4 conseils pour réussir sa prise de poste

4 conseils pour bien démarrer dans son nouvel emploi

Rejoindre une nouvelle entreprise et intégrer un nouvel environnement peut s’avérer stressant pour un candidat qui n’est pas bien préparé. Il convient d’être prêt pour faire partie d’une nouvelle équipe et un nouveau contexte de travail. Voici ci-après quelques astuces pour réussir sa prise de fonction.

Collecter des informations et observer

En arrivant dans un environnement qui lui est inconnu, le candidat doit se renseigner et observer son entourage afin de trouver des repères. Il s’agit surtout d’éviter de commettre des impairs que ce soit vis-à-vis de ses supérieurs hiérarchiques, de ses collègues ou de ses collaborateurs.

Un nouvel arrivant doit savoir s’adapter à son entourage rapidement et adopter les us et coutumes pratiqués au sein de l’entreprise. Il est très important de s’intégrer rapidement et toute séparation des autres sera désavantageuse pour le nouvel employé.

Il serait astucieux de prendre des notes afin de consigner le déroulement de la journée de travail. Il ne faut rien laisser au hasard car généralement c’est au cours des cent premiers jours que l’avenir de l’employé est décidé. C’est au cours de cette période qu’il faut faire ses preuves et convaincre aussi bien son recruteur que ses collègues.

Établir des contacts informels avec son entourage professionnel est très apprécié. Il ne faut pas hésiter à sortir avec ses collègues dans le cadre d’un afterwork ou de partager une pause-café. C’est l’occasion d’assurer une bonne intégration dans son nouvel univers de travail et d’en savoir plus sur la structure, les employés et les modes de fonctionnement internes.

S'intéresser à son entourage professionnel

Après avoir rejoint la nouvelle structure, la recrue doit se renseigner sur son entourage afin de pouvoir évoluer dans cette organisation humaine et professionnelle. Pour commencer, il faut s’intéresser à ses collègues et ou collaborateurs (si c’est un poste de manager), en se renseignant sur leurs postes, les tâches qui leur incombent, leurs parcours et motivations, etc. Une telle initiative permet au nouvel employé de mieux s’organiser en vue de gagner en efficience et en efficacité au sein de l’équipe de travail.

Avant de faire des propositions, il convient de mieux comprendre les projets en cours et leurs historiques. Il importe de rester humble et ne pas imposer ses idées à autrui, surtout en manquant d’informations. Toute intervention mal étudiée risque d’être interprétée comme de l’opportunisme et un manque de vision. Il vaut mieux écouter les plus anciens dans l’entreprise pour avoir des éclaircissements et des précisions.

Il n’y a aucune honte à solliciter l’aide de ses collègues ou de son supérieur pour comprendre le déroulement du travail et mieux connaître les détails des projets. Au cours de la période d’essai, la nouvelle recrue peut bénéficier de toute l’assistance pour comprendre le travail et devenir opérationnel.

Assimiler l’organisation du travail et des services

Un nouvel arrivant dans une structure doit avoir collecté au préalable quelques renseignements sur l’entreprise, son supérieur hiérarchique, etc. Mais il peut obtenir plus de renseignements au cours des premiers jours de son arrivée. Il serait judicieux d’aller à la rencontre d’un maximum de personnes dans les différents services et départements. Une telle initiative permet à la recrue de faire connaissance avec ses collègues et de pouvoir demander leur aide le cas échéant sans aucun problème. C’est aussi un moyen efficace pour en apprendre plus sur le poste de chacun et l’interaction qui existe entre les tâches dans les différents services.

Gagner en efficacité et apporter des résultats

Certes, un nouveau salarié doit réunir les informations qui l’aideront à mieux comprendre le fonctionnement de l’entreprise et l’exécution des différentes tâches. Mais il doit aussi être opérationnel le plus rapidement possible. Le but de l’opération de recrutement est d’avoir un employé qui assimile rapidement le travail et qui puisse s’atteler à la tâche dans les plus brefs délais en vue de générer des résultats. Même les petits succès sont remarqués par le recruteur car ils indiquent l’engagement et la motivation du nouvel arrivant.

Il ne faut pas hésiter à interagir avec son supérieur hiérarchique et échanger avec lui ses avis et impressions. Solliciter son aide et ses conseils lors des premiers jours est le point de départ pour une bonne collaboration et la garantie de réussite de la prise de poste.

Chez BetterStudy, nous accompagnons nos apprenants-es depuis le début de leur formation en comptabilité jusqu'à leur intégration dans une entreprise.

Pour les apprenants-es qui le souhaitent, nous offrons un service de coaching en reconversion professionnelle pour maximiser les chances d'obtention d'un travail en tant qu'aide-comptable ou comptable.

En soi, nos diplômés n'ont pas besoin d'aide pour trouver un emploi parce que les métiers de la comptabilité sont des métiers qui recrutent.

Néanmoins, afin d'accélérer le processus de recrutement et de leur assurer des conditions de travail qui soient les meilleures possibles, nous leur mettons à disposition notre spécialiste en ressources humaines pour la transition professionnelle.

Christophe Rieder

Christophe Rieder

Christophe Rieder dirige BetterStudy Swiss Online Education, l'institut de formation en ligne qu'il a fondé pendant ses études d'enseignant de la formation professionnelle. Après avoir travaillé quatre années dans la banque privée à Genève, Christophe décide de se reconvertir dans l'enseignement. Il a été formateur d'adultes en comptabilité à Genève et à Lausanne dans plusieurs écoles professionnelles privées. Christophe est aussi Maître d'enseignement à l'Ecole de Commerce Raymond-Uldry dans le canton de Genève, où il enseigne la gestion à des jeunes qui préparent un CFC d'employé(e) de commerce ou une maturité professionnelle commerciale. Christophe est titulaire d'un Master of Science HES-SO in Business Administration de HEG-Fribourg et d'un Diplôme fédéral d'Enseignant de la formation professionnelle. Il a effectué divers séjours d'études en Chine, aux Etats-Unis, en Irlande, en Allemagne et en Angleterre.