Examens du Brevet Fédéral de Spécialiste en Finance & Comptabilité : conditions à respecter

Examens-brevet-federal-specialiste-finance-comptabilite

Le Brevet fédéral de Spécialiste en finance et comptabilité est un titre professionnel reconnu par la Confédération. Ce Brevet fédéral pour les comptables est un titre très apprécié des employeurs en Suisse, tant par les fiduciaires que les départements comptables et financiers de société privée ou d'administrations publiques. 

Pourquoi obtenir un Brevet fédéral de Spécialiste en finance et comptabilité ? 

L’examen a pour but de permettre à des personnes qualifiées de l’économie privée et de l’administration publique, qui disposent de bonnes connaissances en comptabilité et en gestion d’entreprise, d’obtenir un brevet fédéral. 

Avec le brevet fédéral en comptabilité en poche, les comptables peuvent atteindre des postes à haute responsabilité. Il s'agit d'un des titres professionnels les plus élevés dans le domaine comptable et financier. 

C'est la Société des employé(e)s de commerce Suisse (SEC Suisse) à travers examen.ch SA qui est l'organisme faîtier chargé d'organiser les examens du brevet fédéral de comptable. Dès lors, quelles sont les conditions d'admission demandées par la SEC pour être autorisé(e) à s'inscrire aux examens du brevet fédéral de spécialiste en finance et comptabilité ? 

Quelles sont les conditions d’admissions aux examens du Brevet fédéral de Spécialiste en finance et comptabilité ? 

Les conditions d’admission à l’examen du Brevet fédéral sont publiées par examen.ch (l’association pour les examens supérieurs en comptabilité et controlling). Ainsi, sont admis à l’examen les candidat(e)s : 

  • Qui sont en possession de l’un des titres suivants : 
  • Certificat fédéral de capacité professionnelle (CFC) ; 
  • Diplôme de commerce d’une école reconnue par l’Etat ; 
  • Maturité fédérale ; 
  • Certificat de comptable spécialisé(e) Edupool.ch ; 
  • Brevet fédéral professionnel ; 
  • Diplôme fédéral professionnel ;  
  • Titre d’une école supérieure ; 
  • Titre d’une haute école ou université. 
  • Qui peuvent justifier d’une activité professionnelle de 3 ans dans le domaine de la comptabilité. 
  • Qui n’ont aucune inscription au casier judiciaire central pouvant être en contradiction avec le but de l’examen. 

Quand démarrer une formation au Brevet fédéral ? 

Il est possible de démarrer une formation en ayant moins que trois ans d’expérience professionnelle dans la branche. Il faudrait toutefois réunir au moins un an d'expérience professionnelle pertinente au moment du démarrage de la formation pour totaliser au moins les trois années d'expérience requises au moment du passage des examens fédéraux. 

Pour en apprendre plus à ce sujet, n'hésitez pas à consulte notre guide :

Voir le guide du Brevet fédéral de Spécialiste en finance et comptabilité

Les périodes d’examen 

En ce qui concerne les périodes d’examen du Brevet Fédéral de Spécialiste en finance : ils ont lieu en mars de chaque année dans une ville de Suisse romande (les lieux d’examens peuvent changer d’une année à l’autre). Compte tenu des conditions sanitaires, les examens de 2021 ont été exceptionnellement repoussés à juin 2021. 

Prix de l’examen du brevet 

Concernant la taxe d’examen cette dernière s’élève à CHF 1’900.-. Des frais supplémentaires peuvent s’appliquer si un besoin d’analyse préliminaire est nécessaire. 

L’analyse préliminaire consiste en une analyse d’aptitudes en cas d’incertitudes concernant le remplissage des conditions à l’examen. Cette analyse prend environ deux semaines, une fois tous les documents reçus. Une telle analyse coûte CHF 70.-. 

Christophe Rieder

Christophe Rieder

Christophe Rieder dirige BetterStudy Swiss Online Education, l'institut de formation en ligne qu'il a fondé pendant ses études d'enseignant de la formation professionnelle. Après avoir travaillé quatre années dans la banque privée à Genève, Christophe décide de se reconvertir dans l'enseignement. Il a été formateur d'adultes en comptabilité à Genève et à Lausanne dans plusieurs écoles professionnelles privées. Christophe est aussi Maître d'enseignement à l'Ecole de Commerce Raymond-Uldry dans le canton de Genève, où il enseigne la gestion à des jeunes qui préparent un CFC d'employé(e) de commerce ou une maturité professionnelle commerciale. Christophe est titulaire d'un Master of Science HES-SO in Business Administration de HEG-Fribourg et d'un Diplôme fédéral d'Enseignant de la formation professionnelle. Il a effectué divers séjours d'études en Chine, aux Etats-Unis, en Irlande, en Allemagne et en Angleterre.