Comment trouver un emploi grâce à sa visibilité en ligne?

Ce deuxième article a pour vocation d'utiliser des outils du monde digital pour suivre une approche indirecte dans la recherche d'emploi. En complément aux conseils apportés dans notre premier article sur "Comment bien démarrer sa recherche d'emploi", vous trouverez ici une approche directe et indirecte qui vous permettra soit de saisir des opportunités d'emplois plus rapidement que d'autres candidats-es, soit de vous faire repérer par les recruteurs (agence de recrutement et entreprises à la recherche d'employés-es).

Une des raisons principales d'assurer une visibilité en ligne pour les personnes en recherche d'emploi est d'être remarqué lors de recherches actives faites par les recruteurs.

Cela peut aussi être un moyen d'être recruté indirectement en fonction des publications d'articles, par exemple à travers la gestion de son propre blog. L'idée est d'apporter de la valeur à sa communauté par de la rédaction d'articles dans son domaine de compétences et de le diffuser.

Enfin, une fois que le profil d'un candidat a été repéré par les recruteurs, il est très probable que ces derniers recherchent des informations en ligne sur le chercheur d'emploi. Le recruteur tapera donc tout naturellement le prénom et le nom du chercheur d'emploi sur un moteur de recherche comme Google (de loin le plus utilisé).

Etre visible en ligne

Se rendre visible sur Internet

L’internet constitue un outil indispensable pour assurer sa visibilité et rendre sa quête d’emploi plus pertinente et efficace. Le fait d'être visible en ligne représente un avantage par rapport aux autres chercheurs d'emploi qui n'utilisent pas les médias numériques. Cela démontre aussi la capacité du chercheur d'emploi à s'adapter à au monde digitalisé dans lequel nous vivons et dans lequel les entreprises et les recruteurs évoluent.

Publier son CV en ligne

La publication du CV en ligne est une méthode de plus en plus en vogue qui est devenue incontournable notamment pour assurer la visibilité de son profil. Surtout que de nombreux employeurs recherchent leurs salariés sur la toile. En effet de nombreux moteurs de recherche d’emploi et portails de recrutement permettent le téléchargement de CV sur leurs bases de données, pour pouvoir postuler aux différentes propositions et annonces de job publiées en ligne.

Il est également possible de poster son CV sur les sites des entreprises qui recrutent de même que sur ceux des cabinets d’embauche. En adoptant une telle démarche, le candidat maximise ses chances de décrocher le job qu’il convoite. Il convient de mettre en valeur ses qualifications, ses aptitudes et ses expériences professionnelles pour ressortir du lot et accrocher un éventuel employeur.

L’emploi de quelques techniques et atouts de référencement est primordial surtout en sachant que les employeurs filtrent leurs recherches en utilisant des mots-clés.

Booster son e-réputation

L’e-réputation sur la toile se forge à travers la publication de son CV mais aussi les appréciations et les commentaires se rapportant au profil du candidat, que ce soit sur des sites professionnels, des blogs ou sur les réseaux sociaux. Il importe donc d’organiser ses publications et de se débarrasser de tous les renseignements et données nuisibles ou qui peuvent porter préjudice au candidat comme les photos, les liens, etc. Il ne faut pas omettre de mettre à jour les paramètres de confidentialité sur les divers réseaux sociaux pour filtrer les informations visibles au public et celles qui relèvent du domaine privé.

Les choses à éviter

Lorsque le candidat décide de rendre son profil public et donc consultable par tous, il doit éviter de mentir à propos de son expérience ou de cacher ses périodes d’inactivité, ceci peut lui être préjudiciable. Il vaut mieux se concentrer sur ce qu’il maîtrise et le mettre en avant.  Il importe aussi d’actualiser régulièrement ses données comme il convient de rester actif sur le net à travers les réseaux sociaux et les forums de discussions.

La présence sur les réseaux sociaux

Le recours aux réseaux sociaux est adopté aussi bien par les particuliers que par les entreprises qui emploient ce créneau pour recruter leur personnel. Il faut donc bien exploiter ses outils pour décrocher le poste convoité.

- LinkedIn : c’est l’incontournable réseau professionnel où les employeurs de par le monde peuvent dénicher les meilleurs profils dans les divers domaines et spécialités. Pour un candidat il devient évident de créer un compte avec le détail de ses compétences et qualifications, par exemple : le profil LinkedIn du Directeur et Fondateur de BetterStudy.

Mais attention, il faut éviter de mettre dans votre profil "en recherche d'emploi" pour les raisons expliquées dans cette vidéo :

 

Il existe d'autres réseaux sociaux professionnels, mais le plus utilisé en Suisse romande, et de loin, est LinkedIn. La plupart des entreprises ont une page LinkedIn où elles peuvent donner des informations, par exemple des postes à pourvoir.

- Facebook : Plusieurs entreprises disposent comme pour LinkedIn d’une page Facebook même si ce n’est pas le réseau professionnel par excellence, de même qu’il est utilisé par les cabinets de recrutement. Il est possible d’y dénicher des annonces publiées par les employeurs ou des agences et bureaux de recrutement. En suivant les portails d’emploi et autres sites spécialisés le candidat peut recevoir des alertes de job régulièrement. Dans ce cas il vaut mieux que le profil soit irréprochable en procédant notamment à la suppression des photos ou postes inadéquats.

- Twitter : Il est possible d’établir des contacts intéressants et utiles sur ce réseau. C’est un moyen efficace pour augmenter sa visibilité en suivant les personnes influentes et les entreprises susceptibles d’intéresser le candidat.

Diffuser son curriculum vitae en ligne

Pourquoi et comment diffuser son CV en ligne?

Après la création ou la révision de son CV et le soin qui lui était réservé aussi bien au niveau du fond que de la forme, il faut penser à le publier et à le diffuser au lieu de le laisser sur le disque dur ou au fond d’un tiroir. Il vaut mieux le diffuser en employant les différents moyens notamment le net pour assurer la visibilité de sa candidature par les employeurs potentiels. Ceci dit, il serait pertinent de sélectionner avec grand soin les réseaux de publication qui vont garantir un bon impact pour faire ressortir la candidature du lot.

Diffuser son CV en ligne

En procédant à la publication du CV en ligne, le candidat gagne en notoriété et en visibilité avec un public illimité. La toile assure une diffusion en permanence du CV et pour une large audience parmi les employeurs, les agences et les bureaux de recrutement, les contacts du réseau personnel et professionnel du candidat, etc.

Publier son CV en ligne est utile pour plusieurs raisons

La publication du CV en ligne représente un bon nombre d’avantages notamment :

-la visibilité et le développement de l’e-réputation: Il est très important de travailler sur sa notoriété et sa réputation sur internet. Une telle démarche assure une meilleure visibilité sur les moteurs de recherche et il est possible de réussir ce défi en achetant par exemple un nom de domaine en son nom. Dès lors le candidat peut mettre toutes les informations qui le concernent, ses projets, ses réalisations, etc.

-le développement de son réseau et la multiplication de ses contacts: Le réseautage est très important que ce soit pour décrocher des opportunités de travail sérieuses et plus en adéquation avec ses compétences et ses aspirations ou pour rester informé sur ce qui se présente sur le marché de l’emploi.

C’est aussi un moyen très efficace pour gagner en visibilité sur le net et même le CV du candidat est plus accessible aux entreprises qui recrutent. Un CV en ligne permet de postuler rapidement aux différentes offres d’emploi proposées par les agences de recrutement et les responsables RH. Il faut donc ne pas manquer de développer son réseau de contacts.

-la mise en valeur de ses compétences:  La création d’un CV requiert un certain temps et beaucoup d’efforts, mais il faut s’investir encore plus pour la diffusion de son curriculum vitae en ligne.

Ceci est possible à travers les portails, les sites de recrutement mais aussi son site personnel.  C’est un moyen de démontrer ses aptitudes d’innovation et de créativité tout en mettant en avant ses connaissances et ses compétences techniques dans le domaine digital. Des atouts fort appréciables à valoriser au moment des entretiens d’embauche.

Prendre les précautions d'usage au moment de la publication de son CV en ligne

Lors de la diffusion du CV en ligne, il faut garder le contrôle de la tâche en vérifiant toutes les données personnelles publiées et qui seront accessibles à une large audience sur le net.

Il vaut mieux créer un compte avec une adresse email dévolue à sa recherche d'emploi uniquement pour les contacts professionnels.

Il est également recommandé d’éviter les sujets polémiques. L’idéal est de demeurer professionnel et de se focaliser sur sa principale finalité à savoir l’emploi. Il va sans dire que l’expression de ses opinions peut coûter cher sur le marché du travail.

Il faut accorder un grand soin à la présentation du CV et aux publications en ligne que ce soit sur le site personnel ou dans les divers réseaux sociaux comme Twitter, Facebook, etc. Il vaut mieux ne pas publier de photos personnelles car les employeurs peuvent perdre de leur intérêt en consultant une page Facebook par exemple au regard de son contenu.

Il est très important d’être disponible et joignable, il importe donc de mettre à jour ses coordonnées. Et d’avoir de préférence une adresse mail consultable en permanence et sur laquelle le candidat peut orienter ses contacts professionnels.

Suivre la procédure de mise en ligne de son CV

Pour publier un CV en ligne, différents moyens et outils peuvent être adoptés. L'on distingue généralement :

-les sites d’emplois: des plateformes comme Jobup, Jobtic, Neuvoo ou Jobeo disposent de nombreuses annonces d’emploi auxquelles le candidat peut postuler en ligne. Elles présentent dans le même temps une large base de données de CV consultable par les recruteurs. C’est un carrefour de rencontre pour les candidats et leurs futurs employeurs.

Vous trouverez aussi toutes les offres d'emploi publiées en ligne pour les postes d'Aide-comptable en Suisse romande sur le site de l'institut BetterStudy sur la page Emploi.

-les réseaux sociaux: il existe des réseaux professionnels comme LinkedIn qui mettent en contact les personnes et les connaissances comme les collègues, les camarades de classe, etc. C’est un moyen de réseautage très performant et la publication de CV a plus d’effet dans ce type d’espace virtuel.

-les sites personnels: la conception et la mise en ligne d’un site personnel ou d'un blog peut s’avérer très utile sur le long terme. C’est un outil très favorable pour assurer sa visibilité sur les différents moteurs de recherche. L’essentiel est d’acquérir un nom de domaine avec son nom et son prénom. Il faut soigner le contenu publié sur le site et assurer le référencement régulier du site pour qu’il soit mieux classé et plus accessible pour les recruteurs.

Il existe des sites pour créer rapidement et facilement son CV en ligne comme par exemple CVwanted.

Pour aller plus loin avec cette section sur la diffusion de son CV en ligne, nous complétons notre propos avec une vidéo sur l'e-reputation filmée dans le cadre d'une conférence Tedx organisée par la Haute école de gestion de Genève (HEG Genève HES-SO) organisée en 2013. C'est le Professeur Jean-Philippe Trabichet qui s'exprime dans cette vidéo :

 

Il est intéressant de retenir de cette vidéo sur l'e-reputation que les recruteurs vont taper le nom et le prénom du candidat sur Internet avant de le contacter. Si le recruteur tombe sur des photos de vacances, il n'aura pas nécessairement l'image professionnelle qui serait bon de montrer lors d'une recherche d'emploi.

En revanche, si le recruteur tombe sur un profil professionnel sur LinkedIn qui est à jour, bien documenté ou sur un blog ou encore sur des articles rédigés pour des diffuseurs tiers (d'autres blogs que celui du candidat), alors cela renforcera la conviction du recruteur qu'il faut passer à l'étape suivante dans le processus de recrutement, soit une proposition prise de rendez-vous pour une interview par téléphone ou une rencontre.

Par ailleurs, sans lien direct avec le monde professionnel, pour celles et ceux qui ont la volonté d'organiser leur présence en ligne, il existe désormais un moyen facile et rapide de le faire avec MeDotCom. MeDotCom est un nouveau site lancé depuis Genève qui permet de présenter dans un seul endroit sa présence en ligne.

6 conseils pour bien travailler son e-réputation

La création d’une e-réputation est primordiale, c’est une identité ou une carte de visite virtuelle qui peut séduire et attiser l’intérêt des recruteurs. Les responsables RH et autres recruteurs (comme les agences de placement et chasseurs de tête) peuvent chercher des informations et des renseignements sur le candidat et en dénichant des renseignements pertinents sur le net, la candidature devient plus riche et plus intéressante. Ci-après quelques conseils utiles pour se construire une solide e-réputation !

Distinguer sa vie privée et sa vie professionnelle

Il est très important de séparer sa vie professionnelle de sa vie privée. En ce qui concerne cette dernière, il est conseillé d’utiliser des pseudonymes pour les publications et les comptes personnels, tandis que pour les comptes professionnels, il faut privilégier l’usage du nom au complet. Il importe de dissocier les deux aspects en vue de bien consolider son e-réputation sur le net et pour éviter les impairs.

Vérifier les contenus

Lorsque les responsables des ressources humaines et les recruteurs lancent une recherche au nom et prénom du candidat, il est impossible qu’ils consultent l’ensemble des pages, mais se contentent de jeter un coup d’oeil aux premiers résultats.

De ce fait, il vaut mieux que le candidat vérifie lui-même ces résultats et notamment leur contenu. Il est important de savoir ce qui est véhiculé à son compte sur le net. Cette démarche est nécessaire pour éviter l’embarras lors d’un entretien. Un audit personnel de sa réputation en ligne s'avère donc utile.

Trier les contenus

En repérant les contenus inadéquats, le candidat ne peut que faire le tri afin de se débarrasser de ce qui ne convient pas et qui peut être nuisible à sa réputation et donc à sa candidature. Il ne faut pas hésiter à demander à ses contacts et amis, ou les sites concernés de retirer les photos personnelles de leurs pages.

S’il s’avère difficile de supprimer ce type de contenus nuisibles, il faut veiller à les faire descendre dans le classement ou le positionnement sur les moteurs de recherche pour les rendre moins visibles. En effet, il est impossible de supprimer toutes les informations qui ont été publiées sur Internet. En revanche, il est possible de les dissimuler ou les noyer autour d'un flot d'informations qui, elles, doivent être visibles pour des tiers, en particulier les recruteurs.

Pour réussir un tel challenge, il faut publier des contenus et des publications plus pertinents dans des sites à forte affluence de même que sur les réseaux sociaux et le site personnel. Les dernières publications s’affichent en haut alors que le reste est positionné un peu plus loin.

C'est un moyen qui fonctionne, car rares sont les internautes qui vont chercher des informations au-delà de la 1ère page sur un moteur de recherche. Si des informations gênantes ou peu pertinents apparaissent sur la 4ème ou 5ème page d'un moteur de recherche, il est très peu probable qu'elles soient lues.

Utiliser des mots-clés

Au moment de la rédaction du CV et de la lettre de motivation, un certain nombre de mots relatifs au métier et au secteur d’activité ou de spécialité est employé. Il faut veiller à utiliser ces même mots-clés dans les contenus publiés en ligne, chose qui va permettre de gagner en classement grâce à un bon référencement par mot clés. Et dans ce cas le CV sera jugé plus pertinent par les éventuels employeurs.

Consolider son e-réputation dans le temps

Forger une solide e-réputation est un travail qui s’inscrit dans le temps. Il faut que cette tâche débute bien avant la recherche d’un stage ou d’un emploi. Il importe d’utiliser des contenus pertinents et prendre grand soin du référencement en usant des mots-clés plus en adéquation avec sa formation, ses compétences, etc. en vue de gagner des positions dans le ranking des moteurs de recherche. Ce travail continue même après avoir décroché une position. Il faut que le profil demeure actif sur la toile, en mettant à jour ses données professionnelles. Il est à souligner que les employeurs apprécient plus les profils actualisés.

Sécuriser les informations

Il est très important de protéger ses données personnelles et professionnelles de façon efficace et pertinente afin d’éviter les commentaires inadéquats et les photos peu adaptées. Il faut gérer la sécurité de ses données au quotidien aussi bien sur son site personnel que sur les réseaux sociaux. La limitation d’accès et le changement du mot de passe permettent de se prémunir contre les piratages.

Tirer parti des réseaux sociaux pour avancer dans sa carrière

Créer son réseau grâce aux réseaux sociaux

La réussite dans le domaine professionnel se passe de plus en plus via les réseaux sociaux au détriment des créneaux habituels. Il importe de bien comprendre le fonctionnement des réseaux sociaux et utiliser ces réseaux professionnels afin de lancer judicieusement sa carrière ou la faire évoluer. Ci-après quelques astuces et conseils pour monter son réseau de contacts professionnels en exploitant tout le potentiel des réseaux sociaux.

Présenter son profil sous le meilleur jour

A la suite de la création du profil sur les réseaux sociaux, il faut l’agrémenter aussitôt avec une photo professionnelle qui va faciliter l’identification du candidat par les employeurs mais aussi les différents contacts qui vont constituer son réseau. Il vaut mieux éviter de mettre des clichés de vacances ou de célébrations mais une photo de profil classique, pas trop austère tout de même.

Il est très important de remplir les différents champs sur son profil afin de se présenter dans les normes. S’inspirer d’autrui est possible mais sans tomber dans le copier-coller ou le plagiat c’est très mal vue par les recruteurs et les contacts professionnels. Il ne faut pas hésiter à bien sélectionner les mots-clés adaptés afin de favoriser le positionnement sur les moteurs de recherche. Il importe de garder à l’esprit que son profil sur les réseaux sociaux représente une carte visite virtuelle qui permet d’établir le contact avec son réseau et de ce fait il faut en prendre grand soin.

Commencer par ses connaissances pour monter son réseau

Pour établir son réseau professionnel, il vaut mieux commencer par les connaissances et contacts de son entourage, notamment les amis, la famille, les collègues, etc. qui peuvent constituer un réseau initial à développer bien sûr. Ces mêmes contacts disposent de leurs propres réseaux de connaissances personnelles et professionnelles ce qui va permettre de développer plus encore le réseau du candidat. Un réel effet boule de neige! C’est une bonne méthode pour commencer et pour optimiser graduellement son relationnel sur les réseaux sociaux.

Développer son réseau grâce à d’anciennes connaissances

Des camarades de classe et des lauréats de la même école, des anciens collègues, des voisins ou des connaissances rencontrées au cours des études ou des stages en entreprise, peuvent rejoindre le réseau d’une personne et assurer son développement. Il suffit de les inviter et de demander de leurs nouvelles pour établir un premier contact qui va assurer la visibilité du profil sur les réseaux sociaux. Il vaut mieux jouer la carte de l’honnêteté en présentant sa démarche tout en rappelant la relation précédente. C’est idéal pour relancer d’anciennes connaissances perdues de vue depuis de nombreuses années.

Rester connecté à son réseau

Rester en contact avec ses connaissances se passe dorénavant à travers la connexion sur les réseaux sociaux. Il serait intéressant de jeter un coup d’oeil au réseau du premier contact pour retrouver des personnes perdues de vue depuis quelque temps. On peut parfois être agréablement surpris.

Il ne faut pas hésiter à être introduit à des personnes qui intéressent le candidat même à travers les réseaux sociaux, la relation peut se développer dans un sens favorable. Avoir la recommandation d’un contact commun facilite grandement l’approche. Il faut savoir que même sur les réseaux sociaux il existe des manières et des règles à respecter.

Apprenez à utiliser LinkedIn avec notre nouvelle formation dédiée à ce réseau social et la recherche d'emploi :

Découvrir  la formation

Les fondamentaux pour utiliser LinkedIn dans la recherche d'un travail

LinkedIn : 3 conseils pour sortir du lot!

Linkedin est un réseau social professionnel qui est en plein essor depuis quelques années. Il est grandement utilisé de par le monde. Il publie de nombreuses offres d’emploi de même qu’il assure la rencontre entre les employeurs et les éventuels candidats. Voici quelques astuces pour se distinguer par rapport aux autres candidats sur LinkedIn.

Soigner son profil

Il faut soigner son profil pour sortir du lot des candidats présents sur LinkedIn. Il faut bien présenter son nom au complet accompagné d’une photo professionnelle et non pas d’un cliché de vacances ou une photo de passeport. Il faut une photographie du candidat avec la bonne attitude. Il est hautement recommandé de prévoir une petite introduction pour accrocher les contacts avec quatre ou cinq mots clés.

Un résumé des compétences et des qualifications est requis, il doit être percutant et pas trop détaillé. Il faut présenter son parcours universitaire et professionnel en se basant sur les grandes lignes du CV. Il vaut mieux mettre en avant ses principales qualités et aptitudes personnelles et professionnelles susceptibles d’intéresser les recruteurs.

Il est très important de choisir avec grand soin les mots-clés à employer sur LinkedIn qui fonctionne avec le même principe que les moteurs de recherche, de ce fait les recruteurs lancent leur recherche en fonction par poste ou spécialité. Il faut donc bien cibler les mots-clés qui doivent être pertinents et repris de façon récurrente dans la présentation et le CV.

Limiter la taille de son réseau pour rester efficace

Sur un réseau social professionnel tel que LinkedIn, il vaut mieux privilégier la qualité à la quantité. Un nombre limité de contacts qui est efficace et utile pour la vie professionnelle du candidat, est bien meilleur qu’un millier de contacts sans aucune valeur ajoutée.

Il faut donc procéder à un tri de ses connaissances de son réseau pour ne garder que les plus pertinents et les plus utiles à sa carrière professionnelle et son évolution. Un nombre restreint de contacts est plus facile à gérer et à maintenir une relation continue qu’un nombre plus important. Pour faire la sélection, le candidat peut se référer à leurs publications et à valider leurs compétences.

Dans le cadre d’une invitation d’un nouveau contact (lors d'une demande de mise en relation), il est préférable de personnaliser le message au lieu du texte d’invitation automatique proposé par LinkedIn.

Une telle démarche démontre l’intérêt porté à la personne. Il est possible de rappeler une précédente rencontre ou l’objet de la prise de contact, etc. Une initiative qui sera mieux perçue par son potentiel nouveau contact.

Garder son profil actif

Il est très important de mettre en avant son expérience professionnelle, ses stages dans les entreprises, ses diplômes et ses compétences. Le plus important encore c’est d’actualiser ses données régulièrement et de publier le plus souvent des actualités en rapport avec sa candidature et ses aptitudes pour garder le profil actif.

C’est une initiative pour maintenir l’activité de sa page personnelle et de démontrer sa motivation et sa réactivité à son réseau.  Le candidat peut publier ses impressions, des vidéos, des articles toujours relatifs à son domaine de compétence et d’expertise.

Il est également possible de diffuser le contenu de son blog ou son site professionnel pour qu’il soit visible de ses contacts sur LinkedIn. Une façon pour communiquer avec ses connaissances et d’établir de nouveaux contacts.

Voici une vidéo qui complète et illustre ce qui précède avec les bonnes pratiques à retenir avec son profil Linkedin :

Optimiser son profil LinkedIn

Créer un compte sur LinkedIn constitue une première étape vers le montage d’un réseau professionnel et une meilleure visibilité sur le net. Mais ce n’est pas suffisant, car il faut penser à optimiser son profil pour gagner en efficacité et en pertinence.

Personnalisation de l’adresse web de LinkedIn

Au moment de la création de son profil sur LinkedIn, une adresse lui est affectée automatiquement, généralement il s’agit d’une suite alphanumérique. Pour faciliter la recherche de son profil, il vaut mieux penser à personnaliser cette adresse en y associant son nom et prénom personnel. Ce simple changement permet d’optimiser le profil et son référencement sur les moteurs de recherche, permettant au candidat de figurer parmi les premiers résultats.

Savoir prendre ses précautions

Au moment de créer un compte LinkedIn, le profil est désigné par un titre. Il vaut mieux y mentionner ses compétences et son domaine de spécialité ou d’activité. Il est recommandé de ne pas indiquer qu’on est en quête d’emploi ou en phase d’inactivité. Une telle précaution est requise car en faisant mention de son besoin de job on renvoie une image ou une impression négative sur soi. Il vaut mieux démontrer son côté actif et le mettre en avant, une initiative fort appréciée et rassurante aux contacts de son réseau. L’idéal est d’ajouter son CV détaillé avec les mots-clés pertinents qui représentent au mieux le profil et qui sont les plus recherchés par les employeurs. Une façon plus subtile pour trouver un poste sans trop montrer ce besoin.

Optimisation de sa visibilité

Le rôle des réseaux sociaux est la mise en relation des personnes et l’optimisation de leur notoriété et leur visibilité sur la toile. Dans ce sens il faut savoir qu’une photo valorise le profil, d’ailleurs un compte avec une photo est sept fois plus visité sur les réseaux sociaux, y compris sur LinkedIn.

Il vaut mieux augmenter ses chances avec un cliché judicieusement sélectionné. En effet, une photo doit rester professionnelle car elle vise à favoriser l’insertion du candidat sur le marché du travail et non pas obtenir l’effet inverse. De ce fait, les photos de vacances et de soirées sont absolument prohibées.

Il est important de montrer son visage sur son profil LinkedIn, car les contacts préfèrent mettre un visage sur le nom. Il faut dire que certaines personnes sont dotées d’une mémoire visuelle plus développée que celle des noms et reconnaissent plus aisément un visage, de facto sur une photo. De ce fait, le fait d’avoir un profil avec photo permet de développer son réseau de connaissances sur LinkedIn de façon plus efficace.

Mettre en évidence les projets et développements menés par le candidat

Sur son profil de LinkedIn, il est possible d’ajouter des projets, des publications, des vidéos, etc. En travaillant minutieusement ce genre d’outils pour communiquer, les retombées peuvent s’avérer intéressantes en termes de rapports et de contacts et donc de visibilité. Il suffit de mentionner que les internautes sont de plus en plus attirés par les vidéos et les contenus visuels  comme les pictogrammes pour miser sur ce créneau en vue de gagner en popularité et en notoriété.

C’est un moyen efficace pour faire connaitre son blog ou son site personnel tout en mettant en avant son côté innovant et créatif. Des atouts qui peuvent servir grandement un profil et une candidature professionnelle en démontrant l’étendue de ses compétences et de sa créativité. Il est très important aussi de faire connaitre ses projets réalisés ou qui sont en cours de faisabilité. A travers cette astuce il est possible de dénicher de nouveaux coéquipiers et partenaires.

Cela permet donc de potentiellement se faire repérer et de se voir offrir des mandats, voire un travail avec une approche de recherche d’emploi indirecte, et ce, grâce à une visibilité sur ce réseau social professionnel, ou plus globalement avec sa visibilité en ligne qui participe à son e-réputation.

Organiser ses informations sur LinkedIn

De nombreuses opportunités sont proposées par les pages de profil sur le réseau social professionnel LinkedIn. Il faut penser à exploiter les différentes fonctionnalités qui y figurent pour mettre en avant ses potentialités et compétences et qui avantagent le plus la personnalité  du candidat.

Sélectionner les meilleures sections de la page profil sur LinkedIn

Il est possible de "customiser" (i.e. personnaliser) sa page LinkedIn selon ses besoins et ses souhaits en faisant un montage des blocs et sections qui servent au mieux les intérêts du candidat en matière de présentation et de notoriété.

En sus du résumé et du parcours professionnel, LinkedIn propose des sections différentes où le candidat a la possibilité d’ajouter des données sur les certifications, les actions du bénévolat, les prix reçus ou remportés, entre autres informations susceptibles de faire la différence pour une candidature.

Sur LinkedIn, il n’y a plus de section imposée, où on ne sait plus que mettre, ce qui pousse de nombreuses personnes à copier du contenu ou de le plagier. Les différentes fonctionnalités présentées par le réseau social de LinkedIn permettent d’ajouter et de supprimer les sections selon ses besoins. Une astuce qui permet de personnaliser sa page de profil pour qu’elle reflète la personnalité et l’identité du candidat.

Autant d’outils qui permettent de personnaliser et de customiser son profil sur LinkedIn et se distinguer des autres candidats. Il faut dire que les recruteurs en visitant un profil ont la possibilité de se faire une idée plus ou moins exacte sur le candidat et ses potentialités. S’ils sont intéressés, ils peuvent prendre contact avec lui pour un éventuel échange plus détaillé. En présentant différemment son profil, le candidat met toutes les chances de son côté et il attire plus le regard des entreprises et des professionnels qui recrutent.

Gérer ses données sur son profil LinkedIn

La pertinence des informations à présenter sur le profil est très importante, mais l’organisation et la gestion de sa page le sont tout aussi. Une présentation judicieuse de ses données permet d’attirer plus de visiteurs et de recruteurs.

LinkedIn offre la possibilité de présenter ses informations dans l’ordre de son choix, et de ce fait le candidat peut publier selon son souhait ses compétences, ses qualifications, ses aptitudes et ses atouts en vue d’accrocher les visiteurs de sa page. Il peut après présentation de son parcours professionnel et son expérience, mettre en bas de page les éléments les moins importants pour la recherche d’emploi ou la visibilité.

Il faut savoir que les sections et les blocs sur LinkedIn sont interchangeables et le candidat peut les placer et les présenter de la façon qui lui plaît et qu’il juge pertinente pour attirer de nouveaux contacts.

Ainsi une personne en quête d’emploi peut se focaliser sur ses compétences et son expérience alors qu’une personne en veille peut présenter ses articles et publications, ses projets et réalisations, ou ses dernières actualités et news. Une telle malléabilité  offre plus de souplesse aux différents profils, leur donnant ainsi plus de chances d’atteindre leurs propres objectifs.

Ceci dit il existe peu de profils qui utilisent pleinement les différentes fonctionnalités présentées en employant les catégories adéquates, le bon ordre et la présentation qui servent au mieux leurs intérêts et qui leur donnent la possibilité de ressortir du lot.

Utiliser son réseau de relations sur LinkedIn pour améliorer ses chances d'obtenir un emploi

Se servir des groupes LinkedIn pour sa recherche d’emploi

Il ne suffit pas de créer une page sur LinkedIn pour profiter de toutes les potentialités de ce réseau social, car il faut maintenir le profil actif à travers des publications et des partages de données. Mais plus encore, il faut savoir exploiter son réseau et les groupes de cet outil dans sa quête d’emploi. D’ailleurs, cette méthode s’avère souvent très efficace et ce pour de nombreuses raisons.

Élargir son réseau de contact via les groupes de LinkedIn

Sur le réseau professionnel de LinkedIn, les groupes constituent des espaces de réunions et de discussions traitant différentes thématiques. Généralement ils se composent de spécialistes dans divers domaines d’activité en plus de personnes intéressées par un sujet donné.

Échanger des idées et être interactif est requis au sein de ces groupes très animés. Il est possible d’obtenir des réponses à ses questions par l’un des membres du groupe mais il ne faut pas hésiter aussi à répondre aux questions des autres personnes intervenant au sein du groupe dans le cadre de ses compétences et de son domaine d’activité. Il est très important de participer aux discussions et de faire preuve de réactivité. En plus il importe de montrer de l’intérêt et garder l’esprit ouvert et réceptif.

Pour débuter il est hautement recommandé de contribuer à des discussions déjà existantes qui sont animées régulièrement pour marquer sa présence. Il faut éviter les groupes dont les dernières publications remontent à plusieurs mois déjà, au contraire il faut aller chercher les groupes actifs qui peuvent servir la popularité et la visibilité de son profil.

Dénicher les groupes avec des offres de travail

Sur LinkedIn, il existe des groupes où l'on peut dénicher des offres d’emploi ou de stages. Il est courant que des entreprises publient des annonces de travail dans les groupes qu’elles animent ou dans lesquels elles participent. Une telle démarche assure le relais des offres d’emploi par les membres qui y contribuent et de ce fait elles obtiennent plus de retours et donc de chances pour trouver le bon candidat.

Pour profiter au maximum de cette approche, il vaut mieux adhérer à des groupes animés par des agences et des cabinets de recrutement.

Assurer la veille sur son domaine

II va sans dire que sur LinkedIn, les groupes ne sont pas tous orientés emploi, mais certains sont des groupes d’échange et de partage de veille. De tels groupes permettent de disposer d’informations pertinentes sur son domaine d’activité et l’évolution de l’offre dans ce secteur.

C’est l’occasion aussi de se renseigner sur les personnes les plus influentes dans une entreprise ou une activité donnée. Il vaut mieux suivre ces personnes et réunir tous les renseignements nécessaires et utiles pour décrocher le poste convoité. Ceci dit, il est hautement déconseillé d’envahir les groupes avec des discussions privées ou sans une valeur ajoutée pour le groupe au risque de ternir sa réputation, voire de se faire exclure du groupe.

Lorsque l’on entre en contact avec une personne au sujet d’un poste à pourvoir, il vaut mieux quitter les discussions publiques pour continuer l’échange à travers des messages privés, afin d’éviter de divulguer des informations cruciales au reste du groupe.

Suivre les entreprises sur LinkedIn pour trouver un emploi

3 bonnes raisons de suivre les entreprises qui vous intéressent sur les réseaux sociaux

Pour une personne qui travaille sur sa notoriété ou qui est en quête d’un emploi, il existe souvent quelques structures et entreprises qui l’intéressent. Toutefois, peu de candidats assurent une veille irréprochable et suivent de près les nouvelles et les actualités de ces entreprises.

C’est souvent pour cette raison qu’au moment de postuler pour un poste ils se trouvent à court d’informations et d’arguments pour finaliser l’entretien en leur faveur, d’où l’importance de garder un oeil sur les actualités et les news des sociétés qui intéressent le candidat sur les réseaux sociaux.

Collecte directe des informations

Les sociétés et les professionnels utilisent de plus en plus les réseaux sociaux pour assurer leur visibilité et leur notoriété, en véhiculant adéquatement leur image de marque. Ils investissent ces réseaux notamment LinkedIn, facebook et Twitter pour marquer leur présence sur la toile.

Le candidat peut suivre les entreprises qui suscitent son intérêt sur les différents réseaux sociaux pour rester au courant de leurs actualités et news relatives à ces structures et leurs activités. Une telle démarche permet de gagner en temps et en efficacité, vue qu’il n’est plus nécessaire de visiter les interfaces des entreprises et de parcourir la presse et les sites d’information spécialisés. Il suffit de les suivre sur les réseaux sociaux pour recevoir régulièrement les dernières nouvelles.

Etre visible auprès des entreprises

Les réseaux sociaux ne sont plus restreints aux seuls connaisseurs notamment les Community Managers qui ont régné pendant très longtemps sur ces plateformes. De nos jours les différents services et départements des entreprises y sont représentés. Leur responsables gèrent et animent les différentes pages eux-mêmes.

Pour se démarquer et se faire remarquer des recruteurs, il faut évidemment faire preuve de réactivité et de dynamisme en commentant et en laissant des retours sur les produits et services de l’entreprise figurant sur les pages des réseaux sociaux. Il importe de respecter les règles de courtoisie qui s’imposent. L’objectif des commentaires est de mettre en avant son profil qui peut contribuer au développement de l’entreprise et non pas critiquer sans raison. Il faut garder à l’esprit que l’entreprise peut offrir une opportunité sérieuse au candidat en devenant son futur employeur.

Soumettre sa candidature en ligne

Les réseaux sociaux gagnent en importance à tel point que des offres d’emploi sont publiées d’abord sur ces plateformes avant apparaître sur les sites spécialisés dans l’emploi. La chose s’explique par la rapidité de la diffusion de l’information auprès d’un large public, en mettant à profit le système de réseautage pour dénicher la perle rare.

Souvent, en matière d’embauche, le premier arrivé est le premier servi. Cela est dû à l'accélération des événements que l'entreprise doit gérer. C’est pourquoi, les réseaux sociaux sont plus sollicités et plus efficaces que les sites classiques, soit en raison de la rapidité que ces outils offrent tant aux employeurs qui recrutent que les candidats à la recherche d'un travail.

En exploitant judicieusement les réseaux sociaux, surtout les réseaux sociaux professionnels comme Linkedin, le candidat aura plus de chances de décrocher un poste en ayant un temps d’avance sur ses concurrents.

Accroître l'attractivité de son profil LinkedIn grâce aux recommandations de son réseau

Il y a deux points de vue sur l'ajout de recommandations de son réseau sur LinkedIn. Certains pensent que ces recommandations n'ont pas de valeur, car ce sont des valorisations réciproques de personnes qui se connaissent et que les commentaires ne sont que positifs, car basés sur un échange de bon procédé, ce qui biaise complètement les choses.

D'autres pensent au contraire que cela peut aider à se différencier des autres candidats, notamment du point de vue des compétences sociales.

Quoi qu'il en soit, il est essentiel que cette démarche fasse du sens par rapport au secteur d'activité et de ses habitudes (culture dans le milieu en question), aux objectifs de candidat entre autres facteurs. Si les recommandations font du sens selon le candidat, alors il faut ajouter cet élément aux informations déjà présentes sur Linkedin. Il faut voir cela comme un plus.

Idéalement, les personnes qui recommandent un candidat sur Linkedin pour certaines qualités devraient pouvoir le faire aussi sur demande du recruteur lors d'un entretien téléphonique par exemple.

Pour ce qui est de la recherche d'emploi en Suisse, il est de toute façon demandé des certificats de travail d'anciens employeurs. Ces certificats de travail jouent donc tout à fait le rôle d'une recommandation avec des informations factuelles comme la durée de l'emploi, le poste occupé, le cahier des charges, etc., mais aussi  des informations plus subjectives comme l'appréciation de la qualité de sa prestation professionnelle, l'attitude avec ses collègues, etc.

Il est à noter qu'au niveau légal (selon le code des obligations suisse), le certificat ne doit pas comporter d'éléments explicitement négatifs. Néanmoins, un professionnel du recrutement saura lire entre les lignes pour déterminer si un candidat a donné satisfaction à son ou ses anciens employeurs en fonction des formules de phrases utilisées dans le certificat de travail.

Il est intéressant de savoir que si le certificat de travail n'est pas clair (qu'il a des tournures de phrases ambiguës), l'employé a le droit de demander une rectification. Il est tout à fait possible aussi d'expliquer, lors d'un entretien, les raisons pour lesquelles une expérience professionnelle ne s'est pas déroulée de façon optimale. Il se peut que cela soit dû par exemple à une mauvaise organisation dans l'entreprise, un climat peu propice à un travail serein, motivant et productif, etc. Il est important toutefois de ne pas émettre ouvertement de critiques vis-à-vis de ses anciens employeurs, mais d'user de toute la diplomatie nécessaire dans ces circonstances.

Travailler ses recommandations sur Linkedin

Travailler sa visibilité et sa notoriété sur LinkedIn commence par la création de son profil et l’inclusion des différentes informations professionnelles relatives à son parcours universitaire, son expérience, ses compétences, etc. en les intégrant dans les catégories adéquates. Une bonne présentation et structuration des données attirent plus l’intérêt des gens que des infos en vrac. Mais pour laisser une meilleure impression et un plus grand impact, il est conseillé d’avoir quelques recommandations.

Echange de recommandations avec ses contacts

Il faut savoir qu’on ne peut demander une recommandation qu’à la suite d’un stage ou une expérience professionnelle. C’est alors qu’on peut solliciter l’assistance de son patron, son manager, ses collègues et ses contacts pour une recommandation. Il importe de garder à l’esprit que dans la vie active le concept donnant-donnant est très courant et de ce fait il ne faut pas hésiter à recommander un contact pour obtenir une recommandation de sa part. Une telle démarche d’échange de bons procédés s’avère payante pour réunir quelques recommandations d’anciennes connaissances.

Présenter sa requête

Lorsque l’on n’arrive pas à avoir des recommandations spontanées ou dans le cadre d’un échange mutuel, il est nécessaire d’en faire la demande auprès de son réseau de contacts. Il vaut mieux s’adresser à des personnes qui disposent de compétences ou d’un certain statut ou d’une autorité pour demander une recommandation.

Dans ce cas la quantité importe peu, il convient de privilégier la qualité uniquement. En multipliant les recommandations, les visiteurs du profil peuvent trouver la démarche suspecte et par ricochet obtenir l’effet inverse à son objectif initial. Il suffit de demander l’aide à quelques-uns de ses anciens collègues et contacts professionnels pour l’obtenir.

C'est, par ailleurs, une façon intéressante pour renouer avec ses anciennes connaissances et pour consolider les relations.

Prospecter différents types de recommandations

Obtenir des recommandations plus complètes est hautement recommandé aussi bien auprès de ses anciens collègues et managers qu’auprès des professionnels avec lesquels le candidat a travaillé sans dépendre d’eux hiérarchiquement. La variété des recommandations, permet d’avoir différents points de vue du profil, de ses compétences et de ses qualifications.

Il est très important de mettre en avant son expérience et ses qualifications, mais il ne faut pas omettre de valoriser ses aptitudes et ses qualités personnelles et humaines. Le relationnel et l’engagement dans le travail associatif et le bénévolat révèlent aussi le sérieux et l’engament du candidat.

Astuces pour les recommandations

Recevoir une recommandation de ses anciennes connaissances correspond à avoir leurs avis à un moment donné. Ce qu’elles ressentent à l’égard de sa personne en plus de leur impression et leur opinion que ce soit dans le cadre personnel ou professionnel.

Evidemment recevoir des recommandations positives impacte favorablement sa candidature et reflète la bonne relation engagée dans sa vie active ou privée. Il est bien entendu possible d’orienter les recommandations pour faire valoir certaines compétences et qualifications et ce en reformulant une recommandation à soumettre à ses contacts. Une telle initiative facilite la requête et fait gagner du temps à la personne sollicitée tout en recevant la recommandation souhaitée.

Dans le cas contraire, il ne faut pas hésiter à demander à son contact de reformuler une phrase dont la tournure donne une mauvaise impression ou ne reflète pas les aptitudes du candidat de façon avantageuse. Dans ce cas il est toujours possible de modifier et de réadapter la recommandation avant sa validation finale.

Par ailleurs, en cas d’insatisfaction d’une recommandation, le candidat a toujours la possibilité de ne pas la valider.

Utiliser son réseau pour faire valider ses compétences

Après la création de sa page de profil sur LinkedIn et l’ajout de toutes les données professionnelles et les recommandations, il serait judicieux d’accorder un peu de temps pour mettre en valeur ses compétences et qualifications. A ce propos, lorsque le candidat fait état de ses compétences sur sa page LinkedIn, il s’agit d’une simple information, qui n’a du sens que lorsque ses contacts la valident. Apportant plus de poids et de valeur à ces aptitudes.

Échanger des validations et des recommandations avec ses contacts

A l’instar des recommandations, la validation des qualifications ne se fait pas spontanément et dans ce cas il faut prendre l’initiative. En effet le candidat a tout intérêt à prendre contact avec son réseau et valider les compétences des personnes dont il reconnaît les aptitudes professionnelles. Par la suite, il n’aura qu’à demander le même service à ses contacts. C’est le principe de donnant-donnant qui prévaut.

Demander à ses contacts des recommandations de compétences

Un contact peut aisément cocher quelques compétences du profil du candidat pour les valoriser mais sans se prononcer ou commenter ses aptitudes. Il faut dire qu’une grande partie des contacts préfèrent cocher les compétences que de rédiger des recommandations. Mais quelle que soit l’option, les deux solutions permettent d’augmenter sa notoriété et sa visibilité sur les réseaux sociaux. Si les recommandations ne doivent pas être exagérées et trop nombreuses pour ne pas devenir suspectes, il en va autrement avec la validation des compétences. En effet, la quantité de recommandations joue un rôle très important dans la renommée du profil. Alors le candidat a tout intérêt à solliciter le plus grand nombre de ses contacts pour valider ses qualifications et ses atouts.

Solliciter la validation d’experts

Il n’y a rien qui vaille la reconnaissance et la validation de son expérience et son expertise par des professionnels confirmés et reconnus. Il ne faut pas hésiter à demander la validation d’experts ayant des compétences similaires pour valider ses compétences. Toujours selon le principe du « win-win » (situation gagnant-gagnant pour toutes les parties) et à l’instar des recommandations croisées, il est conseillé de faire de même pour les validations. Il va sans dire qu’avoir la validation d’un professionnel ou un expert dans un domaine particulier apporte plus de crédibilité et de valeur au profil que si la validation est faite par un contact non spécialisé. La reconnaissance de spécialistes pèse dans la candidature d’un profil.

Émergence des nouvelles aptitudes

Il est courant qu’une personne ne demande la valorisation que des compétences acquises et qui sont consolidées par une solide expérience professionnelle. Par ailleurs, il est plus facile d’obtenir des recommandations pour de telles qualifications parmi ses contacts et connaissances. Cela étant, il ne faut pas omettre de prêter attention à des suggestions de compétences ou d’atouts prélevés par les contacts. Il est possible que le candidat ne fasse pas attention à l’ensemble de ses potentialités alors qu’elles sont mieux perçues par une tierce personne. Dans ce cas, il vaut mieux mettre en avant ces nouvelles compétences et aptitudes signalées par son entourage. Ceci ne peut qu’être fort avantageux pour le profil.

LinkedIn n'est pas l'unique outil de recrutement et de recherche d'emploi

Dans cet article, nous avons principalement mentionné LinkedIn comme outil de visibilité en ligne pour les candidats à un poste de travail. Certes, LinkedIn est un moyen incontournable aux jours d'aujourd'hui pour cherche un emploi. En revanche, il bon de rappeler que ce n'est pas le seul outil pour se rendre visible en ligne auprès des recruteurs.

Utiliser Facebook pour trouver un emploi

L’idée ici est d’avoir une présence en ligne la plus large possible. C’est un axe supplémentaire de visibilité pour un candidat. Il appartient au candidat d’évaluer s’il est pertinent d’utiliser ce canal supplémentaire en diversifiant les outils utilisés pour accroître sa visibilité en tant que personnes en recherche d’emploi, ou s’il vaut mieux se concentrer sur un canal comme LinkedIn par exemple.

Dans le cadre d’une recherche d’un travail, les réseaux professionnels comme LinkedIn émergent comme un créneau non négligeable à exploiter. Cependant, il ne faut pas négliger les réseaux sociaux généralistes tels que Facebook qui demeure un outil intéressant à utiliser pour dénicher un poste en adéquation avec ses compétences. Au moment d’utiliser Facebook pour trouver un job, il faut retenir trois éléments à savoir :

La plupart des entreprises et structures sont présentes sur Facebook

Depuis quelque temps, les entreprises ont marqué de leur présence sur les différents réseaux sociaux. Elles sont en effet de plus en plus conscientes des enjeux et de l’importance de rester à proximité et en communication directe avec leur clientèle. Les entreprises et les marques veillent à présenter leurs produits, leurs prestations et même des conseils pour communiquer avec leurs clients de façon permanente et de façon plus réactive ou spontanée.

Il va sans dire que le domaine de l’emploi est fortement représenté surtout que des entreprises, des agences de recrutement et des bureaux d’emploi disposent de leurs pages ou onglets de recrutement sur les réseaux sociaux. C’est une occasion pour eux de dénicher les meilleurs candidats et candidates susceptibles de leur apporter une plus-value pour leurs ressources humaines.

De nombreux recruteurs n’hésitent pas par exemple à utiliser des « serious games » pour accrocher les jeunes talents en leur donnant la possibilité de participer à des jeux et à suivre leur évolution en temps réel. L’une de ces expériences est celle de l’Oréal qui a mis en place le jeu Reveal. Une telle option permet aux entreprises d’adopter des outils innovants pour recruter les meilleurs profils qui se substituent aux méthodes classiques en matière d’embauche. C’est aussi un moyen de donner un coup de jeunesse à leur identité et leur image auprès du large public. L’Oréal a fait ainsi  « une pierre de coups » avec cette action de recrutement et de communication de marque.

Profiter continuellement de son réseau Facebook

Il est très courant que les postulants attendent la fin de leurs études pour actualiser leur CV et lettres de motivations en vue de rechercher un stage ou un emploi. Ils procèdent de même avec leurs profils et leurs pages sur les réseaux sociaux.

Nous vous recommandons de ne pas attendre la fin de votre formation pour postuler. Il est intéressant de commencer ces recherches avant la fin de ses études ou de sa formation, non seulement parce que la recherche d’emploi est un long processus, mais aussi parce que cela permet de chercher des informations sur les entreprises ou le secteur d’activité qui vous intéresse.

Pour pouvoir faire face à cette rude concurrence, il faut savoir se démarquer en étant actif en continu sur sa page Facebook et en mettant à profit ses contacts dont l’un peut facilement être un directeur des ressources humaines ou un responsable dans l’une des structures qui sont en quête d’un profil correspondant à celui du candidat. En définitive, il ne faut pas rater l’occasion pour profiter de telles opportunités offertes sur les réseaux sociaux. Il importe donc de travailler son réseau au quotidien au lieu de recommencer tout depuis le début à chaque tournant de sa vie professionnelle.

Exploiter tous les réseaux sociaux

Si Facebook est très en vogue, il n’en demeure pas moins que c’est un outil parmi des nombreux autres réseaux sociaux existants et qu’il faut mettre à profit tous les canaux possibles. Certes, Facebook dispose d’une grande popularité étant donné que c’est un réseau généraliste, néanmoins pour une personne en quête d’emploi, elle a intérêt à utiliser tous les outils disponibles comme LinkedIn et les sites spécialisés dans les offres d’emploi à l’instar de Jobeo ou Neuvoo bien que cela ne soit pas réellement des réseaux sociaux.

Par exemple, sur le site de l'institut de formation BetterStudy, nous avons indiqué tous les postes de comptable et d'aide-comptable en Suisse romande recherché par les agences de placement et autres recruteurs. Ces postes de travail à pourvoir sont présentés sur notre page emploi.

En tous les cas, l'idée de cette section est de faire prendre conscience qu'il ne faut pas se contenter de l’usage unique de Facebook ou de LinkedIn, car on risque de limiter considérablement son périmètre de recherche d’emploi et ses chances de décrocher le job de ses rêves.

Chez BetterStudy, nous accompagnons nos apprenants-es depuis le début de leur formation en comptabilité jusqu'à leur intégration dans une entreprise.

Pour les apprenants-es qui le souhaitent, nous offrons un service de coaching en reconversion professionnelle pour maximiser les chances d'obtention d'un travail en tant qu'aide-comptable ou comptable.

En soi, nos diplômés n'ont pas besoin d'aide pour trouver un emploi. Néanmoins, afin d'accélérer le processus de recrutement et de leur assurer des conditions de travail qui soient les meilleures possibles, nous leur mettons à disposition notre spécialiste en ressources humaines pour la transition professionnelle.

 

Recherchez votre futur emploi durant votre formation ou à l'obtention de votre diplôme, et mettez toutes les chances de votre côté en augmentant votre visibilité en ligne. Pour maximiser vos chances de trouver le job de vos rêves, BetterStudy vous propose une formation de Techniques de Recherche d'Emploi et une formation sur LinkedIn en collaboration avec Akwire. Découvrez-les dès maintenant :

Découvrir  la formation

Christophe Rieder

Christophe Rieder

Christophe Rieder dirige BetterStudy Swiss Online Education, l'institut de formation en ligne qu'il a fondé pendant ses études d'enseignant de la formation professionnelle. Après avoir travaillé quatre années dans la banque privée à Genève, Christophe décide de se reconvertir dans l'enseignement. Il a été formateur d'adultes en comptabilité à Genève et à Lausanne dans plusieurs écoles professionnelles privées. Christophe est aussi Maître d'enseignement à l'Ecole de Commerce Raymond-Uldry dans le canton de Genève, où il enseigne la gestion à des jeunes qui préparent un CFC d'employé(e) de commerce ou une maturité professionnelle commerciale. Christophe est titulaire d'un Master of Science HES-SO in Business Administration de HEG-Fribourg et d'un Diplôme fédéral d'Enseignant de la formation professionnelle. Il a effectué divers séjours d'études en Chine, aux Etats-Unis, en Irlande, en Allemagne et en Angleterre.