues, la recrue est plus facilement acceptée dans son nouvel environnement professionnel. Certes il est primordial de s’adapter à son entourage, mais il faut savoir aussi apporter sa touche personnelle à l’organisation et au fonctionnement du travail. C’est une opportunité à saisir pour contribuer et apporter une plus-value à l’entreprise.

BetterStudy vous propose des formations courtes pour réussir votre recherche d'emploi :

Découvrir  la formation

Rester professionnel

Les premiers signes du professionnalisme d’un nouveau venu sont la ponctualité et le sérieux. Il faut aussi être organisé dans son travail et disponible pour ses collègues et ses supérieurs. Il est très important de répondre aux sollicitations d’autrui avec diligence mais en apportant des réponses et des solutions précises et adaptées.

En cas de difficultés, il ne faut pas hésiter à prendre son temps pour s’informer avant de donner suite à son interlocuteur. Le respect de ses engagements est primordial, mais en cas de doute, il vaut mieux demander assistance auprès des personnes compétentes toujours avec affabilité et professionnalisme.

Réussir à s'intégrer dans l'entreprise

Une bonne intégration de la nouvelle recrue est la garantie de son succès au sein de l’entreprise. Elle doit donc utiliser judicieusement la période d’essai pour être adopté par ses coéquipiers et ses supérieurs. Ci-après quelques astuces pour bien assurer son intégration.

Rester fidèle à soi-même

Un nouveau collaborateur doit bien s’intégrer dans son nouvel environnement professionnel, et pour commencer il doit rester fidèle à lui-même. Il importe de se rappeler que l’employé a été embauché pour ses qualifications et compétences mais aussi pour ses qualités humaines et sa personnalité.

En effet, si la personnalité et les qualités personnelles d’un embauché ont valorisé sa candidature lors de l’entrevue d’embauche, il en va de même pour la période d’essai et de ce fait il est très important de rester authentique et naturel.

En adoptant une attitude authentique, le nouvel arrivant conforte le recruteur dans son choix, car elle reste fidèle à l’image qu’il a envoyée lors de l’entretien. L’employeur sera ravi de compter dans son staff une personne vraie, toujours égale à elle-même et cohérente dans son discours et son comportement. Des qualités qui seront appréciées par l’ensemble de l’équipe de travail.

Il n’est guère nécessaire de cacher ses défauts, il faut les assumer car personne n’est parfait. Il suffit juste de les atténuer au maximum pour qu’elles n’entravent pas le déroulement du travail et ne détériore pas les relations avec les supérieurs ou les autres collaborateurs. Dans le cas où le nouvel employé commet des erreurs, c’est tout à fait tolérable, il n’a qu’à chercher des solutions adaptées et éviter d’en commettre à l’avenir.

Il n’est pas nécessaire de faire semblant pour plaire à quelqu’un, car jouer un rôle est lassant à la longueur et même risqué. Il vaut mieux rester naturel.

Se tourner vers autrui

Malgré tous les acquis qu’on peut avoir, on continue à apprendre au quotidien. En gardant cette idée en tête, le nouveau collaborateur doit rester ouvert et se tourner vers ses collègues et ses supérieurs pour se renseigner, demander conseil et apprendre de nouvelles choses sur les projets en cours et à venir.

Il est primordial de passer du temps de façon formelle ou informelle en compagnie de ses collègues et collaborateurs mais aussi son manager qui a son mot à dire dans le recrutement définitif. Il est très important également de côtoyer des gens des ressources humaines ou l’assistante de direction qui peuvent conseiller la nouvelle recrue et mieux la guider.

La période d’essai est une phase de renseignement et d’apprentissage pour un nouvel arrivant et ce dernier doit saisir l’opportunité pour poser les différentes questions qui lui viennent à l’esprit, même les plus bêtes. Parfois de telles questions peuvent apporter un nouvel éclairage sur une situation dont on ne peut être conscient en étant impliqué.

Un employé tout en étant expérimenté doit faire preuve de modestie et respecter les compétences et les qualifications de ses collègues, qui veillent à l’accompagner pendant les premiers jours de son intégration. D’un autre côté, avoir des contacts professionnels avec son entourage est bien mais il convient aussi de s’intéresser à eux en tant que personnes. Il serait donc intéressant de partager avec eux une pause-café ou un déjeuner pour apprendre un peu plus à leur sujet et mieux les comprendre.

Montrer des résultats pour confirmer sa période d’essai

La période d’essai constitue la phase d’évaluation aussi bien pour le postulant que pour la structure. En effet le candidat doit saisir cette occasion pour faire ses preuves et démontrer ses aptitudes et son engagement, de même que pour vérifier que le poste lui convient ainsi que le climat de travail dans l’entreprise. Il doit exploiter cette opportunité pour révéler ses compétences et obtenir des résultats le plus rapidement possible. Voici quelques astuces pour réussir sa période d’essai.

Savoir être convaincant lors de la période d’essai

La période d’essai est une phase cruciale pendant laquelle la structure évalue le candidat et s’attend à ce qu’il démontre ses potentialités et donne des résultats. Certes c’est une période d’adaptation mais c’est aussi une occasion pour faire ses preuves et se forger une réputation auprès de son recruteur. Il est très important de démontrer ses compétences et la plus-value à apporter à la structure dès le premier jour d’activité.

Savoir évoluer et non révolutionner

Les premiers jours de son arrivée, le nouvel arrivant doit sonder l’entreprise et réunir des informations sur son poste, le fonctionnement de la structure, etc. Il doit détecter les forces de l’organisation pour les exploiter au maximum en les renforçant en compagnie de son supérieur et ses collègues. Il faut également savoir valoriser le travail des collaborateurs et le mettre en avant pour qu’ils se sentent appréciés. Il ne faut pas négliger de relever les faiblesses pour les améliorer.

Le nouvel arrivant peut être tenté de changer des éléments, il ne faut pas procéder à une révolution non réfléchie notamment sur des projets en cours. Il vaut mieux évoluer graduellement dans les changements pour ne pas brusquer les équipes de travail. Il s’agit donc d’observer les défaillances et d’apporter des modifications graduelles dans les processus actuels en vue de les optimiser. Il est important d’impliquer ses collaborateurs et ses collègues et ne pas les exclure, tout en leur expliquant les raisons derrière chaque changement pour éviter les rejets ou les confrontations.

Valoriser les succès même les moins importants

Un travail qui s’étend sur une longue durée, ses résultats ne sont visibles que sur le long terme, mais il faut savoir mettre en avant les petits succès auprès de son recruteur et son manager. De telles réussites vont assurer la réputation de l’employé et lui permettront d’accéder à des projets plus importants. C’est un moyen efficace pour convaincre ses supérieurs de sa volonté d’agir et ses aptitudes professionnelles. Il faut se rappeler que les petits succès serviront à défendre l’embauché au bout de sa période d’essai.

Se projeter dans l’avenir de l’entreprise

Si dépasser la période d’essai avec succès est très important, il faut savoir que se projeter dans l’avenir de l’entreprise l’est encore plus. La recrue doit penser à sa carrière au sein de l’entreprise pour les mois et années à venir. Une telle projection reflétera une image organisée et dynamique du nouvel arrivant en soulignant son sérieux, son engagement et son professionnalisme. Il faut savoir mettre en avant ses aptitudes à prendre le recul nécessaire et à entreprendre les actions requises pour donner vie aux projets prévus.

Communiquer sur ses résultats

La période d’essai est cruciale pour un nouvel employé, car c’est le moment de faire ses preuves et de démontrer ses aptitudes afin d’avoir la confirmation de son embauche définitive. Et de ce fait il est très important de générer des résultats concrets dans les plus brefs délais. Plus encore, il faut savoir mettre en avant ses réalisations et savoir les communiquer au recruteur afin de le rassurer quant à son choix. Ci-après quelques conseils pour bien véhiculer les résultats obtenus au cours de la période d’essai.

Saisir correctement ses objectifs pour une communication optimale

Il est très fréquent que l’employeur exige du nouvel arrivant qu'il ou elle soit opérationnel-le immédiatement pour générer des résultats dans les plus brefs délais.

En effet, la période d’essai est une phase critique qui peut aboutir soit sur l’embauche définitive, le prolongement de la période d’essai ou le renvoi de l’embauché (ou qu'il soit "remercié" pour utiliser un langage moins dur).

Pour pouvoir dépasser cette phase test et réussir à intégrer définitivement son poste, il est très important de faire ses preuves en assimilant rapidement les tâches et les missions à accomplir. Il est primordial aussi de se renseigner sur les délais de réalisation et d’achèvement à respecter et les indicateurs de performance pris en compte. De tels éléments sont cruciaux pour pouvoir présenter les résultats obtenus aux supérieurs hiérarchiques.

Dans le cas où une mission ne se déroule pas de façon satisfaisante, il est toujours possible d’effectuer les redressements qui s’imposent en s’appuyant sur les directives et les conseils de son manager. Il ne faut pas hésiter à solliciter l’assistance de ses collègues et de son supérieur pour se lancer. De tels échanges permettent de consolider la relation avec son entourage et d’établir une communication saine et édifiante au sein du groupe.

Bonne préparation de sa communication

Rejoindre une entreprise et un poste convoités est une joie pour tout candidat qui peut montrer son plaisir et son enthousiasme sans tomber dans les exagérations. Pendant la période d’essai, il est fréquent qu’un nouvel arrivant soit sujet à des doutes et des remises en question, dans ce cas il vaut mieux demander l’assistance de son entourage notamment ses supérieurs et ses collègues.

Il est très important de bien communiquer avec eux et de développer un échange cordial et professionnel au sein de l’équipe. Il faut bien sélectionner les personnes de son réseau qui sont susceptibles d’interagir avec efficacité pour le bon déroulement des projets. Il faut rester courtois et respectueux avec tous et en toutes circonstances pour mieux avancer.

Mise au point sur ses activités avec le responsable hiérarchique

Un employé qui vient de rejoindre l’entreprise doit savoir mettre en avant ses compétences et son travail en parlant de ses réalisations, l’avancement des projets en cours, les actions entamées et ce qu’il reste à entreprendre. Une telle initiative reflète le degré de l’implication et de l’engagement du salarié et de son professionnalisme.

Il serait intéressant de préparer des questions à poser au manager que ce soit pour éclairer un point ou pour avoir son avis, il est très important de communiquer avec lui. S’il y a des soucis ou des difficultés rencontrés, il ne faut pas hésiter à en parler en vue de trouver des solutions adaptées et pertinentes pour les dépasser. Il est recommandé de rester factuel, précis et concis dans la communication de son rapport d’activité.

Rester constructif en toute occasion

Les critiques reçues représentent une opportunité pour avancer et même si le candidat compte à son actif des années d’expertise et d’expérience, chaque jour apporte du nouveau susceptible de l’enrichir sur le plan personnel et professionnel.

Il ne faut pas négliger les avis ou les conseils reçus même si les réalisations sont au rendez-vous. Il importe de rester humble et d'écouter les remarques de son entourage pour une meilleure intégration. Les supérieurs comme les collègues sont des alliés qui peuvent aider à progresser dans ses projets et dans sa carrière.

Il vaut mieux tenir compte de leurs idées et conseils. D’un autre côté, les personnes qui parlent derrière le dos ne sont pas à négliger car elles peuvent détenir quelques renseignements très intéressants.

Chez BetterStudy, nous accompagnons nos apprenants-es depuis le début de leur formation en comptabilité jusqu'à leur intégration dans une entreprise.

Pour les apprenants-es qui le souhaitent, nous offrons un service de coaching en reconversion professionnelle pour maximiser les chances d'obtention d'un travail en tant qu'aide-comptable ou comptable.

En soi, nos diplômés n'ont pas besoin d'aide pour trouver un emploi parce que les métiers de la comptabilité sont des métiers qui recrutent.

Néanmoins, afin d'accélérer le processus de recrutement et de leur assurer des conditions de travail qui soient les meilleures possibles, nous leur mettons à disposition notre spécialiste en ressources humaines pour la transition professionnelle.

 

Recherchez votre futur emploi durant votre formation ou à l'obtention de votre diplôme, et mettez toutes les chances de votre côté en augmentant votre visibilité en ligne. Pour maximiser vos chances de trouver le job de vos rêves, BetterStudy vous propose une formation de Techniques de Recherche d'Emploi et une formation sur LinkedIn en collaboration avec Akwire. Découvrez-les dès maintenant :

Découvrir  la formation

Christophe Rieder

Christophe Rieder

Christophe Rieder dirige BetterStudy Swiss Online Education, l'institut de formation en ligne qu'il a fondé pendant ses études d'enseignant de la formation professionnelle. Après avoir travaillé quatre années dans la banque privée à Genève, Christophe décide de se reconvertir dans l'enseignement. Il a été formateur d'adultes en comptabilité à Genève et à Lausanne dans plusieurs écoles professionnelles privées. Christophe est aussi Maître d'enseignement à l'Ecole de Commerce Raymond-Uldry dans le canton de Genève, où il enseigne la gestion à des jeunes qui préparent un CFC d'employé(e) de commerce ou une maturité professionnelle commerciale. Christophe est titulaire d'un Master of Science HES-SO in Business Administration de HEG-Fribourg et d'un Diplôme fédéral d'Enseignant de la formation professionnelle. Il a effectué divers séjours d'études en Chine, aux Etats-Unis, en Irlande, en Allemagne et en Angleterre.

Reconversion Professionnelle - Passez le test !
Cours de comptabilité gratuit